Background Image

Du vendredi 5 Mars

 La banque centrale augmente le taux préférentiel… Les acheteurs lâchent l’argent comptant pour les cartes… La «troisième vague» de Covid frappe l’Ukraine… Le lithium ukrainien pour alimenter la révolution des voitures électriques en Europe… Nouvelles sur le transport maritime: prendre le ferry pour aller travailler?
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Craignant l’inflation, la banque centrale ukrainienne porte le taux préférentiel à 6,5% aujourd’hui, la première augmentation en deux ans.  La hausse met fin à un creux post-indépendance de 6%, qui régnait depuis juin.

«Nous réagissons à une inflation au-delà de la fourchette cible de 5%», a écrit hier sur Facebook Kateryna Rozhkova, première vice-gouverneure de la Banque nationale d’Ukraine.  La banque prévoit que l’inflation culminera cet été à 8%.

D’autres hausses pourraient survenir cette année, a déclaré hier Yuriy Geletiy, vice-gouverneur de la banque centrale. «La Banque nationale est prête à augmenter le taux d’actualisation de manière plus décisive pour limiter la pression inflationniste fondamentale et ramener l’inflation à la cible.  Par conséquent, la politique monétaire continuera de se concentrer sur la prévention du pic d’inflation. »

Au cours des deux premiers mois de cette année, les avoirs étrangers en obligations d’État ukrainiennes ont augmenté de 570 millions de dollars, a déclaré M. Geletiy aux journalistes hier.  Lundi, les avoirs étrangers totalisaient 3,65 milliards de dollars.  Il a déclaré: « En février, les investisseurs non-résidents ont continué de faire croître leur portefeuille, avec un ralentissement au cours de la seconde moitié de février. »

Les envois de fonds des Ukrainiens travaillant à l’étranger devraient augmenter de 8%, pour atteindre 13 milliards de dollars cette année, a déclaré Geletiy.

Au cours des deux dernières années, les envois de fonds se sont élevés en moyenne à 12 milliards de dollars, soit 1 milliard de dollars par mois.  La main-d’œuvre est la troisième exportation de l’Ukraine, après la nourriture et les métaux.

Les Ukrainiens s’éloignent sans cesse des espèces, indique un rapport de la Banque nationale d’Ukraine pour les paiements par carte et sans contact.  L’année dernière, le nombre de transactions par carte de paiement a bondi de 25% en glissement annuel, à 5,2 millions, le volume augmentant de 23%, à 79 milliards de dollars.

 Points forts:

  •  Les transactions en espèces ont baissé de 12%
  • Le nombre de transactions Internet a bondi de 31% en glissement annuel
  • Aujourd’hui, 36,5% des transactions par carte se font sur Internet;  50% aux terminaux de point de vente
  • En décembre, 40,4 millions de cartes de paiement différentes ont été utilisées en Ukraine, plus d’une par adulte
  • Le nombre d’entreprises acceptant les cartes de paiement a bondi de 36% en glissement annuel, à 326 900.
  • Le nombre de terminaux de point de vente a augmenté l’an dernier de 12%, à 375 000.  C’est presque le double du niveau d’il y a cinq ans.
  • En magasin, près de 20% des transactions ont été effectuées avec des smartphones et autres gadgets.  Le total était de près de 4 milliards de dollars.

Alors que les nouveaux cas de coronavirus doublent cette semaine, le Premier ministre Shmygal a averti hier: « Il est évident que la troisième vague de la pandémie a commencé et à laquelle l’Ukraine est confrontée. »  Hier matin, 10 057 nouveaux cas ont été enregistrés, soit plus du double du niveau de 4 285 lundi.  «Si la situation s’aggrave, si nous voyons que les médecins ne font pas face, nous n’aurons probablement pas d’autre choix que d’imposer une quarantaine stricte comme celle que nous avons déjà vécue.»

Les nouveaux cas sont en grande partie à Kiev et à l’Ouest: Oblast de Zhytomyr – 888;  La ville de Kiev: 868;  Oblast de Vinnytsia – 827;  Oblast d’Ivano-Frankivsk – 776;  et Zakarpattia – 676. Les deux premiers cas ukrainiens de la variante britannique du coronavirus ont été détectés dans la région d’Ivano-Frankivsk, ont déclaré hier des responsables de la santé.

