Background Image

Vendredi 25 Septembre

La ville de Kiev reçoit un gros apport de capitaux ... Propriété d'État à vendre : distilleries d'alcool et  prisons vides ... La vision Ukraine-Slovaquie pour la réduction du commerce Chine-UE ... La Hongrie fait des cadeaux à Zakarpattia ... Zelenskiy fait allusion aux frontières , il ce peut que ça n’ouvrira pas tout de suite
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Le plus grand fabricant ukrainien de matériaux de construction, Kovalska Industrial and Construction Group, prévoit d’investir 70 millions de dollars de son propre argent pour construire cinq centres d’affaires à Kiev, dans le parc d’innovation de la ville, a déclaré hier Serhiy Pylypenko, PDG de Kovalska, aux journalistes.  Jusqu’en 2025, Kovalska prévoit de construire «cinq campus d’affaires d’une superficie totale de 70 000 mètres carrés, a-t-il déclaré.  Pour développer les projets, Kovalska a engagé APA Wojcoechowski, un cabinet d’architecture polonais, et TEBIN, la société d’ingénierie internationale.

L’immense complexe d’usines de l’une des plus grandes usines de tracteurs de l’Union soviétique renaîtrait sous le nom de «Silicon Valley ukrainienne» sur proposition d’Oleksander Yaroslavsky, le principal industriel de Kharkiv.  L’usine de tracteurs de Kharkiv, producteur de 3 millions de tracteurs, renaîtrait sous le nom d’Ecopolis KhTZ, un parc d’activités de haute technologie dans le cadre d’un plan présenté hier au conseil municipal de Kharkiv.  «Les meilleurs architectes et consultants commerciaux étrangers travaillent déjà avec nous», a déclaré Vitaliy Barannikov, directeur d’Ecopolis du groupe DCH de Yaroslavsky.  Notant que les entreprises biélorusses seront invitées à s’y installer, il a déclaré: «Nous prévoyons de créer un cycle complet pour la mise en œuvre de projets de haute technologie – éducation, développement et leur introduction en production.»

Trois distilleries – une à Kharkiv et deux à Vinnytsia – seront mises aux enchères le mois prochain dans le cadre de la première étape concrète du démantèlement d’Ukrspyrt, le géant national de l’alcool.  Avec des prix de départ allant de 700 000 $ à 1 million de dollars, les ventes se feront sur ProZorro.  L’objectif est de vendre les 41 propriétés viables d’Ukrspyrt, de mettre fin au monopole d’État sur l’alcool et de gagner 75 millions de dollars pour le Trésor Public .

Rognant la propriété de l’État sur la propriété 30 ans après l’effondrement du communisme, le State Property Fund a mis aux enchères 142 «petits» lots l’été dernier, pour un montant de 46 millions de dollars.  La vente qui a fait la une des journaux était celle de l’hôtel Dnipro de Kiev, qui a rapporté 40 millions de dollars.  D’ici la fin de cette année, Dmytro Sennychenko, chef du Fonds, espère que le total des ventes atteindra 100 millions de dollars.

Alors que les investisseurs apprennent à agir dans une pandémie prolongée de coronavirus, le gouvernement débat du doublement des recettes cibles de l’année prochaine provenant des privatisations à 430 millions de dollars.  En mars, alors que les craintes du Covid  balayaient le pays, la Rada a adopté une loi interdisant les privatisations à grande échelle.

À vendre: emplacement central de la ville, murs épais, excellente sécurité.  Rejoignant l’État pour se débarrasser des «biens excédentaires», le ministère de la Justice vend trois prisons abandonnées – à Lviv, Odessa et dans la banlieue verdoyante de Kiev, Kotsiubynske, près d’Irpin.  Derrière la vente, l’Ukraine a réduit sa population carcérale de près des deux tiers – de 137 000 en 2013 à 53 000 aujourd’hui, rapporte The Kyiv Post.  Le ministère de la Justice prévoit d’utiliser cet argent pour améliorer la nourriture et les conditions dans les prisons existantes.

Alors que trois des plus grandes villes d’Ukraine se sont développées autour de ces prisons de l’époque tsariste et soviétique, les promoteurs résidentiels étudient les offres.  Le centre correctionnel Irpin de Kiev compte plusieurs bâtiments totalisant 24 000 mètres carrés sur huit hectares.  La colonie correctionnelle méridionale d’Odessa  compte plusieurs bâtiments totalisant 14 000 mètres.  Colonie correctionnelle de Lviv №48 située sur 10 hectares près du centre de Lviv.  Il compte 40 bâtiments de 42 000 mètres carrés.

