Background Image

Vendredi, 14 Août

Des contrôles de sécurité à l'échelle nationale commencent sur l'engrais au nitrate d'ammonium ... La réalité est qu’un homme d'affaires russe a abandonné un navire, une cargaison et un équipage ukrainien à Beyrouth ... Avangard pourrait fermer des fermes d'œufs dans les semaines à venir ...
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

D’ici le 15 septembre, tous les ports ukrainiens doivent mettre en œuvre des «mesures extraordinaires de supervision gouvernementale» de l’importation, de la manutention et du stockage du nitrate d’ammonium, a ordonné le Premier ministre Shmygal.  L’explosion de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium dans le port de Beyrouth a fait 171 morts, 6 500 blessés, 250 000 sans-abri et 15 milliards de dollars de dégâts  pour le seul port de Beyrouth.

L’Ukraine, le plus grand exportateur de denrées alimentaires d’Europe, est un important importateur de nitrate d’ammonium, un composant clé des engrais. L’année dernière, l’Ukraine a importé 716 000 tonnes, soit au moins sept fois le volume de 2016, selon le Service national des statistiques.  Venant de Géorgie, de Bulgarie, de Turquie et de Roumanie, le composé chimique entre par une douzaine de ports – d’Izmail à Marioupol.  À l’intérieur du pays, il y a plus de 600 entrepôts de nitrate d’ammonium, écrit Andriy Miselyuk, directeur du Dialogue Institute for Socio-Political Design, sur sa page Facebook.

À Pivdennyi, le port le plus fréquenté d’Ukraine, 9 600 tonnes de nitrate d’ammonium sont stockées «conformément à toutes les normes et standards», indique l’administration du port maritime dans un communiqué.  Le composé est «emballé dans des big bags» aux postes d’amarrage n ° 1 et 2. «Dans ce cas, il n’est pas explosif», affirme le port, soulignant que la manutention en vrac du composé est dangereuse.  Au cours des six premiers mois de production, les chances d’explosion sont faibles.  L’Ukraine consomme 1,5 à 2 millions de tonnes par an, une quantité qui permet une rotation régulière des stocks.  Le stock de Beyrouth, entièrement en sacs, avait sept ans lorsqu’il a explosé.

    Derrière l’explosion dévastatrice du port de Beyrouth se trouvait un homme d’affaires russe qui a abandonné son navire, son équipage ukrainien de 8 hommes et sa cargaison de nitrate d’ammonium à Beyrouth en 2013, selon un article de Reuters, rapporté par 12 journalistes dans 11 villes, de Moscou à  Panama.  La police a interrogé le propriétaire de fait, Igor Grechushkin, âgé de 43 ans, à son domicile à Chypre au sujet de la cargaison.  Le capitaine du navire, Boris Prokoshev, a déclaré à Reuters depuis son domicile à Sotchi qu’il considérait Grechushkin et l’affréteur du navire, Teto Shipping Ltd, comme la même entité.  Basée aux Îles Marshall, Teto a été dissoute en 2014.

    Battant pavillon de la Moldavie, une nation sans mer , le navire, le Rhosus, a été chargé en septembre 2013 de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium produit par Rustavi Azot, un producteur d’azote en Géorgie.  La cargaison était destinée à une usine commerciale d’explosifs au Mozambique.  En route, il a développé une fuite et s’est amarré à Beyrouth.  Quatre mois plus tôt, des inspecteurs de la sécurité à Séville, en Espagne, ont arrêté le Rhosus pour une série de violations à la sécurité, y compris un pont corrodé.  A Beyrouth, Grechushkin a ordonné au capitaine de charger du matériel lourd de construction routière sur le pont, rapporte 112.ua.

    Le Rhosus étant désarmé  à cause de  la fuite, Grechushkin a abandonné le navire et l’équipage, rapportent les deux agences de presse.  Quatre membres d’équipage ont été contraints par les autorités libanaises de rester à bord du navire pendant 11 mois pour l’empêcher de couler.  Après qu’un groupe d’aide aux marins les a ramenés chez eux en Ukraine, le navire a coulé.  Selon Prokoshev, le capitaine, Grechushkin doit au moins 150 000 dollars de salaires impayés.  Grechushkin vit à Chypre avec sa femme Irina et leur fils, étudiant dans une université privée en Écosse, selon 112.ua.  Bien que Chypre soit à 45 minutes de vol ou à 2 heures de ferry de Beyrouth, le capitaine a déclaré que Grechushkin n’était jamais venu à Beyrouth pour vérifier son bateau.  L’explosion était si massive qu’elle a été entendue – et ressentie – à Chypre, à 200 km de l’autre côté de la Méditerranée.

    IFC accorde un prêt de 35 millions de dollars pour aider Galnaftogaz à améliorer son approvisionnement en engrais et en carburants aux petits agriculteurs.  La société basée à Lviv a été pionnière en permettant aux agriculteurs d’acheter des engrais et des semences au printemps, en payant avec des «recettes de récolte» ou des privilèges sur les récoltes d’automne.  Galnaftogaz, avec 357 stations-service de la marque OKKO, est le plus grand détaillant de carburant d’Ukraine.  Le prêt de l’IFC, une unité de la Banque mondiale, financera également l’installation de bornes de recharge rapide pour véhicules électriques.

