Background Image

Vendredi 18 Septembre

Les investisseurs sautent sur l'offre d'Eurobond de Metinvest ... La sieste de Zelenskiy sur la lutte contre la corruption pourrait mettre en péril la suppression des visas avec l'UE ... EuroParl demande à l'Allemagne d'arrêter Nord Stream 2
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Preuve de la soif de rendement du monde financier, le placement en Eurobond de Metinvest a été presque cinq fois sursouscrit, a déclaré hier soir un banquier à Interfax-Ukraine. La plus grande société minière et sidérurgique à intégration verticale d’Ukraine semble gagner plus d’argent que prévu.  Initialement à la recherche de 300 millions de dollars à 8,5%, Metinvest semble satisfaire 333 millions de dollars d’obligations à sept ans pour 7,95 à 8,05%.  À titre de comparaison, les bons du Trésor américain à 10 ans ont un rendement de 0,69%

Le peu de travail fait  dans la lutte anti-corruption en Ukraine poussent un membre du Parlement européen à menacer de graves conséquences.  « Cela ne volera pas », a tweeté Viola von Cramon, membre de la commission des affaires étrangères du Parlement.  «Le gouvernement ukrainien  met en péril le régime sans visa avec l’Union européenne et la prochaine tranche d’aide de 1,5 milliard d’euros (1,8 milliard de dollars).»

Les événements récurrents sont:

  • Un vote de la Rada hier pour nommer des experts juridiques controversés à un comité chargé de choisir un nouveau procureur anti-corruption.
  • Une décision de la Cour constitutionnelle mercredi selon laquelle le principal organe anti-corruption de l’Ukraine a été créé en 2014 en violation de la constitution.
  • Une décision de la Cour constitutionnelle la semaine dernière selon laquelle Artem Sytnyk, directeur du Bureau national de lutte contre la corruption, ou NABU, a été illégalement nommé en 2015.

En réponse, les ambassadeurs du G7 en Ukraine ont tweeté que le gouvernement ukrainien devrait «faire preuve de volonté politique et de protéger l’indépendance» et «l’intégrité» des institutions anti-corruption, y compris le NABU.  Ceci est essentiel pour «garantir que la corruption n’érode pas les progrès de la réforme réalisés jusqu’à présent».  Auparavant, les États-Unis et l’UE ont tweeté une déclaration conjointe appelant à la sélection d’une commission respectée pour choisir le procureur anti-corruption.  Ils ont averti sans détour: «Notre soutien à venir en dépendra.»

L’Ukraine lutte contre la corruption est dans le doute après la décision du tribunal, a titré hier le Financial Times.  Le rapport de Kiev a averti: «Le maintien de l’indépendance du NABU est une condition de la bouée de sauvetage de 5 milliards de dollars que le FMI a convenue avec Kiev en mai, ainsi que du financement de plusieurs milliards de dollars d’autres bailleurs de fonds étrangers.»

Le Parlement européen a voté hier à 532 voix pour et 84 contre d’approuver une résolution non contraignante demandant à l’Allemagne d’arrêter la construction de la ligne de gaz Nord Stream 2 entre la Russie et l’Allemagne.  Le document a également appelé les ministres des Affaires étrangères de l’UE à dresser une nouvelle liste de sanctions contre la Russie lors de leur réunion de lundi.  La colère des législateurs a été provoquée par l’empoisonnement le 20 août du chef de l’opposition russe Alexei Navalny.  Hier, un laboratoire allemand a identifié des traces de Novichok, un agent neurotoxique à usage militaire russe, sur une bouteille d’eau récupérée dans la chambre d’hôtel de Tomsk, en Sibérie, occupée par Navalny juste avant de tomber malade lors d’un vol de retour à Moscou.  Cette semaine, Navalny est sorti du coma dans un hôpital berlinois et a posté une photo avec sa femme, Yulia.

La dette du gouvernement envers les producteurs d’électricité solaire et éolienne devant atteindre 1 milliard de dollars à la fin de cette année, la Rada a rejeté un projet de loi visant à fournir des garanties souveraines aux «obligations vertes» pour le remboursement de la dette.  La dette passée d’Ukrenergo s’élève à 778 millions de dollars.  Ce mois-ci, l’acheteur garanti du gouvernement, GarPok, ne paie qu’un tiers des nouvelles factures.

Après que le gouvernement n’a pas réussi à rassembler suffisamment de voix, Olga Eremina, banquière principale chargée de l’énergie au bureau de la BERD en Ukraine, a déclaré: «À l’heure actuelle, nous ne voyons pas comment le gouvernement pourra résoudre ce problème.»  La banque, important prêteur aux projets renouvelables, avait prévu de contribuer à hauteur de 220 millions d’euros à la Banque européenne d’investissement pour soutenir une facilité de remboursement.  «Cela réduit à la fois les chances d’émettre des obligations d’État et encore moins les chances que les paiements sur les sources d’énergie renouvelables soient effectués conformément aux obligations légales», a-t-elle déclaré lors d’une conférence organisée par l’Agence ukrainienne européenne de l’énergie.

Alors que les infections à coronavirus atteignent des taux records, le ministre ukrainien de la Santé, Maksym Stepanov, a déclaré hier qu’il appartenait désormais aux régions de décider de la fermeture des écoles et des systèmes de transport en commun.  S’exprimant dans l’émission de télévision Snidanok z 1 + 1, il a déclaré que les fermetures imposées par Kiev avaient été annulées.  Dans la période de 24 heures avant 10 heures jeudi, un record de 3584 infections a été annoncé.  À Kiev, 379 infections ont été annoncées hier et 356 mercredi.  Dans tout le pays, 60 morts hier et 76 mercredi.

La libéralisation est intervenue après que la police dans une ville de la «zone rouge», Ternopil a infligé 98 amendes pour violations de la quarantaine – à des directeurs d’école, des chauffeurs de bus et des gérants de restaurant.  Le conseil municipal a répondu en refusant de fermer les écoles, les restaurants et le service de bus.  Le Conseil a promis de payer des frais juridiques pour lutter contre les amendes.  Le président Zelenskiy a blâmé la rébellion due aux prochaines élections locales du 25 octobre: ​​«Avant les élections locales, ils cherchent à plaire aux gens et à tout ouvrir, leur permettre de se promener sans masque » (Ze).

Le retour d’une quarantaine stricte obligerait 42% des entrepreneurs interrogés à fermer ou à restreindre sévèrement leur entreprise.  Une enquête instantanée auprès de 62 propriétaires de petites et moyennes entreprises a été réalisée mardi pour l’European Business Association.  Du groupe, seulement 11% avaient pu obtenir un prêt grâce aux «prêts abordables 5-7-9%», un programme lancé par le gouvernement au printemps dernier pour aider les petites entreprises à traverser le verrouillage.

Le maire de Kharkiv, Hennadiy Kernes, a été transporté en Allemagne hier après qu’une pneumonie due au coronavirus ait aggravé les conditions existantes résultant de l’attaque de 2014 contre sa vie.  Maire de la deuxième plus grande ville d’Ukraine au cours de la dernière décennie, Kernes devait être réélu lors des élections locales du 25 octobre.  Parmi les autres Ukrainiens de premier plan hospitalisés cet été pour coronavirus, on peut citer: Ruslan Khomchak, commandant en chef des forces armées;  Yulia Tymoshenko, chef du parti populiste de la patrie;  et la Première Dame Olena Zelenska.