Cherchant à tirer des trains de conteneurs Chine-UE à travers l’Ukraine et la Slovaquie, les ministres des transports de la Slovaquie et de l’Ukraine ont signé hier un accord pour faciliter la création de centres logistiques train-camion.  Les deux pays envient l’essor du trafic ferroviaire Chine-UE à travers la Biélorussie et la Pologne, une route qui a doublé les volumes l’année dernière.  « L’Ukraine et la Slovaquie sont extrêmement intéressées par le développement de leur potentiel de transit et l’amélioration du processus d’organisation de la livraison de marchandises dans des conteneurs des pays de l’UE vers la Chine et retour », a déclaré Vladyslav Krikliy, le responsable des infrastructures ukrainien, lors de la cérémonie de signature à Bratislava avec le ministre slovaque des transports  Andriy Dolezhal.

La Chine étant le premier partenaire commercial de l’Ukraine, l’expansion des exportations alimentaires de l’Ukraine a fait l’objet d’une réunion hier entre Fan Xiangong, ambassadeur de Chine en Ukraine, et Ihor Petrashko, ministre ukrainien de l’économie, du commerce et de l’agriculture.  Au cours des six premiers mois de cette année, le commerce sino-ukrainien a atteint 6,4 milliards de dollars, en hausse de 21% par rapport au premier semestre de 2019.

in collaboration with CMS Cameron McKenna Nabarro Olswang Ukraine and UBN,  we have created the "Investing and Doing Business in Ukraine 2020 guide”.

L’année prochaine, le trajet de Berehove, Zakarpattia à Budapest pourrait prendre 2,5 heures sur une autoroute divisée de 300 km à 4 voies dans le cadre d’un plan proposé mercredi par la Hongrie à l’Ukraine.  La Hongrie envisage de construire les 40 derniers kilomètres de son autoroute M3, en la prolongeant de Budapest à la frontière ukrainienne, a déclaré le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce Péter Szijjártó à son homologue ukrainien Dmytro Kuleba lors d’une réunion à Uzhgorod.  Szijjártó a également proposé: de construire une route de contournement autour de Berehove et de la prolonger jusqu’à la frontière;  reconstruire l’hôpital de Berehove puis reconstruire et élargir le principal point de passage entre la Hongrie et l’Ukraine – le pont sur la rivière Tisa à Chop.  Le prix pour l’Ukraine est le respect des droits linguistiques des locuteurs de hongrois vivant à Zakarpattia.

Le magasin de meubles danois Jysk Ukraine a augmenté ses ventes de 24% au cours de son exercice clos le 31 août. «Dramatique, imprévisible, mais le meilleur de l’histoire de Jysk: malgré le coronavirus, Jysk a réalisé un chiffre d’affaires record» de 83 millions de dollars, Yevhen Ivanytsia, directeur exécutif  de Jysk en Ukraine, écrit sur LinkedIn.  L’année dernière, Jysk a ouvert 13 nouveaux magasins, pour un total de 67 maintenant.  L’entreprise prévoit d’atteindre 100 magasins d’ici la fin de 2023.

L’Ukraine comptant désormais en moyenne 3500 nouvelles infections à coronavirus par jour, l’épidémie devrait atteindre 5000 nouveaux cas par jour d’ici décembre, a déclaré Oleh Ruban, chef du service national de protection des consommateurs, à RBK-Ukraina.  Les infections devant rester élevées, Ruban prédit que Kiev restera au niveau orange actuel de restrictions tout au long de l’hiver.

Le président Zelenskiy a laissé entendre hier que les restrictions de voyage de l’Ukraine pourraient être prolongées au-delà de leur date d’expiration actuelle, lundi prochain.  « Aujourd’hui, nous avons 3 000 cas par jour – malheureusement, il s’agit de la deuxième vague de coronavirus en Ukraine », a déclaré Zelenskiy aux journalistes en Slovaquie.  «Lorsque la situation en Ukraine se stabilisera, les frontières seront ouvertes sans faute.»

Le 7 octobre, Belavia rétablit ses vols de transit entre Kiev Boryspil et Moscou Domodedovo, via Minsk.  Les vols seront hebdomadaires, le mercredi, coûteront 185 $ aller simple et dureront 3h45.  Les vols directs se sont arrêtés en 2015 et les trains directs se sont arrêtés en mars.  En raison des contrôles des coronavirus, seuls les Ukrainiens qui sont résidents permanents en Russie ou qui sont des membres de la famille de Russes sont autorisés à entrer dans le pays.

De la rédaction – Les Ukrainiens ont peut-être des raisons d’être paranoïaques face à l’offre de la Hongrie de construire une autoroute à 4 voies entre Budapest et Berehove, au cœur de la communauté ukrainienne de langue hongroise.  Mais étant donné que les routes de Zakarpattia sont au même niveau que le Mozambique – j’ai conduit dans les deux endroits – je suggère que Kiev accepte l’offre.  Les soucis de sécurité nationale peuvent être traités de manière parallèle.  Cordialement, Jim Brooke

Traduction Louis Chambaudie.