Background Image

Mercredi 20 Janvier

Alstom en France obtient le gros contrat de locomotive électrique de l'UZ … 1 milliard de dollars débloqué cette année pour reconstruire le Donbass contrôlé par Kiev… Les bénéfices des banques baissent de 27%, les succursales ferment… Le juge Tupytskyi est exclu de son tribunal
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Le président français Emmanuel Macron se rendra en Ukraine ce printemps pour signer un contrat d’achat de locomotives électriques Alstom par Ukrzaliznytsia, a déclaré hier Vadym Omelchenko, ambassadeur d’Ukraine en France.  «Tout d’abord, [il y aura] le contrat majeur avec Alstom et le gouvernement ukrainien pour la fourniture de locomotives électriques, qui prévoit également du contenu local en Ukraine», a-t-il déclaré lors d’une conférence en ligne sur l’héritage du Maidan.  Les dirigeants d’UZ disent avoir besoin de 50 locomotives, ce qui pourrait signifier un contrat de 250 millions d’euros.  UZ a un budget d’investissement de 1 milliard de dollars cette année.

L’Ambassadeur Omelchenko a déclaré qu’il espérait qu’il y aurait un deuxième contrat Alstom  pour la construction de voies ferrées à grande vitesse entre Kiev et Lviv, et entre Kiev et Odessa.  En outre, la France et l’Ukraine signeront des contrats pour la fourniture par la France de stations d’épuration d’eau à Kiev et à Lougansk, à l’instar d’un projet français en cours à Marioupol.

Le groupe hôtelier français Accor prévoit d’ouvrir cette année un deuxième hôtel Ibis à Lviv.  Le quatrième Ibis pour l’Ukraine, le nouvel hôtel est dans une structure reconstruite à Ivana Franka Street 23a, à 10 minutes à pied de la place du marché  «Hôtel lumineux, moderne et élégant situé au centre de cette ville ancienne au patrimoine historique et architectural», proclame le communiqué de presse de Paris. L’année prochaine à Kiev, le Swissotel Living ouvrira un nouvel hôtel pour Accor dans un bâtiment historique reconstruit à Liuteranska 13, à cinq minutes à pied de la rue Kreshchatyk.

Près d’un milliard de dollars d’investissement est investi cette année dans les parties contrôlées par le gouvernement de Donetsk et Louhansk, écrit Oleksii Reznikov, vice-Premier ministre pour la réintégration des territoires temporairement occupés, dans un blog du Atlantic Council Ukraine.  En plus de l’argent du budget du gouvernement, il écrit que «le crédit et les fonds des donateurs nous ont permis de créer un ensemble de projets d’infrastructure dans les oblasts de Donetsk et de Luhansk d’une valeur de plus de 900 millions de dollars, y compris la construction d’autoroutes et de voies ferrées, la modernisation des installations d’eau,  des mises à niveau des infrastructures, et bien plus encore. »  Les investissements proviennent de la Banque mondiale, de la Banque européenne d’investissement, de Naftogaz et des gouvernements du Canada, de la France, de l’Allemagne et de la Suède.

Les investissements des entreprises privées seront attirés, écrit Resnikov, grâce à «une gamme d’incitations comprenant des préférences fiscales et douanières, une assurance contre les risques militaires et politiques et l’arbitrage commercial international».  L’objectif est de créer «des groupes de développement prioritaire dans les parties contrôlées par le gouvernement des oblasts de Donetsk et de Louhansk pour encourager l’investissement».

Après avoir commencé le service de train quotidien le mois dernier entre Kiev et la ville de première ligne d’Avdiivka dans la région de Donetsk, Ukrzaliznytsia prévoit maintenant d’étendre le service ferroviaire à plusieurs centaines de mètres des deux principaux points de contrôle de Crimée – Armyansk et Chonhar.  En acheminant les trains de la région de Kherson jusqu’aux points de contrôle, UZ pourrait prendre et transporter des passagers à destination et en provenance de la péninsule contrôlée par la Russie.  «Nous travaillons à rétablir la communication avec les territoires adjacents à la Crimée», a déclaré à Interfax-Ukraine Volodomyr Zhmak, PDG du chemin de fer d’Ukraine.  «Malheureusement, nous ne pouvons pas entrer en Crimée elle-même.»

Les bénéfices des banques ont chuté de 27% jusqu’en novembre à 1,5 milliard de dollars, rapporte la Banque nationale d’Ukraine.  Sur les 73 banques ukrainiennes, 11 ont déclaré des pertes et 62 des bénéfices.  Le leader était la PrivatBank, la plus grande banque du pays avec 23 millions de clients, avec un bénéfice net de 886 millions de dollars l’année dernière.  La banque d’État Oschadbank est arrivée en deuxième position, avec 172 millions de dollars de bénéfice net.  Deux banques privées ont suivi: la Raiffeisen Bank Aval, Autrichienne, avec un bénéfice net de 133 millions de dollars, et la First Ukrainian International Bank, détenue par Rinat Akhmetov, avec un bénéfice net de 89 millions de dollars.