L’usine de construction automobile de Zaporizhia, ou ZAZ, assemblera des coupés-crossovers Renault Arkana à partir de kits de véhicules fournis par l’usine AvtoVAZ de Renault à Samara, en Russie.  Conçu pour les routes accidentées de l’ex-Union soviétique, l’Arkana a un dégagement de 205 mm.  Le prix de vente conseillé est de 16 710 $.  L’assemblage devant commencer cet automne, la production reprend dans une usine qui produisait auparavant des voitures pour Chery, Daewoo, GM et Opel.  Le mois dernier, la production automobile ukrainienne est tombée à 38 véhicules… toutes fabriquées dans l’usine Eurocar d’Uzhgorod, rapporte Ukravtoprom.

Le taux d’occupation des hôtels à Odessa était en moyenne de 68% en août, selon une étude d’HotelMatrix, le cabinet de conseil basé à Kiev.  Le prix moyen de la chambre était de 82 $.  Dans les hôtels près de la mer, c’était 103 $.  L’enquête a porté sur les hôtels de trois étoiles et plus, représentant un total de 1 700 chambres.

Malgré la baisse économique, le trafic routier à Kiev a augmenté de 7% en glissement annuel en août, rapporte le Center for Transportation Strategies, en s’appuyant sur les données du Center of Traffic Management.  L’augmentation du trafic est due à la flambée des importations de voitures et à une baisse d’environ un tiers des gens qui prennent le métro à cause du coronavirus.

D’après le rédacteur en chef de Kiev, les infections à coronavirus sont trois fois plus importantes qu’en avril dernier.  Ensuite, au plus fort du verrouillage, vous pouviez  faire une sieste sur Kreschatyk mais  aujourd’hui la vie continue.  Un enfant de l’école de notre fils a attrapé le virus cette semaine.  Et bien hier soir, les parents et les enseignants se sont réunis dans une pièce chaude et étouffante pour discuter de sujets éternels comme les collations nutritives du matin.  Ce soir, ma femme et moi allons à l’Opéra national d’Ukraine.  Il fait sombre depuis six mois.  Nous porterons probablement des masques et pas du genre carnaval de Venise.  Si vous vivez derrière un opéra de classe mondiale, pourquoi rester à la maison vendredi soir en regardant Netflix?  Cordialement, Jim Brooke

Traduction Louis Chambaudie 

Background Image

Jeudi 17 Septembre

La canalisation de gaz ukrainienne explose alors que l'Allemagne prépare l'avenir avec la Russie de Nord Stream 2 ... L'Allemagne offre à Washington 1 milliard d'euros pour abandonner l'opposition au projet Nord Stream ... L'Ukraine gagnera 2 milliards de dollars en expédiant du gaz russe vers l'UE cette année
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Une mystérieuse explosion à minuit dans une banlieue ouest de Kiev a détruit le principal gazoduc qui transporte le gaz russe à travers l’Ukraine vers l’UE.  Les réparations doivent être terminées aujourd’hui car les officiels cherchent à minimiser l’événement.  «Les approvisionnements en gaz des consommateurs sont organisés par d’autres pipelines», a assuré l’opérateur du réseau ukrainien de transport de gaz après l’explosion de mardi.  «Cette situation n’affecte en rien le transit du gaz vers l’UE.»  S&P Global Platts, basé à New York, avait une vision plus désastreuse, déclarant à son public de professionnels de l’énergie: «Une explosion majeure près de Kiev a secoué l’énorme gazoduc Kyiv-Ukraine occidentale-1.»

L’explosion a brisé la conduite à haute pression de 1 mètre de diamètre près de la ville de Chabany, juste à l’extérieur de la ligne de la ville de Kiev, à environ 5 km au-delà du terminus de la ligne bleue du métro de Teremky . Bien que de grands volumes de gaz  aient été envoyés  dans l’air, les responsables de la ville affirment que personne n’a été blessé.  La police enquête sur la cause de l’explosion. La conduite principale à travers l’Ukraine, qui fait partie du système Bratstvo ou Brotherhood, a été construite il y a 30 ans.

Alors que la chancelière allemande Angela Merkel subit de fortes pressions pour geler le gazoduc Nord Stream 2 Russie-Allemagne, l’explosion du gazoduc de Kiev a fait l’objet d’une couverture quotidienne par Deutsche Welle, la chaîne publique allemande.  Avec des titres comme «État technique du GTS ukrainien: vous ne pouvez pas vous détendre», l’accent a été mis sur la non fiabilité du système de transport de gaz de l’Ukraine de l’époque soviétique.

L’Allemagne a proposé de dépenser jusqu’à 1 milliard d’euros pour subventionner la construction de deux terminaux GNL capables de recevoir des exportations de gaz américain en échange de Washington d’abandonner son opposition à Nord Stream 2, rapportent Die Zeit et le Financial Times.  Dans une lettre du 7 août, le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz, a écrit au secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, que l’Allemagne investirait cet argent en échangeant avec les  États-Unis «L’autorisation de la construction et l’exploitation sans entrave de Nord Stream 2.»  Le sénateur texan Ted Cruz a mené la charge contre Nord Stream 2, amenant de nombreux Allemands à croire que l’opposition américaine est principalement motivée par la recherche d’ouvrir l’Europe au gaz américain.

L’hospitalisation le 22 août à Berlin du chef de l’opposition russe Alexei Navalny a fait pression sur Merkel pour qu’elle agisse contre la ligne de gaz Russie-Allemagne d’une valeur de 11 milliards de dollars.  Hier, Ursula von der Leyen, une politicienne allemande qui est présidente de la Commission européenne, a déclaré dans son discours officiel de l’Union: «À ceux qui prônent des liens plus étroits avec la Russie, je dis que l’empoisonnement d’Alexei Navalny avec un agent chimique avancé  n’est pas un cas unique.  Ce modèle ne change pas – et aucun pipeline ne changera cela.  »

Annuler ou même geler le pipeline complet à 94% exposerait le gouvernement allemand à des milliards de dollars de réclamations de la part des 100 entreprises allemandes qui y ont travaillé. L’Allemagne n’aura pas besoin du gazoduc avant 2030, lorsque les Pays-Bas, source de 30% des importations de gaz de l’Allemagne, prévoient de mettre fin à la production.  Mais pour l’industrie et les consommateurs allemands, le gaz Nord Stream 2 devrait être moins cher que le gaz envoyé à travers l’Ukraine.

Un sondage fait par Civey sur des Allemands et publié la semaine dernière a révélé que 14% des répondants étaient opposés à Nord Stream 2 et 73% étaient favorables à l’achèvement.  Politico écrit dans un article à Berlin, «Pourquoi l’Allemagne ne peut pas dire non à Nord Stream:» «Les Allemands n’aiment rien de plus qu’une infrastructure solide et le pipeline de la Baltique représente un grand pas en avant par rapport aux voies de transit qui fuient à travers l’Ukraine, où certaines parties  du pipeline (qui a une capacité de 160 milliards de mètres cubes) sont en service depuis plus d’un demi-siècle.»

Face à ces pressions, la chancelière Merkel a déclaré que l’UE devrait prendre position contre le pipeline.  Ce à quoi Josep Borrell, ancien ministre espagnol des Affaires étrangères exerçant les fonctions de ministre des Affaires étrangères de l’UE, a déclaré le week-end dernier au Financial Times que la décision de geler le projet «appartient aux Allemands».  Il a ajouté: «Nord Stream 2 n’est pas un projet européen.  Je dois dire que la Commission n’a jamais manifesté un grand enthousiasme pour Nord Stream 2.»

