Background Image

Vendredi 11 Septembre

 Road Trip: Renault en France commence à fabriquer  des voitures Chez ZAZ ... Les importations de voitures américaines rebondissent ... Les radars réduisent les accidents ... Bientôt, Appel d'offres pour 2 milliards de dollars d'autoroutes à péage ... Les Ukrainiens soutiennent les dépenses en milliards de dollars pour les route
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Le Groupe Renault français commence à fabriquer des voitures cet automne à l’usine automobile de Zaporozhia, a annoncé hier la société UkaAVTO, société mère de ZAZ.  «ZAZ a subi une modernisation à grande échelle afin de se conformer pleinement aux normes internationales de qualité du Groupe Renault», explique UkrAVTO, sans préciser les montants d’investissement ni les modèles à produire.  Max Missana, directeur général Eurasie du Groupe Renault Export, déclare: «Le Made in Ukraine sera au même niveau de qualité que les produits d’autres usines du groupe Renault.» Dans la région, Renault produit des voitures en Roumanie, en Russie et en Turquie.

Autrefois la plus grande usine automobile d’Ukraine, ZAZ a cessé de produire des voitures en 2018. Pas plus tard qu’en 2008, l’Ukraine a produit 424 000 voitures.  Mais la production s’est presque arrêtée.  En juillet, l’Ukraine a produit 172 voitures – toutes à l’usine Eurocar d’Ouzhgorod.  Jusqu’en juillet, ZAZ a produit 26 bus.  Nikolay Evdokimenko, président du conseil d’administration de ZAZ, a déclaré que la joint-venture avec Renault créera des emplois et contribuera à la relance de la construction automobile en Ukraine.

En août, les importations de voitures ont augmenté de 35% en glissement annuel, à 32 800, rapporte Ukravtoprom, l’association de l’industrie automobile.  En revanche, les importations de voitures neuves ont reculé de 16% en glissement annuel, à 7 000.  Jusqu’au mois d’août, l’Ukraine a importé 206 500 voitures d’occasion, soit quatre fois plus que les voitures neuves.

    Les importations de voitures d’occasion des États-Unis reviennent à un niveau d’avant la crise à 10 000 par mois, a déclaré à Interfax-Ukraine Volodymyr Kovel, co-fondateur d’une nouvelle association de défense des importateurs de voitures.  L’association se forme en réaction à la perturbation du marché provoquée en février, lorsque le ministère des Affaires intérieures a proposé d’interdire les importations de voitures «de recyclage» ou de voitures qui avaient été accidentées.  En guise de protestation, 18 000 personnes ont signé une pétition en ligne sur le site Web du président Zelenskiy.  L’importation et la réparation de voitures légèrement endommagées en provenance des États-Unis devraient représenter un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars l’année prochaine.  Les importations les plus populaires d’Amérique du Nord sont: les voitures Volkswagen Jetta et Passat assemblées au Mexique et les voitures Ford modèles Focus et Fusion.

    Au cours des 100 premiers jours de contrôles radars, le taux d’accidents dans les sections équipées de caméras a été divisé par six, a déclaré aux journalistes Aleksey Biloshitsky, chef adjoint du service de patrouille de la police.  Depuis que les 50 premières caméras ont été installées dans la ville et la région de Kiev à compter du 1er juin, les patrouilleurs ont émis 833 949 contraventions pour excès de vitesse.  Les conducteurs ont payé des amendes dans 77% des cas.  Les conducteurs qui paient dans les 10 jours ouvrables bénéficient d’une réduction de 50%.  Aucun conducteur n’a annulé une contravention pour excès de vitesse devant le tribunal.  Les caméras cliquent sur les voitures parcourant 20 km au-dessus des limites affichées.  Les voitures immatriculées à l’étranger avec des amendes non payés ne sont pas autorisées à  quitter le pays.

    Les amendes  pour les infractions majeures pour excès de vitesse doivent être multipliés par 6,5, à 122 $, en vertu d’une loi qui devrait être adoptée ce mois-ci par la Rada en deuxième lecture.  Ces amendes seraient imposées aux conducteurs dépassant les limites de vitesse de 50 km ou plus.  Les sanctions pour conduite en état d’ébriété seront également augmentées pour inclure la peine d’emprisonnement et la perte de permis jusqu’à 10 ans, a déclaré mercredi aux journalistes Anton Gerashchenko, vice-ministre des Affaires intérieures.

    L’Ukraine vise à réduire les accidents de la route de 30% d’ici 2025, a déclaré le ministre de l’Infrastructure Vladyslav Krikliy, lors d’une réunion gouvernement-entreprise intitulée «La sécurité est importante».  Il a déclaré que cela sauverait 1 500 vies par an et éviterait de blesser 15 000 autres personnes.  Pour y arriver, Ukravtodor, l’agence nationale des routes, construit 26 ronds-points, 76 systèmes d’absorption de collision, des centaines de radars et 887 passages pour piétons éclairés.  La Banque mondiale estime que les accidents de la route coûtent à l’Ukraine 2% du PIB, soit 2 milliards de dollars!