    Après une météo clémente dans l’est et le centre de l’Ukraine, l’USDA a relevé ses prévisions de récolte en Ukraine à 27 millions de tonnes de blé et 39,5 millions de tonnes de maïs.  «Les rendements devraient être les deuxièmes plus élevés jamais enregistrés, avec un précédent record de 7,84 tonnes par hectare en 2018», écrit le département américain de l’Agriculture.

    L’Ukraine Avangard, le plus grand producteur d’œufs d’Europe, pourrait fermer six de ses 20 fermes, réduisant la production de 20% d’ici la mi-octobre, rapporte Poultry World.  UkrLandFarming, la société mère d’Avangard, pourrait devoir licencier 2 500 employés.  Le propriétaire d’Avangard, Oleg Bakhmatyuk, a déclaré qu’en raison des poursuites judiciaires en cours contre lui, il ne pouvait pas obtenir de prêts bancaires.  En 2010, Avangard a levé 187,5 millions de dollars lors d’une introduction en bourse à Londres.  Mais l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 et l’occupation de la moitié du Donbass en Ukraine ont fait perdre à Avangard des biens précieux.  Bien qu’Avangard ait produit 2,6 milliards d’œufs en 2018, sa dette est estimée à 2 milliards de dollars.

    L’année prochaine, l’Ukraine créera une compagnie aérienne nationale basée sur une flotte de jets régionaux produits par Antonov de Kiev, a déclaré hier le ministre de l’Infrastructure Vladyslav Krykliy lors d’une visite à la Kharkiv State Aircraft Manufacturing Company.  «Les avions fabriqués par Antonov seront utilisés pour le transport régional», a-t-il déclaré.  Pour stimuler les voyages aériens intérieurs, l’Ukraine abolit la TVA de 20% sur les billets .  L’année dernière, 16 des 54 aéroports civils ukrainiens ont transporté des passagers – sur des vols réguliers ou charters.  Environ 5 millions de personnes sont passés par  les aéroports régionaux.

    Pariant que les restrictions de voyage dues au corona seront allégées, SkyUp annonce sept nouvelles routes internationales pour son programme d’hiver.  À partir du 25 octobre, le transporteur à bas prix de l’Ukraine desservira Kiev Boryspil à Amman, Belgrade, Bratislava et Stockholm.  Il démarrera également Kharkiv-Dubaï et Lviv-Dubaï.  Le 26 septembre, il démarrera Kyiv-Dubaï, volant cinq fois par semaine.

    À partir d’aujourd’hui, la nouvelle plate-forme de visa électronique de l’Ukraine sera lancée à cette adresse: Homepage – Ministry of Foreign Affairs of Ukraine realite Les citoyens de l’Inde, des Philippines et de l’Afrique du Sud pourront obtenir des visas électroniques pour voyager en Ukraine pour les affaires, le tourisme, les traitements médicaux, la culture, la science, l’éducation, les sports et le journalisme.  Le visa électronique doit être imprimé pour être présenté au contrôle aux frontières.

    Après que le président bélarussien Aleksandr Lukashenko ait violemment réprimé les élections présidentielles de dimanche, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré que Washington envisageait de mettre fin aux livraisons de pétrole en Belarussie. La plupart arrivent par Klaipėda, en Lituanie, à la raffinerie de Naftan, dans le nord-est de la Biélorussie.  Mais plusieurs expéditions de pétrole américain sont arrivées cette année via Odessa vers la raffinerie du sud du Bélarus, à Mazyr, à 50 km au nord de l’Ukraine.  Jusqu’à présent cette année, Odessa a manutentionné six camions-citernes de pétrole pour la Biélorussie, en grande partie d’Azerbaïdjan.

    De l’éditeur: Il y a un mois, j’ai provoqué  les infos que j’ai rassemblées sous le titre: «La Russie va-t-elle lancer une attaque militaire contre l’Ukraine en août?»  Maintenant, il semble que ma prémonition d’une surprise russe en août était éteinte – de quelques degrés.  En Biélorussie, les départs d’hier de grandes entreprises publiques renforcent les appels à une grève nationale.  Cela pourrait être réellement  la fin de partie de Loukachenko. La Maison Blanche étant pour l’instant distraite à la veille du scrutin présidentiel américain, qui a duré 81 jours, Moscou pourrait facilement réitérer  un Prague 1968 – rouler avec ses chars pour rétablir «l’ordre». Timothy Ash écrit: «Les Ukrainiens sont très inquiets.  Ils pensent que le plan d’action des Russes est de prendre le contrôle de la Biélorussie, de faire rouler des chars jusqu’à la frontière avec l’Ukraine, puis de faire pression sur l’Ukraine du Nord et de l’Est.  »  Egalement de Londres, Keir Giles écrit un essai de Chatham House: Regarder la Biélorussie signifie regarder la Russie aussi. Si la Russie intervient militairement en Biélorussie, «l’Ukraine serait obligée de réorienter rapidement sa posture de défense pour faire face à une nouvelle menace venant du nord».  Avec mes meilleures salutations Jim Brooke

    Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.