L’Ukraine envisage de devenir un producteur majeur de batteries au lithium pour les voitures électriques européennes, a déclaré hier le Premier ministre Shmygal aux journalistes, faisant le point sur les discussions qu’il a eues à Bruxelles le mois dernier.  D’ici 2030, l’Europe aura besoin de 18 fois plus de lithium qu’aujourd’hui, d’ici 2050, 60 fois plus, a-t-il déclaré.  «L’Ukraine possède les plus grands gisements de lithium du continent européen», a-t-il déclaré.  «L’Europe considère l’Ukraine comme un partenaire, tant dans la production que dans la transformation… Nous nous intéressons à la valeur ajoutée, à la production, à la transformation et à la création maximale du produit fini.  Encore une fois, nous ne voulons pas être simplement un fournisseur de matières premières, comme nous l’avons fait auparavant. »

Les mineurs de charbon pourraient devenir des mineurs de lithium dans le cadre d’un projet pilote visant à commencer à fermer deux mines de charbon cette année, l’une à Lviv et l’autre à Donetsk annonce  le Premier ministre.  Avec les conseils et l’aide de l’Allemagne et de la Pologne, le projet «Transformation équitable des régions charbonnières» de l’Ukraine pourrait impliquer l’emploi de certains mineurs de charbon pour travailler dans de nouvelles mines de lithium, a-t-il déclaré.

La Turquie et l’Ukraine sont sur la dernière ligne droite pour finaliser un accord de libre-échange bilatéral, a déclaré Shmygal aux journalistes.  À propos de l’accord longtemps retardé, il a déclaré: «Littéralement, la semaine dernière et cette semaine, l’accord de libre-échange avec la Turquie est en cours de finalisation.»

Dans une nouvelle tournure sur le drame de Motor Sich, David Arakhamia, le chef de la faction Serviteur du Peuple de la Rada a déclaré hier qu’il soumettrait un projet de loi pour nationaliser le fabricant de moteurs d’avion basé à Zaporizhia.  Le 29 janvier, le président Zelenskiy a interdit aux investisseurs chinois de revendiquer le contrôle.  «Il s’agit de régler le statut juridique de l’entreprise, qui est un grand constructeur de moteurs d’hélicoptères», a déclaré Arakhamia.  «Parce que l’entreprise est confrontée à l’incertitude, elle est sanctionnée et plusieurs dizaines de milliers d’employés y travaillent.»

La navigation reprendra la semaine prochaine sur le fleuve Dnipro, deux mois après la fermeture pour les glaces, rapporte le port d’Ukraine.  Toutes les écluses de la cascade Dnipro – de la mer de Kiev à la mer Noire – doivent rouvrir mercredi.

Bien que la saison d’expédition sur le Dnipro de l’année dernière ait duré six semaines de plus que d’habitude, le fret a baissé de 5% en glissement annuel, à 11 millions de tonnes.  «Les résultats du transport de marchandises ont été influencés par la réduction du transport du grain sur les rivières navigables», déclare Dmitry Kozachenko, directeur exécutif de l’Association des fleuves d’Ukraine.  Les volumes sur la portion ukrainienne du Danube ont baissé de 28%, à 4 millions de tonnes.  Sur le Bug du Sud, les volumes sont en baisse de 37,5%, à 500 000 tonnes.  Les principaux produits transportés le long des trois plus grands fleuves navigables d’Ukraine sont: les céréales, le charbon, les produits métalliques et le minerai, et les matériaux de construction tels que le sable, le ciment et le gravier.

Les embouteillages obstruant les ponts sur le Dnipro à Kiev, le conseil municipal étudie la restauration du service de bateau sur le fleuve.  Selon Kiev Vlast, l’administration du port fluvial calcule que 2 000 personnes par jour feraient la navette en ferry, en suivant cette route: Rusanivka, Bereznyaki, station de métro Dnipro, port fluvial de Podil.  Selon le bateau et la météo, la totalité du voyage prendrait une heure.  Les billets coûteraient 30 à 60 UAH, 1 à 2 dollars.