    Le gouvernement ayant investi 3 milliards de dollars dans la réparation et la construction de routes cette année, le Cabinet des ministres a voté lundi pour étendre les contrôles aux  camions en surcharge . Les camions surchargés endommagent l’asphalte, en particulier par temps chaud.  Après les premiers tests cet été, 50 autres systèmes de détection de poids en mouvement doivent être installés cette année.  Le ministre de l’Infrastructure, Krikliy, a déclaré que 100 autres seraient installés l’année prochaine.

    Un fort soutien populaire semble garantir la poursuite de la «grande construction» du président Zelenskiy pour les années à venir.  Sur 2 049 personnes interrogées dans tout le pays le mois dernier, 90% ont soutenu ce programme de renouvellement des infrastructures, selon l’Institut international de sociologie de Kiev.  Lorsqu’on leur a demandé de nommer la priorité absolue, 49% ont répondu «routes». Les répondants ont déclaré qu’ils «soutenaient pleinement» ces programmes: cessez-le-feu dans le Donbass 80%;  Grande construction  67% et  5-7-9% de prêts abordables pour les petites entreprises  38%;  réduction du taux directeur de la banque centrale 23% ,  introduction d’un «marché foncier libre» 14%;  et légalisation des jeux de hasard  12%.

    Le goudronnage  avance à travers le pays à raison de 20 à 30 km par jour, annonce Ukravtodor.  Jusqu’à présent cette année, le goudronnage  ou la reconstruction a été achevé sur 1 700 km, soit 42% des 4 000 km promis.  Avec la saison des travaux routiers qui durera encore deux mois, Ukravtodor espère atteindre son objectif à la mi-octobre.  L’objectif de l’année prochaine est de 7 000 km.

    Sur les 24 oblasts, il y a des gagnants et des perdants dans la construction de routes.  Selon Ukravtodor, les gagnants sont: Kharkiv – 200 km;  Zakarpattia – 174 km;  Zaporijia – 167 km;  Louhansk – 123 km;  Soumy – 122 km;  Lviv – 116 km et Poltava – 109 km.  Les perdants sont: Tchernivtsi – 10 km;  Kirovohrad – 11 km;  Vinnytsia – 21 km, et la région de Rivne – 23 km.

    Des appels d’offres de partenariat public-privé sont en cours de préparation pour 1 500 km d’autoroutes, pour un prix total prévu de 2 milliards de dollars, a déclaré le ministre de l’Infrastructure Krikliy.  « Grâce à la Banque mondiale, nous avons déjà préparé une étude de préfaisabilité pour six tronçons routiers dont la longueur totale atteint 1 500 km.  Le montant  est d’environ de 2 milliards de dollars en investissements.  Nous préparons un partenariat public-privé pour ces projets. »

    Les Ukrainiens étant largement restés bloqués  à l’intérieur du pays cette année, le nombre d’accords internationaux d’assurance automobile de la Carte verte conclus de janvier à juillet a chuté de 44% en glissement annuel.  De même, les primes payées ont chuté de 35%, selon le Bureau d’assurance du transport automobile d’Ukraine.

    Estimant que la construction d’autoroutes en Ukraine créera ici une culture de conduite longue distance à l’américaine, deux expatriés de Kiev collectent 50 millions de dollars pour construire une chaîne de 10 hôtels dans la banlieue des grandes villes d’Ukraine.  Les hôtels 3 étoiles auraient de 100 à 120 chambres, suivraient les normes internationales et seraient jumelés à McDonald’s pour la nourriture et les boissons.  Les hommes derrière la chaîne hôtelière Force One sont: Terry Pickard, président de Pickard Real Estate & Asset Services, et Jesper Henriksen, ancien directeur du Radisson Hotel Group en Ukraine.

    De l’éditeur: J’ai commencé ma carrière de journaliste dans une grande ville en tant que «correspondant de transport de masse» pour le New York Times.  Cela se traduit par «faire des reportages dans le métro». Aujourd’hui, il est clair que l’Ukraine, bien plus grande que la Californie, possède tous les ingrédients pour mettre en place une culture automobile.  À l’ère d’Internet, les responsables de ce développement  peuvent sauter les essais et les erreurs en empruntant  les dernières techniques de sécurité routière, de construction d’autoroutes, de gestion du trafic et de financement des autoroutes.  Pour les années 2020 / 21 nul besoin – pardonnez moi le jeu de mots – de réinventer la roue!   Meilleures salutations, Jim Brooke

    Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.