L’Ukraine gagnera environ 2 milliards de dollars de frais de transit pour l’expédition de gaz russe à travers l’Ukraine vers l’UE cette année, a déclaré le PDG de Naftogaz Andriy Kobolyev à la journaliste Yanina Sokolova sur sa chaîne Youtube. Jusqu’au mois d’août, l’Ukraine a expédié 35 milliards de mètres cubes, soit 42% de moins qu’au cours des huit premiers mois de l’année dernière.  Dans le cadre du nouveau contrat «ship or pay» signé en décembre dernier, Gazprom paiera cette année 65 milliards de mètres cubes pour l’expédition.  L’année dernière, l’Ukraine a gagné près de 3 milliards de dollars en expédiant 89,6 Gm3.  De 2021 à 2024, Gazprom s’est engagé à expédier 40 Gm3 par an. Ce niveau réduira encore les revenus de l’Ukraine, à environ 1,2 milliard de dollars par an.

Un accord proposé sur 20 ans et 20 milliards de dollars pour importer la moitié des importations de gaz de l’Ukraine via un négociant américain de gaz GNL s’est effondré après que les médias de New York ont ​​rapporté que les procureurs américains sondaient le rôle de l’ancien secrétaire à l’Énergie Rick Perry dans la négociation de l’accord pour favoriser sa société à Huston qui s’appelle Energy Transfer Partners.

En mai dernier, le Cabinet des ministres ukrainien a approuvé un accord de principe avec le négociant Louisiana Natural Gas Exports. Mais jeudi dernier, dans un article de 5000 mots, Time.com et WNYC-ProPublica ont rapporté la torpille Perry.  Vendredi, Olga Buslavets, la ministre ukrainienne de l’énergie par intérim, a déclaré aux journalistes à propos de l’accord avec la Louisiane: «En effet, il y a eu un refus [de coopération].»

L’accord à long terme avec la Louisiane aurait probablement violé le marché concurrentiel du gaz qui a débuté le 1er août en Ukraine.  «En raison du récent bouleversement du secteur du gaz, les consommateurs ukrainiens peuvent désormais changer librement de fournisseur de gaz – ils peuvent bénéficier de prix basés sur le marché et non fixés arbitrairement par le gouvernement», Oleksandr Kharchenko, directeur général de l’industrie de l’énergie écrit dans un essai du Conseil de l’Atlantique: «L’Ukraine lance tranquillement une révolution du marché du gaz.»  Estimant une économie annuelle de 2 milliards de dollars pour le budget de l’Ukraine, il écrit: «Tous les ménages ukrainiens ont un accès à un véritable marché du gaz, tandis que les intermédiaires ne pourront plus accumuler des gains illicites en prenant simplement du gaz à Naftogaz sans compensation , ou dans certains cas même sans aucun paiement.»

Kyiv a les prix de l’électricité domestique les moins chers de 33 capitales européennes étudiées par le «Rapport trimestriel sur les marchés européens de l’électricité» et fait par la Commission européenne.  Enterré à la page 43, un graphique montre que le prix de Kiev est d’environ 4 centimes d’euro, un cinquième de la moyenne de 19 centimes d’euro pour les 27 pays de l’UE.

De l’éditeur: Les choses bougent dans la nuit.  Alors que les Allemands hésitent entre le nouveau  magnifique pipeline Gazprom de la baltique et le vieux modèle soviétique rouillé de l’Ukraine, le principal pipeline ukrainien explose mystérieusement au milieu de la nuit.  Les lignes principales du système de transport de gaz ukrainien s’étendent sur 22 160 kilomètres.  Mais cette explosion n’était qu’à 10 minutes en taxi de la fin d’une ligne de métro à Kiev, la capitale des médias du pays.  Si cette commodité semble plus qu’une coïncidence, vous pourriez chercher du réconfort ce soir dans cette vieille prière écossaise: «Des goules et des fantômes, et des bêtes aux longues jambes, et des choses qui bougent dans la nuit, Bon Dieu, délivre-nous!»  Cordialement, Jim Brooke

Traduction Louis Chambaudie  

Background Image

Mercredi 16 Septembre 

 Azur va voler de Kiev à Chicago, Miami et New York ... Début des travaux sur l'aéroport de Dnipro de 200 millions de dollars ... Les producteurs d'énergie solaire et éolienne s'inquiètent d'environ 1 milliard de dollars de dette verte ... Metinvest cherche 300 millions de dollars d'Eurobond
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Azur Air Ukraine prévoit de lancer des vols directs au printemps prochain de Kyiv Boryspil à New York, Miami et Chicago, rapporte Avianews. La semaine dernière, le service national de l’aviation de l’Ukraine a autorisé le transporteur à se rendre dans ces villes américaines.  Citant un porte-parole d’Azur Air, Avianews a déclaré qu’à partir du 1er avril, la compagnie aérienne se rendrait dans chaque ville deux fois par semaine, probablement en utilisant ses Boeing 767-300 ER.  Dans le passé, l’UIA et son prédécesseur, Aerosvit, utilisaient un système de rayons et de moyeux pour remplir leurs avions en direction de l’Amérique du Nord.  Détenu par Anex Tours, Azur Air devrait suivre sa stratégie point à point avec ses vols américains.  Les États-Unis et l’Ukraine ont un accord de ciel ouvert.

Juste à temps pour les élections d’octobre, les travaux commencent aujourd’hui sur le projet vieux de 7 ans de la construction d’un nouvel aéroport de 200 millions de dollars pour Dnipro. Hier, une entente a été signée pour commencer le nettoyage de l’équipement aéroportuaire existant et pour démarrer un projet de conception de 430 000 $.  Le ministre de l’Infrastructure, Vladyslav Krikliy, a annoncé qu’un appel d’offres serait prochainement lancé pour la construction d’une nouvelle piste de 3 200 mètres, 13% plus longue que celle existante.  Cet automne, Alexander Yaroslavsky dit que son groupe DCH va commencer à construire un nouveau terminal capable de traiter 1 000 passagers par heure.  Basé à Kharkiv, Yaroslavsky a construit le terminal d’aéroport très acclamé de 107 millions de dollars pour Kharkiv.

Avec 1 million d’habitants, Dnipro est la 4e plus grande ville d’Ukraine.  Mais l’année dernière, son aéroport était le 7e le plus fréquenté d’Ukraine.  En 2019, le trafic a grimpé de 13% à 339 000 – le niveau de 2015. En raison de la mauvaise piste de Dnipro et du terminal de l’ère soviétique, l’aéroport est évité par les compagnies aériennes.  Les exceptions sont UIA et Windrose, tous deux contrôlés par l’industriel de Dnipro Igor Kolomoisky.  En revanche, à Kharkiv, une ville de 1,4 million d’habitants, 11 compagnies aériennes ont transporté un total de 1340 000 passagers l’année dernière, soit près de quatre fois le niveau de 2015.

L’objectif d’Antonov est de produire 12 avions cargo militaires An-178 par an d’ici à 2033, a déclaré Alexander Los, le nouveau président de la société d’État basée à Kiev, à Ekonomichna Pravda.  Actuellement, un An-178, commandé par le ministère de l’Intérieur du Pérou, est en train de descendre la chaîne de production d’Antonov à Sviatoshyn, au nord-ouest de Kiev.  Le ministère ukrainien des Affaires intérieures en a commandé 13. Dans un long entretien, Los a déclaré que la prochaine priorité était de redémarrer la production de jets régionaux, sans composants russes.  Parmi ceux-ci, trois jets An-148 et 10 An-158 sont en production.