En janvier-février, les Ukrainiens ont importé 53 000 voitures d’occasion, soit 4,4 fois le volume des deux premiers mois de 2019. Les importations d’occasion, une rareté il y a quatre ans, représentent désormais 81% des importations de voitures, rapporte Ukravtoprom qui est l’association de l’industrie automobile.  En 2020, 353 400 importations d’occasion et 85 500 nouvelles importations ont été enregistrées en Ukraine.

Note de l’éditeur: J’ai commencé le journalisme dans les grandes villes en tant que correspondant pour les transports de masse pour le New York Times.  Ok, c’était pour mes parents.  J’étais vraiment le journaliste du métro.  En temps normal (pré-covid), l’île de Manhattan a inhalé et expiré jusqu’à 3 millions de personnes chaque jour de la semaine.  Ils allaient et venaient par un système ingénieux de ponts, tunnels, pistes cyclables, autoroutes à péage électronique, train de banlieue, métros et, oui, ferries.  En revanche, les habitants de Kiev pensent que leur ville est née avec des ponts.  Mais pendant les 1 000 premières années d’existence de la ville, des ferries ont sillonné le Dnipro.  Avec l’ouverture du pont Nicholas Chain en 1853, les habitants de Kiev ont commencé à se détourner de leur rivière.  Aujourd’hui, avec l’augmentation des embouteillages, il est peut-être temps d’y jeter un second regard.  Avec mes meilleures salutations, Jim Brooke 

Traduction Louis Chambaudie. Kiev. Ukraine.

Background Image

Jeudi 7 Janvier

Les réserves financières de l’Ukraine atteignent le plus haut niveau en huit ans… Le Confinement total  commence demain - Deux villes se retirent… Emmanuel Macron le président français et d'autres dirigeants européens attendus à Kiev en 2021… Pivdennyi déplace Odessa en tant que perle de la mer Noire
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

L’Ukraine a terminé l’année avec 29,1 milliards de dollars de réserves, une augmentation de 15% en glissement annuel, a rapporté hier la Banque nationale d’Ukraine.  Niveau le plus élevé en huit ans, les réserves d’aujourd’hui sont suffisantes pour couvrir cinq mois d’importations, un coussin suffisant par rapport au niveau de trois mois jugé adéquat.

Oleksiy Blinov, d’Alfa-Bank Ukraine, écrit: «Cette forte augmentation a été réalisée via des placements massifs de dette de change par le ministère des Finances.  Dans l’ensemble, MinFin a emprunté un montant net de 2,6 milliards de dollars en décembre. »

Lors de la première vente aux enchères d’obligations d’État de la nouvelle année, le ministère des Finances a levé l’équivalent de 308 millions de dollars – 37% du montant levé la semaine précédente.  En choisissant parmi quatre obligations hryvnia – 3 mois, 1 an, 2 ans et 3 ans – 90% des acheteurs ont opté pour 3 mois à 10%.  Les rendements sont restés pratiquement inchangés par rapport à la semaine dernière.

Evgeniya Akhtyrko de Concorde Capital écrit: «La baisse des recettes d’enchères après les résultats records de décembre n’est pas surprenante.  Néanmoins, 9 milliards d’UAH de recettes sont un résultat assez solide pour une vente aux enchères «typique».  Le biais du marché en faveur des obligations dont l’échéance est la plus basse continue de refléter la perception d’un risque élevé parmi les acheteurs d’obligations. »

Dragon Capital écrit: «Avec l’objectif de déficit du budget 2021 fixé à 5,5% du PIB, les besoins d’emprunt du gouvernement resteront élevés cette année, le maintenant dépendant de la coopération avec le FMI.»

