Les prix du pétrole reculent face aux pressions de l’offre et de la demande, rapporte Reuters.
mardi, novembre 23, 2021

Les prix du pétrole reculent face aux pressions de l’offre et de la demande, rapporte Reuters.

Les prix ont chuté lundi en raison de l’augmentation des cas de COVID-19 en Europe, et une libération potentielle des réserves de pétrole japonaises a suscité des inquiétudes quant à l’offre excédentaire et à la faiblesse de la demande. Le brut Brent a baissé de 56 cents, ou 0,7%, à 78,33 $ le baril, et le brut américain West Texas Intermediate (WTI) a chuté de 54 cents, ou 0,7%, à 75,40 $. La libération combinée de SPR pourrait être de 100 à 120 millions de barils ou même plus, dont 45 à 60 millions de barils en provenance des États-Unis, environ 30 millions de barils en provenance de Chine, 5 millions de barils en provenance d’Inde et 10 millions de barils chacun en provenance du Japon et du Sud. Corée, selon Citibank.

Actualité précédente
 Ukrenergo a perdu en appel contre la société d'Akhmetov pour 400 millions d'UAH.

Ukrenergo a perdu en appel contre la société d'Akhmetov pour 400 millions d'UAH.

Nouvelles suivantes
 Une délégation de haut niveau de la BERD entame un voyage d'une semaine en Ukraine pour rencontrer les autorités du pays et des entreprises du secteur privé.

Une délégation de haut niveau de la BERD entame un voyage d'une semaine en Ukraine pour rencontrer les autorités du pays et des entreprises du secteur privé.

Principaux sujets précédents