Les producteurs solaires et éoliens demandent au Premier ministre Shmygal d’utiliser l’argent du budget de l’État pour payer des factures qui pourraient dépasser le milliard de dollars d’ici la fin de cette année.  En vertu d’une loi entrée en vigueur le 1er août, le gouvernement s’engage à se tenir au courant des nouveaux tarifs verts réduits et à payer 40% de l’arriéré d’ici la fin de cette année.  Les 60% restants doivent être payés l’année prochaine.  Mais dans une lettre signée hier par des groupes de producteurs, le gouvernement accusait un retard de 800 millions de dollars le 1er août. Maintenant, l’acheteur garanti, ou GarPok, prédit qu’il aura du mal à payer 350 millions de dollars de plus d’ici la fin de cette année.  La lettre a été signée par l’Agence européenne-ukrainienne de l’énergie, l’Association ukrainienne de l’énergie éolienne et l’Association ukrainienne des énergies renouvelables.

Metinvest, le plus grand holding minier et métallurgique d’Ukraine, a annoncé hier son intention de placer une Eurobond de 300 millions de dollars sur 7 ans.  L’objectif est de racheter des obligations venant à échéance en 2021 et 2023. La société a mandaté Deutsche Bank, IMI – Intesa Sanpaolo, Natixis et Raiffeisen Bank International en tant que cogestionnaires.

Le ministère des Finances a levé l’équivalent de 215 millions de dollars lors de sa vente hebdomadaire d’obligations hier, six fois le montant levé une semaine plus tôt.  Environ la moitié du montant – 112 millions de dollars – concernait des titres en dollars américains à 13 mois, a rapporté le ministère sur Facebook.  Le rendement moyen pondéré était de 3,5%, au même niveau que lors de la dernière vente aux enchères.  Le rendement moyen pondéré des obligations hryvnia à 6 mois est resté inchangé – 7,82%.  Pour les obligations hryvnia à 2 ans, il a augmenté de 29 points de base, à 10,43%.

Le Bureau national de lutte contre la corruption a demandé aux banques de fournir des informations sur les étrangers achetant et vendant des obligations d’État nationales l’année dernière, ont déclaré plusieurs acteurs du marché à Interfax-Ukraine.  Une source a déclaré que le Bureau voulait savoir si les rendements avaient été «surestimés». Avec certains taux des obligations hryvnia atteignant 19,5%, les achats à l’étranger ont été multipliés par 18, terminant l’année à 116 milliards de hryvnia, soit près de 4,9 milliards de dollars.  Cette année, les avoirs étrangers ont encore augmenté de 10%, jusqu’à ce que la crise corona frappe en mars.  Aujourd’hui, les étrangers détiennent 85 milliards de hryvnia, soit 3 milliards de dollars.

Vues du marché obligataire:

L’ICU écrit à propos de la vente aux enchères de la semaine dernière: «Les étrangers n’étaient pas pressés de vendre des billets.  La semaine dernière, ils ont réduit leurs portefeuilles de 421 millions d’UAH (15 millions de dollars) à 86,5 milliards d’UAH (3,1 milliards de dollars), leur part dans l’encours total des obligations ayant glissé de 6 pb à 9,97%.»

Yuriy Butsa, vice-ministre des Finances et commissaire à la gestion de la dette publique, a déclaré vendredi lors de la conférence sur les obligations de l’ICU: «La faible inflation en Ukraine associée à des taux réels relativement élevés contribuent à maintenir l’intérêt pour notre marché des devises locales.  Aujourd’hui, nous avons un intérêt renouvelé pour les papiers plus longs.

Les investisseurs étrangers – réels et potentiels – ont eu droit hier à deux rapports qui donnent à réfléchir sur les efforts hésitants du président Zelenskiy pour réduire la corruption judiciaire.

«Dans la plupart des pays, les juges s’attaquent à la mafia», écrit Roman Olearchyk, correspondant vétéran du Financial Times en Ukraine. «Au tribunal administratif du district de Kiev, certains des juges sont la mafia, disent les enquêteurs anti-corruption.»  Détaillant le recul perçu par le gouvernement Zelenskiy sur la purge des tribunaux des juges corrompus, l’article avertit: «Lutter contre la corruption des juges est une priorité absolue pour le FMI, l’UE et les investisseurs internationaux.»

«Les réformes de l’Ukraine restent les otages de tribunaux corrompus», titre un article du Conseil atlantique rédigé par Diane Francis, une autre ancienne observatrice de l’Ukraine.  Un an après le début du gouvernement Zelenskiy, écrit-elle, la réforme judiciaire «les efforts reculent et risquent de se terminer complètement».  Citant l’intimidation des enquêteurs et des tribunaux peu disposés à se désengager  des juges corrompus, elle écrit: «Le président Zelenskiy doit s’attaquer à la cabale juridique du pays.»  En supprimant les 20 membres du Conseil supérieur de la justice, un «abattage» des juges pourrait se faire en quelques mois, et non des années.  Sinon, elle prévient: «La perpétuation des tribunaux tordus coûtera à terme à l’Ukraine son soutien du FMI et de l’Occident.  Les Ukrainiens resteront pauvres, les investisseurs boycotteront et le pays retombera sous le contrôle des oligarques et des forces russes obscures.

Construire un système anti-corruption efficace en Ukraine «est la clé des réformes structurelles et de la transition vers une croissance plus forte et plus équitable, une condition préalable au programme de soutien actuel du FMI», a déclaré jeudi à Washington le porte-parole du FMI, Gerry Rice.  Pressé de dire quand une équipe du FMI viendrait à Kiev pour revoir l’accord de confirmation de 5 milliards de dollars approuvé il y a trois mois, Rice a déclaré: « Je ne peux pas donner de date pour la première révision. »

De l’éditeur: Le mois dernier, j’ai volé Azur Air Ukraine jusqu’à Bodrum, en Turquie et retour.  C’était une bonne occasion d’inspecter mes genoux de près .  Au centre de détention de Guantanamo, Amnesty International classe ces poses prolongés comme des violations des droits humains.  Assis comme un bretzel, je me suis dit: si la dame en face de moi tente d’incliner son siège … je vais vite l’étrangler .  Hey!  Je rigole! Cela dit, Azur Air c’est mieux que pas de vols directs entre l’Ukraine et l’Amérique du Nord.  Le sort des routes transatlantiques de l’UIA semble incertain.  La semaine dernière, la compagnie aérienne ukrainienne a reçu un coup de pied gratuitement par le gouvernement lorsque les voyageurs ont été interdits de transit par l’Ukraine.  L’année dernière, le transit représentait la moitié des passagers empruntant les routes internationales de l’UIA.  Il y a quelques années, sur un vol UIA au départ de Bangkok, je me suis assis à côté d’un routard suédois à destination de Stockholm.  Il ne semblait que vaguement conscient qu’il débarquait en Ukraine.  Les passagers en transit ont permis à l’UIA de maintenir un réseau international assez décent. En développement rapide jusqu’à aujourd’hui, dans le seul bureau de l’UIA à Kiev, dans ma rue.  Il y a longtemps, le vent et la pluie ont soufflé un signe joyeux qui disait : «À la fin de la quarantaine – le 6 avril.»  Cordialement, Jim Brooke

Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.