Le verrouillage de 16 jours des restaurants et des centres commerciaux en Ukraine commence demain.  Les nouveaux cas confirmés de coronavirus ont totalisé 6911 hier matin, soit la moitié de la moyenne quotidienne d’il y a un mois.  À la lumière de cette baisse, le maire de la ville de Ternopil, Serhiy Nadal, a déclaré hier que sa ville de 223 000 habitants ignorerait le verrouillage.  Anatoliy Bondarenko, maire de Tcherkassy, ​​une ville légèrement plus grande, dit qu’il recommandera à son conseil municipal d’ignorer le verrouillage.Dans tout le pays, les centres commerciaux perdront 60 millions de dollars de loyers et leurs magasins de 400 millions de dollars de revenus, a déclaré Maksym Havriushyn, chef du Conseil national des centres commerciaux, à Interfax-Ukraine.

Face à la pression des entreprises pour adoucir ou raccourcir le verrouillage, le ministre de la Santé Maksym Stepanov a déclaré hier aux journalistes: « Le ministère de la Santé est contre le report de la quarantaine, contre son annulation. »  Il a aussi déclaré que sur les 23 000 personnes hospitalisées pour Covid, 10% sont gravement malades et «environ 200 personnes meurent chaque jour de la maladie». Stepanov a dénoncé comme «déclaration publiques politiques» la décision de Biolik, une société pharmaceutique de Kharkiv, d’enregistrer en Ukraine Spoutnik V, le vaccin russe.  Stepanov a déclaré à Reuters: «Il n’est pas peu de dire que nous ne sommes pas sûrs du vaccin russe.  Nous ne savons pas comment la recherche a été menée. »

En 2020, 20 films ukrainiens soutenus par l’Agence nationale du cinéma sont allés dans les cinémas et 92 nouveaux projets de films ont été lancés, a déclaré la semaine dernière aux journalistes Oleksandr Tkachenko, ministre de la Culture et de la Politique de l’information, lors d’une conférence de presse en ligne.  Tous les cinémas doivent fermer de demain au 24 janvier. Au cours du second semestre de l’année dernière, de nombreux cinémas sont restés ouverts, vendant au maximum la moitié des billets dans chaque salle. Une fréquentation est en forte baisse par rapport à 2019.

Le président français Emmanuel Macron fait partie d’une série de dirigeants occidentaux qui devraient se rendre en Ukraine cette année.  Mardi prochain, la nouvelle présidente pro-UE de la Moldavie, Maia Sandu, se rendra à Kiev, la première visite de ce type d’un président moldave en quatre ans.  Plus tard ce mois-ci, la Ministre suédoise des affaires étrangères, Ann Linde, se rendra en Ukraine en sa nouvelle qualité de présidente de l’OSCE.  Monsieur Macron est attendu pour le premier semestre de cette année, rapporte DN.ua, citant Ihor Zhovka, chef de cabinet adjoint de Zelenskiy.  Zhovka a également déclaré que le Premier ministre italien Giuseppe Conte devrait se rendre à Kiev cette année.

Le port de Pivdennyi, dans la région d’Odessa, a consolidé sa position de premier port maritime d’Ukraine l’année dernière, augmentant le fret de 14,5% en glissement annuel et représentant 39% de l’ensemble du commerce maritime de l’Ukraine.  Les cinq plus grands ports d’Ukraine représentaient 92% de ses 159 millions de tonnes de marchandises transportées par eau, rapporte l’autorité portuaire maritime.  Mais la croissance n’a été qu’à Pivdennyi (anciennement Yuzhny), où la cargaison est passée à 62 millions de tonnes, et à Marioupol, sur l’Azov, où la cargaison a augmenté de 8% en glissement annuel, à 7 millions de tonnes.  A Mykolaiv, le fret a baissé de 10%, à 30 millions de tonnes.  Dans les deux autres grands ports de la région d’Odessa, le fret a diminué de 9% à Chornomorsk, à 24 millions de tonnes;  et de 8% à Odessa, à 23 millions de tonnes.

Pour augmenter le fret sur le fleuve Dnipro, le ministère des Infrastructures prévoit d’introduire un régime libéralisé où les capitaines des navires battant pavillon étranger doivent simplement envoyer par courrier électronique une demande d’escale au port à l’administration maritime dans les trois jours ouvrables suivant la visite prévue.  Cela remplacera le système actuel de demande de permis uniques, un système encombrant et souvent coûteux qui ferme efficacement le Dnipro à la plupart des cargos battant pavillon étranger.

