Les occupants ont mis hors tension la centrale nucléaire de Zaporizhzhia et vont tenter de la connecter à la Crimée et au Donbass occupés.
vendredi, novembre 4, 2022

Les occupants ont mis hors tension la centrale nucléaire de Zaporizhzhia et vont tenter de la connecter à la Crimée et au Donbass occupés.

Le 2 novembre, en raison des bombardements russes, les deux dernières lignes de transmission à haute tension reliant la centrale au réseau électrique ukrainien ont été endommagées. La société a indiqué qu’au 3 novembre, le système d’alimentation en électricité pour les besoins propres de la centrale fonctionnait suffisamment et que neuf générateurs diesel étaient toujours en service. Les unités de puissance cinq et six, qui étaient dans un état chaud, ont été refroidis. Il reste 15 jours de carburant pour les générateurs diesel. «En raison de l’occupation de la centrale et de l’ingérence des représentants de Rosatom dans son travail, les possibilités pour les Ukrainiens de maintenir la centrale dans un mode sûr sont considérablement limitées», a ajouté Energoatom. La société a noté que bientôt les occupants tenteront de réparer et de connecter les lignes de transmission de la centrale aux territoires occupés de Crimée et du Donbass.

Actualité précédente
L'Ukraine dément la déclaration de la Russie sur la fourniture de garanties pour la poursuite du corridor céréalier.

L'Ukraine dément la déclaration de la Russie sur la fourniture de garanties pour la poursuite du corridor céréalier.

Nouvelles suivantes
L'AIEA déclare que l'Ukraine ne prépare pas de bombe sale.

L'AIEA déclare que l'Ukraine ne prépare pas de bombe sale.

Principaux sujets précédents