Background Image

Mardi 15 Septembre

5 milliards de dollars pour l’enrobage  des routes l'année prochaine ... Hryvnia à 28 / $ ... Le commerce de l'Ukraine avec la Chine est le double du commerce de l'Ukraine avec la Russie ... Prêt américain pour terminer Sheraton à côté du stade olympique de Kiev ... Wizz Air arrête les vols jusqu’au Printemps
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

L’Ukraine prévoit de dépenser 5 milliards de dollars pour reconstruire et enrober mp les routes l’année prochaine, selon le projet de budget de l’État approuvé hier par le Cabinet des ministres.  Aujourd’hui, la Rada commence à revoir le budget, ce qui augmenterait les dépenses routières de 16%, soit 711 millions de dollars, par rapport aux niveaux de l’année dernière.  Tourmentés par la détérioration des routes construites à l’époque soviétique, les Ukrainiens soutiennent massivement le programme de construction de routes, selon des sondages récents.

Le projet de budget de l’État appelle à dépenser 100 millions de dollars pour accélérer la numérisation du gouvernement, facilitant les interactions entre les citoyens et la bureaucratie.  En utilisant l’Estonie comme modèle, l’Ukraine a l’intention de déplacer de plus en plus de processus – comme l’obtention d’un certificat de naissance – en ligne.  Le nouveau ministère ukrainien de la transformation numérique affirme que la numérisation des «17 services les plus courants» en Ukraine permettra d’économiser 45 millions de dollars par an en coûts de corruption et en temps perdu.

Le Premier ministre Denis Shmygal a déclaré que le projet de budget prévoit une croissance du PIB de 4,7% et un déficit de 6% du PIB.  L’économie ukrainienne devrait se contracter d’environ 6% cette année.

Aujourd’hui, la monnaie hryvnia ukrainienne est indexée à 28 pour un dollar américain par la Banque nationale d’Ukraine.  Après une dévaluation de 1,7% ces deux dernières semaines, la hryniva est revenue à un niveau brièvement maintenu en mars dernier.  Le projet de budget 2021 est calculé à 29,1 hryvnia pour un dollar, a déclaré hier le ministre des Finances Serhiy Marchenko aux journalistes.

 S&P Global Ratings a prédit que l’économie ukrainienne se contractera de 6% cette année, puis rebondira de 4% l’année prochaine.  En 2021, l’inflation augmentera à 6% et la hryvnia sera à 30 pour un dollar.  S&P a fait ces prévisions dans le cadre d’un rapport confirmant les notations souveraines à long terme de l’Ukraine en monnaie étrangère et nationale à B, avec une perspective stable.

Malgré la récession, le nombre de sociétés à responsabilité limitée – le type de société préféré en Ukraine – a augmenté de 6% en glissement annuel, pour atteindre 694 271 au 1er septembre, rapporte le Service national des statistiques.  Les appartements assument progressivement la responsabilité de leurs immeubles puisque le nombre d’associations de copropriétaires d’immeubles d’habitation a augmenté de 8,5%, à 34 128.  La bataille gouvernementale pour réduire le nombre d’entreprises publiques n’a guère progressé: le nombre n’a baissé que de 1,5%, à 3 725.

Le chiffre d’affaires total du commerce ukrainien a chuté de près de 10% jusqu’en août, par rapport à la même période de l’année dernière, rapporte le service des douanes de l’État.  Avec des importations en baisse de 12%, soit deux fois plus que la baisse des exportations de 6%, le déficit commercial global des biens et services a presque diminué de moitié, à 2,4 milliards de dollars.  En août, les importations et les exportations ont totalisé 64,3 milliards de dollars.

La Chine est devenue le principal partenaire commercial de l’Ukraine, avec 9,4 milliards de dollars d’échanges bilatéraux jusqu’en août.  Le commerce bilatéral avec la Russie ne représentait que la moitié de ce niveau – 4,7 milliards de dollars.  L’Ukraine avait un excédent commercial de 800 millions de dollars avec la Chine et un déficit commercial de 900 millions de dollars avec la Russie.  Au cours de l’année dernière, la Chine a devancé la Russie en tant que premier partenaire commercial de l’Ukraine.

Poly Changda, une filiale d’un grand conglomérat chinois, se prépare à soumissionner pour un appel d’offres pour la construction d’une partie de la route de contournement de Kiev, rapporte Serhiy Kamyshev, l’ambassadeur d’Ukraine en Chine, après avoir rencontré des responsables de l’entreprise à Beijing jeudi.  Le conglomérat China Poly Group Corporation Ltd, basé à Pékin, est un important constructeur chinois d’autoroutes, de ponts et de tunnels.

La diminution de l’influence économique de la Russie en Ukraine est décrite dans une nouvelle étude du Center for Economic Strategy: «Russian Economic Footprint in Ukraine».  Les importations ukrainiennes en provenance de Russie sont passées de 18% du PIB ukrainien en 2012 à 6% du PIB en 2019. La part des actifs de la Russie en Ukraine a chuté d’environ 40% au cours de la dernière décennie, selon l’étude.  Le nombre de banques russes est passé de 13 en 2009 à cinq aujourd’hui.

La US International Development Finance Corporation, anciennement OPIC, fournira 89 millions de dollars de prêts et d’assurance contre les risques politiques à deux sociétés américaines opérant en Ukraine, l’une dans le gaz et l’autre dans les hôtels.  Energy Resources of Ukraine Trading, une société de négoce de gaz privée connue sous le nom d’ERU, recevra 62 millions de dollars en assurance contre les risques.  En 2017, l’Overseas Private Investment Corporation d’origine a fourni une assurance contre les risques de 38 millions de dollars à ERU.  Totalisant maintenant 100 millions de dollars, l’assurance est valable 20 ans.

Par ailleurs, 27 millions de dollars seront prêtés pour la construction et l’exploitation du premier hôtel Sheraton d’Ukraine, le Sheraton Kyiv Olimpiyskiy.  La société Marriott Hotels & Resort, basée aux États-Unis, a conclu un contrat avec Construction Investment Company TM pour gérer l’hôtel lorsqu’il sera terminé.  Prévu il y a dix ans pour les finales de football de l’Euro-2012, l’hôtel de 12 étages sur le terrain du stade olympique a ensuite subi une refonte, augmentant le nombre de chambres de 6% à 208. En supposant que la pandémie de coronavirus soit sous contrôle et que le voyage reviendra à la normale, l’hôtel devrait ouvrir l’année prochaine.

Wizz Air a annulé 12 vols supplémentaires au départ de l’Ukraine jusqu’en mars, rapporte Lowcost Avia.  Avec les annulations – de Kiev Sikorsky, Kharkiv, Lviv, Odesa et Zaporijia – Wizz Air augmente à 20 le nombre de liaisons ukrainiennes suspendues.

European Travel Insurance, une société de Kiev, a assuré 63% de touristes en moins l’été dernier par rapport à l’été 2019. L’assurance pour les Ukrainiens voyageant à l’étranger a chuté de 64%, à 191 000.  L’assurance pour les voyages intérieurs a diminué de 58% à 35 000.  La société a déclaré dans un rapport de fin d’été: «Bien que les frontières se soient ouvertes et que le trafic aérien ait repris début juin, les touristes ont été sérieusement effrayés par la triste expérience de la quarantaine et n’étaient pas pressés de plonger à nouveau dans le monde du voyage.

