En raison d’un bombardement à la centrale nucléaire de Zaporizhzhia, la 5e unité de puissance a été arrêtée.
vendredi, septembre 2, 2022

En raison d’un bombardement à la centrale nucléaire de Zaporizhzhia, la 5e unité de puissance a été arrêtée.

Le matin du 1er septembre, suite à de nouveaux tirs de mortier des troupes russes sur la centrale nucléaire de Zaporizhzhya, la protection d’urgence s’est déclenchée et la cinquième unité de production, qui était en service, a été arrêtée, a indiqué Energoatom. En outre, les occupants ont endommagé la ligne d’alimentation électrique ZAES de 330 kV pour leurs propres besoins. En mode transitoire, l’unité de puissance n°2 a été mise hors tension (elle ne fonctionnait pas) avec le démarrage des générateurs diesel. Energoatom a souligné qu’au cours des dix derniers jours, c’est la deuxième fois que les actions criminelles de la Russie ont entraîné l’arrêt de l’unité et la mise hors tension de la centrale. Hier, le directeur général de l’AIEA, Rafael Grossi, accompagné de son équipe, a visité la centrale nucléaire de Zaporizhzhia. Après avoir inspecté la centrale, la plupart des membres de la délégation ont quitté la centrale. Toutefois, cinq représentants de la mission de l’AIEA sont restés à la centrale nucléaire de Zaporizhzhia, ont déchargé le matériel qu’ils avaient apporté et continueront à travailler dans la centrale.

Actualité précédente
Zelensky a appelé le monde à introduire des sanctions contre l'industrie nucléaire russe.

Zelensky a appelé le monde à introduire des sanctions contre l'industrie nucléaire russe.

Nouvelles suivantes
Le budget ukrainien a reçu des recettes record de 305 milliards d'UAH.

Le budget ukrainien a reçu des recettes record de 305 milliards d'UAH.

Principaux sujets précédents