Langue:
Українська
Русский
English
Español
Polski
Türkçe

 Note de la rédaction :

Maintenant que tout le monde a étudié le discours de 7 000 mots de Poutine sur les relations russo-ukrainiennes… Ne vous inquiétez pas, pas de quiz instantané ce vendredi matin !  Mais, à la lumière du feu vert des États-Unis et de l’Allemagne à Nord Stream 2 en s’appuyant – en partie – sur la bonne volonté de la Russie envers l’Ukraine, je propose cette anthologie d’analyse.

Les titres capturent le goût de la vérité :

  1. Tara Kuzio, l’intérêt national : « Pourquoi la Russie et l’Ukraine se dirigent probablement vers la guerre »
  2. Anders Aslund, Project Syndicate : « Le déni de l’indépendance ukrainienne par Poutine pourrait conduire à la guerre »
  3. Walter Russell Mead, The Wall Street Journal : « Pourquoi Poutine convoite toujours l’Ukraine »
  4. Peter Dickinson, Atlantic Council : « Le nouvel essai ukrainien de Poutine reflète les ambitions impériales ».
  5. Pavel K Baev, Jamestown : « La fixation de Poutine sur l’Ukraine est démagogique, délirante et dangereuse.
  6. Leonid Bershidsky, Bloomberg Opinion : « Pourquoi l’Ukraine vit sans loyer dans la tête de Poutine »
  7. Alexei Bayer, Kyiv Post : « La leçon d’histoire inutile de Poutine ».
  8. Robert Homans, BNE Intellinews : « Épître de Poutine aux Ukrainiens ».

Bon week-end de lecture !  Avec mes meilleures salutations, Jim Brooke

Post navigation
Previous post

L'accord germano-américain Nord Stream 2 attise la critique … Le prix de consolation du président : visite à la Maison Blanche le 30 août… Les échanges russo-ukrainiens en baisse de 84 %… Un parc industriel pour chaque région

Next post

La politique peut également avoir influencé la hausse des taux d'intérêt.