«Au cours des deux premières semaines de septembre, les dépanneuses omniprésentes de Kiev ont remorqué plus de 2 000 voitures, rapportant au moins 35 000 dollars à la ville, a déclaré hier le maire Vitaly Klitschko aux journalistes.  «Les conducteurs doivent se rendre compte qu’il vaut mieux se garer à 200-300 mètres plus loin, payer le stationnement et se détendre», a déclaré le maire.  «Si vous ne voulez pas payer pour le stationnement, utilisez les transports en commun.»  Les piétons se plaignent que les nouvelles dépanneuses semblent laisser des voitures toujours  garées sur les trottoirs.

De l’éditeur: Il y a deux ans, j’ai demandé au maire Klitchko pourquoi les gens se garaient sur les trottoirs, donnant à Kiev l’air d’une ville post-soviétique des années 1990.  Il a répondu: « Les gens se garent où ils veulent, car ils savent qu’ils peuvent s’en tirer. »  Maintenant, armé d’une autorité légale et d’un peloton de dépanneuses, le maire est occupé à mettre en fourrière .  Il semble que le bras long de la loi n’atteigne pas les trottoirs.  Ainsi, pour bloquer les voitures, les ouvriers de la ville installent des pylônes antichar assez grands pour bloquer un SUV.  La prochaine étape logique sera pour les conducteurs de se rendre et de commencer à utiliser des parkings payants.  Avec le resserrement du nœud coulant sur les parkers de rue, cela pourrait enfin être le moment d’investir dans des parkings, avec une grande entreprise comme  dans d’autres capitales mondiales.  Meilleures salutations, Jim Brooke

Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.

Background Image

Lundi 14 Septembre 

Kyiv resserre les mesures contre le Coronavirus  et passe à l’Orange ... Passagers en transit interdits ... Fitch modernise l'UZ ... Nouvelle histoire d'amour de l'Ukraine avec la Roumanie: Gaz, consulat, traversée  du Danube ... Nouvelles pistes pour Odessa et Kherson
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

À partir d’aujourd’hui, Kyiv fonctionne sous les restrictions  «orange».  Les fermetures comprennent: des centres de remise en forme, des auberges (mais pas les hôtels) et les restaurants la nuit.  La plupart des chirurgies programmées doivent être reportées.  Les centres commerciaux et les musées peuvent fonctionner avec une fréquentation limitée.  La moitié des sièges des transports publics doivent rester vides.  On ne sait pas dans quelle mesure l’application sera rigoureuse.  Hier, les marchés alimentaires en plein air étaient remplis d’acheteurs, la plupart sans masque.  Le National Opera vendait des billets pour le début de la nouvelle saison vendredi.

Les contrôles se sont resserrés à Kiev après que la ville ait signalé des cas records de nouvelles infections – 404 vendredi et 428 samedi.  En un mois, Kiev est passée du «vert» au «jaune» à «l’orange». À l’échelle nationale, l’Ukraine a enregistré un record de 3 144 nouveaux cas vendredi et 3 103 samedi.  Dix villes, représentant environ 5% de la population du pays, sont répertoriées comme «rouges». Cela signifie la fermeture des cafés, restaurants, centres commerciaux, transports publics, écoles et universités.  Ces villes sont: Berezhany, Tchernivtsi, Chortkiv, Dubno, Ivano-Frankivsk, Kaniv, Kolomyya, Kalush, Nizhyn et Ternopil.

L’Ukraine a élargi son interdiction aux étrangers d’entrer en Ukraine ce mois-ci pour inclure les voyageurs arrivant en Ukraine pour transit.  On pense que l’expansion vise à bloquer les pèlerins hassidiques déterminés à venir en Ukraine pour célébrer le Nouvel An juif, Rosh Hashanah, qui aura lieu du 18 au 20 septembre.  Selon la dernière liste des taux d’infection du ministère ukrainien de la Santé, Israël a le taux le plus élevé au monde – 395 cas pour 100 000 habitants, comme rapporté au cours des deux dernières semaines.  Selon cette mesure, l’Ukraine a le 8e taux le plus élevé d’Europe – 88/100 000.

Fitch Ratings a amélioré la note par défaut d’Ukrzaliznytsia à B, passant de B-.  L’agence a également retiré le chemin de fer national ukrainien de sa liste de notation négative, donnant à UZ une perspective «stable».  Fitch a déclaré qu’un facteur clé était la décision de Sberbank l’été dernier de prolonger son prêt de 200 millions de dollars à UZ pour trois ans supplémentaires.  En juillet dernier, Standard & Poors a relevé la note de crédit à long terme d’UZ à B-, de CCC.  Volodomyr Zhmak, le nouveau PDG du chemin de fer, a déclaré: « La mise à jour des prévisions concernant Ukrzaliznytsia est une réalisation importante pour l’Ukraine. »

Soulignant la croissance du trafic ferroviaire de conteneurs, Zhmak souhaite réorganiser UZ en quatre business units: le transport de marchandises, le transport de passagers, les infrastructures et les conteneurs.  Cette réorganisation a été entérinée la semaine dernière par le Cabinet des ministres, rapporte GMKCenter.

Sept autres entreprises postulent pour participer au projet pilote visant à autoriser les trains de marchandises privés sur les voies UZ, a déclaré à Magistral , le site d’information interne du chemin de fer  Alexander Karnachev, directeur du développement stratégique d’UZ . Le mois dernier, Ukrainian Locomotive Company a obtenu le feu vert pour devenir la première entreprise à exploiter des locomotives privées sur le réseau ferroviaire public.  Pour des raisons de sécurité, les trains de marchandises privés ne doivent pas initialement circuler sur des voies avec des trains de voyageurs à grande vitesse.  Six autres entreprises ont exprimé leur intérêt, a déclaré à UNN Valeriy Tkachev, directeur commercial adjoint du chemin de fer.

Avec la Roumanie émergeant comme un corridor potentiel pour le gaz du golfe Persique en provenance de la Grèce, l’Ukraine accorde plus d’attention à son voisin du sud longtemps négligé.  Ces derniers jours, le Ministre ukrainien de la défense, Andriy Taran, et le Ministre ukrainien des affaires étrangères, Dmytro Kuleba, se sont rendus séparément à Bucarest.

Le week-end dernier, les marines des deux pays ont mené des exercices conjoints «Riverine 2020» sur le tronçon Izmail-Orlivka du Danube.  Les dragueurs de mines ont participé aux exercices, apparemment à l’affût des munitions non explosées de la Première et de la Seconde Guerre mondiale.  La conduite de gaz de l’époque soviétique traverse le Danube à Orlivka, où se trouve une station de mesure de gaz.

À Orlivka, le premier ferry Ukraine-Roumanie à travers le Danube a transporté 460 camions au cours de son premier mois d’exploitation.  Dix ans dans la fabrication, le ferry a finalement commencé à fonctionner le 10 août entre Orlivka et Isaccea, en Roumanie.  Le ferry coupe un trajet de 2 heures et 100 km qui traverse le coin sud-ouest de la Moldavie.  En raison des restrictions de voyage de Covid, le ferry ne transporte que des camions.

Cherchant à diversifier les approvisionnements en gaz, les planificateurs ukrainiens saluent la cargaison test de juillet dernier par ERU Trading de gaz de Revithoussa, le terminal GNL de la Grèce, sur la mer Égée, en passant par la Roumanie et l’Ukraine.  «La capacité de transporter du gaz depuis le sud [roumain] permet à l’Ukraine de diversifier à la fois ses sources d’énergie et ses voies d’approvisionnement», déclare Serhiy Makogon, direction générale de l’opérateur du réseau de gaz ukrainien.  Notant que les livraisons ukrainiennes de gaz russe vers la Roumanie ont diminué depuis le lancement en janvier de Turkish Stream, il déclare: «L’inverse du carburant bleu à travers le couloir gazier trans-balkanique donne à l’Ukraine l’accès au gaz liquéfié des terminaux GNL en Grèce et en Turquie et au gaz de pipeline  des pays de la Caspienne.