Le président Zelenskiy a signé la semaine dernière la loi «sur les transports par voie navigable», une loi qui ouvre le Dnipro aux navires battant pavillon étranger et permet la création d’un fonds dédié à la reconstruction des écluses et des quais.  Artem Kovalev, le membre de la Rada qui a fait pression pour la loi, a averti: «Les infrastructures fluviales sont usées à 75%.»  Avec les changements, prédit-il, le fret fluvial triplera à 30 millions de tonnes par an en 2024, fin de la présidence de Zelenskiy.  Il a dit que ce niveau de cargaison générerait 500 millions de dollars en impôts, 625 millions de dollars en activité économique et 10 000 nouveaux emplois.

À condition que les vaccins Covid-19 soient largement distribués, l’économie mondiale rebondira cette année de 4%, se remettant presque de sa chute de 4,3% l’an dernier, prédit les prévisions de la Banque mondiale sur les perspectives économiques mondiales.  Selon la Banque mondiale, les taux de croissance en 2021 seront: États-Unis – 3,5%;  Zone euro – 3,6%;  Ukraine – 3%;  Japon – 2,5;  et la Chine de 7,9%.

Ukrzaliznytsia a augmenté son trafic de fret en décembre de 7,4% en glissement annuel, transportant 26,7 millions de tonnes de fret, rapporte le service de presse du chemin de fer national.  Par ailleurs, le chiffre d’affaires du fret a augmenté de 4,4% en glissement annuel, à 14,4 milliards de tonnes-kilomètres.  Indicateur clé de l’activité économique, l’UZ transporte la moitié du fret ukrainien.

Dans le cadre du «petit cercle des Carpates», un circuit de conduite en montagne à travers les régions de Lviv, Ivano-Frankivsk et Zakarpattia, la région de Lviv prévoit de reconstruire 75 km de routes de montagne cette année, y compris la modernisation de 37 ponts sur les rivières de montagne.  Lviv consacre 7 millions de dollars à ce projet, le même montant que l’an dernier.  Oleh Bereza, chef du service routier de la région de Lviv, cite l’impact du tourisme en déclarant: «Grâce au projet Small Carpathian Circle, nous ne relierons pas seulement les trois régions de la région occidentale de l’Ukraine avec de bonnes routes, cela nous permettra également de  raviver la partie centrale des Carpates ukrainiennes. »  Le projet total coûtera 100 millions de dollars, estime Ukravtodor, l’agence nationale des autoroutes.

Note de l’éditeur: pour les Ukrainiens qui craignent que les images télévisées de Washington de ce matin ressemblent aux reportages de RT sur la Rada, voici ma vision à long terme.  À l’époque de mes aspirations communautaires , au printemps 1971, j’ai pris un bus longue distance depuis le New Hampshire pour rejoindre la manifestation d’un million de personnes du 1er mai à Washington. Dans le bus, on nous a demandé de traverser les voies de circulation sur les ponts, de faire sauter le dos des insectes VW, de retirer les bouchons des distributeurs et de les jeter dans le Potomac.  Nous avons utilisé le centre commercial comme toilettes, fumé de l’herbe là où nous le pouvions et horrifié généralement les bonnes matrones de Georgetown.  Les médias de l’establishment ont refusé de nous parler, nous qualifiant de «traîtres» et d’insurgés. Nous nous en moquions.  Nous nous battions pour une bonne cause: soutenir les forces démocratiques de libération populaire du Vietnam, du Laos et du Cambodge… Oh, eh bien, les jeunes de 16 ans ne peuvent pas tout faire correctement.  À l’avenir, la république américaine survivra à cette manifestation de ce jour et en sortira probablement renforcée.  Les rédactions pourraient même tomber en panne et embaucher un ailier droit soigneusement choisi pour parler aux jeunes hommes en rouge qui sont en colère aujourd’hui . Joyeux Noël!  Avec mes meilleures salutations, Jim Brooke

Traduction Louis Chambaudie. Kiev. Ukraine.