Alors que les banques ukrainiennes sont passées au travail à distance et aux services en ligne l’année dernière, elles ont définitivement fermé 11% de leurs succursales, rapporte la Banque nationale d’Ukraine.  Oschadbank, propriétaire du plus grand réseau de succursales d’Ukraine, a fermé le plus de succursales – 490, soit 56% du total des fermetures.  Les autres étaient: PrivatBank – 211 succursales fermées;  Raiffeisen Bank Aval – 100 fermé;  Alfa-Bank – 39 fermé;  et TAScombank et Sberbank – 16 fermetures chacune.

La banque centrale ukrainienne maintiendra son taux d’intérêt préférentiel à 6% pour continuer à soutenir une économie qui sort de la récession, prévoient 14 analystes sur 16 dans un sondage Reuters.  Demain, la Banque nationale d’Ukraine tient sa réunion de politique monétaire prévue.  Les craintes d’inflation se sont atténuées après que le gouvernement a imposé un plafond de deux mois sur les prix de l’énergie , à compter du 1er février. Le taux d’inflation de l’Ukraine en 2020 était de 5%, dans la fourchette cible de la banque centrale.

Les entreprises ukrainiennes prévoient que 2021 verra une inflation de 7,9% et la hryvnia s’affaiblir de 5% à 29,68 UAH / 1 $.  Telles sont les prévisions consensuelles faites par 693 chefs d’entreprise interrogés par la Banque nationale d’Ukraine pour son enquête trimestrielle régulière sur les attentes des entreprises par les entreprises.

Points forts:

  • 21% des entreprises prévoient de réduire leurs effectifs cette année, contre 33% lors de la dernière enquête.
  • 63% des entreprises prévoient d’augmenter leurs salaires cette année, contre 56% auparavant.
  • 42% des entreprises prévoient d’emprunter cette année, sans changement par rapport à avant.  Parmi les emprunteurs, 77% prévoient d’emprunter en hryvnia.

À la veille des paiements de 12 milliards d’UAH sur les obligations d’État émises précédemment, le ministère des Finances a levé 12,33 milliards d’UAH, soit 438,4 millions de dollars, lors de l’enchère hebdomadaire d’hier.  Pour lever la majeure partie de l’argent – 82% – le gouvernement a légèrement ajusté les taux d’intérêt à 11,75% pour les obligations à 14 mois et à 11,95% pour les obligations à 2 ans.  En resserrant l’offre d’obligations à 3 mois, le gouvernement a abaissé le taux à 9,45%, contre 10%, a publié le ministère sur son site Web.  L’autre nouveauté a été la première vente d’obligations à 6 ans depuis que la crise financière a frappé l’Ukraine en mars.  Fin février, le gouvernement a vendu 1,33 milliard d’UAH de ces obligations à 9,95%.  Hier, le gouvernement a vendu à peu près la même quantité, mais pour 12,6%.

Hier, les gardes de sécurité de l’État ont empêché Oleksandr Tupytskyi, président de la Cour constitutionnelle, de pénétrer dans l’imposant palais de justice de la Cour au 14, rue Zhylianska, à Kiev.  L’automne dernier, Tupytskyi a commencé à démanteler une grande partie des institutions anti-corruption installées en Ukraine.  L’ordre du jour du tribunal comprenait la révision de la loi sur le marché des terres agricoles, la loi sur la langue et la loi sur le nettoyage des banques de 2015. Le président Zelenskiy a réagi le 29 décembre en suspendant temporairement Tupytskyi.  La Cour a répondu en disant qu’elle seule pouvait s’autoréguler. Hier également, les enquêteurs ont officiellement informé Tupytskyi qu’il était suspect dans une affaire de falsification de témoin.

Le coût d’expédition d’un conteneur de la Chine vers l’Europe du Nord a quadruplé depuis novembre, atteignant 9 000 dollars et plus aujourd’hui, rapporte Interfax-Ukraine.  Alors que les frais d’expédition devraient diminuer, la flambée des prix d’aujourd’hui pourrait avoir deux avantages à long terme pour l’Ukraine.  D’une part, il incitera les fabricants européens à raccourcir leurs lignes d’approvisionnement et à placer la fabrication en Ukraine.  Deuxièmement, cela poussera les expéditeurs chinois à envoyer davantage de conteneurs par chemin de fer à travers l’Ukraine, itinéraires promus par Ukrzaliznytsia.

Note de l’éditeur: Après avoir traversé la frontière terrestre entre la Corée du Nord et la Corée du Sud à plusieurs reprises en bus, je pense savoir ce que l’administration Zelenskiy fait dans le Donbass.  En fournissant des services bancaires, des services gouvernementaux, des salles d’attente chauffées et des toilettes propres, Kiev crée un contraste clair avec les gardes hargneux et les installations minables de l’autre côté.  La Russie l’a remarqué.  Après l’ouverture de deux des nouveaux centres de services de l’Ukraine le mois dernier, la Russie a réagi en fermant unilatéralement cinq points de contrôle du Donbass. Avec mes meilleures salutations, Jim Brooke

Traduction Louis Chambaudie. Kiev. Ukraine.