Sur le plan diplomatique, le ministre des Affaires étrangères Kuleba a déclaré après sa visite à Bucarest la semaine dernière: «L’énergie a un énorme potentiel d’avantages mutuels pour l’Ukraine, la Roumanie et la région dans son ensemble.  Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a déclaré: «Les ministres ont consacré beaucoup de temps à discuter de plans ambitieux de coopération dans le secteur de l’énergie.  Kuleba a également annoncé que l’Ukraine ouvrirait son premier bureau diplomatique en dehors de Bucarest, dans la ville frontalière de Sighetu Marmației.  C’est de l’autre côté de la rivière Tisa de Solotvyno, Zakarpattia, où la Roumanie a l’un de ses trois consulats en Ukraine.

La nouvelle piste de l’aéroport d’Odessa devrait ouvrir d’ici la fin de cette année, a déclaré samedi le ministre de l’Infrastructure Vladyslav Krikliy au président Zelenskiy lors d’une visite de l’aéroport.  La nouvelle piste de 2 800 mètres devrait attirer davantage de compagnies aériennes et d’avions plus gros.  L’année prochaine, c’est la troisième et dernière phase du projet: la construction d’une voie de taxi de 32 millions de dollars, rapporte le Center for Transportation Strategies.  En général, en Ukraine, l’État construit et entretient des pistes et des entreprises privées construisent et entretiennent les terminaux.

Le Premier ministre Shmygal a promis la semaine dernière de moderniser la piste vieille de 50 ans de l’aéroport de Kherson.  «L’aéroport international de Kherson est une infrastructure stratégique dans la région et a un potentiel important pour augmenter le nombre de vols et le trafic de passagers», a déclaré le Premier ministre, accompagné du ministre de l’Infrastructure Vladyslav Kykliy.  Le plus grand aéroport entre Odessa et Zaporizhia, Kherson a accueilli 150 000 passagers l’année dernière et était desservi par quatre compagnies aériennes – Ryanair, SkyUp, Turkish et UIA.  L’aéroport est à 2 heures de route de la ligne de contrôle avec la Crimée.  En raison des sanctions internationales, les 2,3 millions d’habitants de Crimée ne peuvent voler que vers la Russie.

Du rédacteur en chef: Les dirigeants du Serviteur du peuple au pouvoir font des bruits sur le licenciement des «ministres de l’économie» après les élections du mois prochain.  Le premier vice-président Ruslan Stefanchuk prédit que le ministre de l’Économie Ihor Petrashko et le ministre des Finances Serhiy Marchenko Passerons à la trappe .  Le membre de la Rada, Oleksandr Kachura, a déclaré que le ministre Petrashko «faisait déjà ses valises».  La dernière fois que j’ai couvert un pays qui a détruit quatre ministres des finances en un an, c’est dans le crépuscule 1988-1989 du premier gouvernement d’Alan Garcia au Pérou.  Alan était un artiste né.  En tant qu’étudiant à la Sorbonne, il gagnait de l’argent en chantant des boléros dans le métro parisien.  (Cela vous semble familier?) Passer par quatre ministres des finances en un an c’est comme d’imprimer  «c’est le temps des  amateur» sur votre front.  Cordialement, Jim Brooke

Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.

Background Image

Vendredi 11 Septembre

 Road Trip: Renault en France commence à fabriquer  des voitures Chez ZAZ ... Les importations de voitures américaines rebondissent ... Les radars réduisent les accidents ... Bientôt, Appel d'offres pour 2 milliards de dollars d'autoroutes à péage ... Les Ukrainiens soutiennent les dépenses en milliards de dollars pour les route
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Le Groupe Renault français commence à fabriquer des voitures cet automne à l’usine automobile de Zaporozhia, a annoncé hier la société UkaAVTO, société mère de ZAZ.  «ZAZ a subi une modernisation à grande échelle afin de se conformer pleinement aux normes internationales de qualité du Groupe Renault», explique UkrAVTO, sans préciser les montants d’investissement ni les modèles à produire.  Max Missana, directeur général Eurasie du Groupe Renault Export, déclare: «Le Made in Ukraine sera au même niveau de qualité que les produits d’autres usines du groupe Renault.» Dans la région, Renault produit des voitures en Roumanie, en Russie et en Turquie.

Autrefois la plus grande usine automobile d’Ukraine, ZAZ a cessé de produire des voitures en 2018. Pas plus tard qu’en 2008, l’Ukraine a produit 424 000 voitures.  Mais la production s’est presque arrêtée.  En juillet, l’Ukraine a produit 172 voitures – toutes à l’usine Eurocar d’Ouzhgorod.  Jusqu’en juillet, ZAZ a produit 26 bus.  Nikolay Evdokimenko, président du conseil d’administration de ZAZ, a déclaré que la joint-venture avec Renault créera des emplois et contribuera à la relance de la construction automobile en Ukraine.

En août, les importations de voitures ont augmenté de 35% en glissement annuel, à 32 800, rapporte Ukravtoprom, l’association de l’industrie automobile.  En revanche, les importations de voitures neuves ont reculé de 16% en glissement annuel, à 7 000.  Jusqu’au mois d’août, l’Ukraine a importé 206 500 voitures d’occasion, soit quatre fois plus que les voitures neuves.

Les importations de voitures d’occasion des États-Unis reviennent à un niveau d’avant la crise à 10 000 par mois, a déclaré à Interfax-Ukraine Volodymyr Kovel, co-fondateur d’une nouvelle association de défense des importateurs de voitures.  L’association se forme en réaction à la perturbation du marché provoquée en février, lorsque le ministère des Affaires intérieures a proposé d’interdire les importations de voitures «de recyclage» ou de voitures qui avaient été accidentées.  En guise de protestation, 18 000 personnes ont signé une pétition en ligne sur le site Web du président Zelenskiy.  L’importation et la réparation de voitures légèrement endommagées en provenance des États-Unis devraient représenter un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars l’année prochaine.  Les importations les plus populaires d’Amérique du Nord sont: les voitures Volkswagen Jetta et Passat assemblées au Mexique et les voitures Ford modèles Focus et Fusion.

Au cours des 100 premiers jours de contrôles radars, le taux d’accidents dans les sections équipées de caméras a été divisé par six, a déclaré aux journalistes Aleksey Biloshitsky, chef adjoint du service de patrouille de la police.  Depuis que les 50 premières caméras ont été installées dans la ville et la région de Kiev à compter du 1er juin, les patrouilleurs ont émis 833 949 contraventions pour excès de vitesse.  Les conducteurs ont payé des amendes dans 77% des cas.  Les conducteurs qui paient dans les 10 jours ouvrables bénéficient d’une réduction de 50%.  Aucun conducteur n’a annulé une contravention pour excès de vitesse devant le tribunal.  Les caméras cliquent sur les voitures parcourant 20 km au-dessus des limites affichées.  Les voitures immatriculées à l’étranger avec des amendes non payés ne sont pas autorisées à  quitter le pays.

Les amendes  pour les infractions majeures pour excès de vitesse doivent être multipliés par 6,5, à 122 $, en vertu d’une loi qui devrait être adoptée ce mois-ci par la Rada en deuxième lecture.  Ces amendes seraient imposées aux conducteurs dépassant les limites de vitesse de 50 km ou plus.  Les sanctions pour conduite en état d’ébriété seront également augmentées pour inclure la peine d’emprisonnement et la perte de permis jusqu’à 10 ans, a déclaré mercredi aux journalistes Anton Gerashchenko, vice-ministre des Affaires intérieures.

L’Ukraine vise à réduire les accidents de la route de 30% d’ici 2025, a déclaré le ministre de l’Infrastructure Vladyslav Krikliy, lors d’une réunion gouvernement-entreprise intitulée «La sécurité est importante».  Il a déclaré que cela sauverait 1 500 vies par an et éviterait de blesser 15 000 autres personnes.  Pour y arriver, Ukravtodor, l’agence nationale des routes, construit 26 ronds-points, 76 systèmes d’absorption de collision, des centaines de radars et 887 passages pour piétons éclairés.  La Banque mondiale estime que les accidents de la route coûtent à l’Ukraine 2% du PIB, soit 2 milliards de dollars!

Le gouvernement ayant investi 3 milliards de dollars dans la réparation et la construction de routes cette année, le Cabinet des ministres a voté lundi pour étendre les contrôles aux  camions en surcharge . Les camions surchargés endommagent l’asphalte, en particulier par temps chaud.  Après les premiers tests cet été, 50 autres systèmes de détection de poids en mouvement doivent être installés cette année.  Le ministre de l’Infrastructure, Krikliy, a déclaré que 100 autres seraient installés l’année prochaine.

Un fort soutien populaire semble garantir la poursuite de la «grande construction» du président Zelenskiy pour les années à venir.  Sur 2 049 personnes interrogées dans tout le pays le mois dernier, 90% ont soutenu ce programme de renouvellement des infrastructures, selon l’Institut international de sociologie de Kiev.  Lorsqu’on leur a demandé de nommer la priorité absolue, 49% ont répondu «routes». Les répondants ont déclaré qu’ils «soutenaient pleinement» ces programmes: cessez-le-feu dans le Donbass 80%;  Grande construction  67% et  5-7-9% de prêts abordables pour les petites entreprises  38%;  réduction du taux directeur de la banque centrale 23% ,  introduction d’un «marché foncier libre» 14%;  et légalisation des jeux de hasard  12%.

Le goudronnage  avance à travers le pays à raison de 20 à 30 km par jour, annonce Ukravtodor.  Jusqu’à présent cette année, le goudronnage  ou la reconstruction a été achevé sur 1 700 km, soit 42% des 4 000 km promis.  Avec la saison des travaux routiers qui durera encore deux mois, Ukravtodor espère atteindre son objectif à la mi-octobre.  L’objectif de l’année prochaine est de 7 000 km.

Sur les 24 oblasts, il y a des gagnants et des perdants dans la construction de routes.  Selon Ukravtodor, les gagnants sont: Kharkiv – 200 km;  Zakarpattia – 174 km;  Zaporijia – 167 km;  Louhansk – 123 km;  Soumy – 122 km;  Lviv – 116 km et Poltava – 109 km.  Les perdants sont: Tchernivtsi – 10 km;  Kirovohrad – 11 km;  Vinnytsia – 21 km, et la région de Rivne – 23 km.

Des appels d’offres de partenariat public-privé sont en cours de préparation pour 1 500 km d’autoroutes, pour un prix total prévu de 2 milliards de dollars, a déclaré le ministre de l’Infrastructure Krikliy.  « Grâce à la Banque mondiale, nous avons déjà préparé une étude de préfaisabilité pour six tronçons routiers dont la longueur totale atteint 1 500 km.  Le montant  est d’environ de 2 milliards de dollars en investissements.  Nous préparons un partenariat public-privé pour ces projets. »

Les Ukrainiens étant largement restés bloqués  à l’intérieur du pays cette année, le nombre d’accords internationaux d’assurance automobile de la Carte verte conclus de janvier à juillet a chuté de 44% en glissement annuel.  De même, les primes payées ont chuté de 35%, selon le Bureau d’assurance du transport automobile d’Ukraine.

Estimant que la construction d’autoroutes en Ukraine créera ici une culture de conduite longue distance à l’américaine, deux expatriés de Kiev collectent 50 millions de dollars pour construire une chaîne de 10 hôtels dans la banlieue des grandes villes d’Ukraine.  Les hôtels 3 étoiles auraient de 100 à 120 chambres, suivraient les normes internationales et seraient jumelés à McDonald’s pour la nourriture et les boissons.  Les hommes derrière la chaîne hôtelière Force One sont: Terry Pickard, président de Pickard Real Estate & Asset Services, et Jesper Henriksen, ancien directeur du Radisson Hotel Group en Ukraine.

De l’éditeur: J’ai commencé ma carrière de journaliste dans une grande ville en tant que «correspondant de transport de masse» pour le New York Times.  Cela se traduit par «faire des reportages dans le métro». Aujourd’hui, il est clair que l’Ukraine, bien plus grande que la Californie, possède tous les ingrédients pour mettre en place une culture automobile.  À l’ère d’Internet, les responsables de ce développement  peuvent sauter les essais et les erreurs en empruntant  les dernières techniques de sécurité routière, de construction d’autoroutes, de gestion du trafic et de financement des autoroutes.  Pour les années 2020 / 21 nul besoin – pardonnez moi le jeu de mots – de réinventer la roue!   Meilleures salutations, Jim Brooke

Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.

Background Image

Jeudi 10 Septembre

Les jours heureux sont à nouveau là , les indicateurs économiques pointent vers le haut ... Le Cabinet approuve la «grande» liste de privatisation ... Investissement en capital réduit de 35% au premier semestre ... Actions judiciaires pour Surkis et Motor Sich ...
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Des signes indiquent que l’économie ukrainienne sort de la récession corona:

Le fret ferroviaire a augmenté de 10,3% le mois dernier par rapport au niveau d’août 2019. Ukrzaliznytsia a transporté 28,3 millions de tonnes de fret le mois dernier, rapporte RAIL.insider, en s’appuyant sur les statistiques du portail Data.gov.ua.  Le mois d’août a été le quatrième mois de croissance du fret ferroviaire et le premier mois où les niveaux de fret ont dépassé ceux d’un an plus tôt.  Les chemins de fer d’État acheminent la majeure partie des exportations du pays et le fret subventionne le service des passagers.  Depuis janvier, UZ a transporté près de 200 millions de tonnes de marchandises.

La consommation d’électricité en août 2020 est revenue au niveau de l’année dernière, rapporte Ukrenergo, l’exploitant du réseau électrique public.  Par rapport à août 2019, la consommation électrique des ménages a augmenté de 5,7% le mois dernier.  L’industrie a reculé de 2,9%.  Au sein du groupe industriel, les baisses ont été l’industrie de la construction de machines -12%;  La métallurgie -6%;  et les carburants -3%.  Dans le même temps, la consommation d’électricité a augmenté de 5% en moyenne dans l’agroalimentaire, la chimie et la pétrochimie et les matériaux de construction.

La déflation, signe d’un effondrement de la demande des consommateurs, est tombée à -0,2% en août, a rapporté hier le service national des statistiques. En termes annuels, l’inflation en août 2020 était de 2,5%.  Avec le retour du pouvoir d’achat, l’inflation devrait augmenter progressivement au cours des prochains mois.

Le groupe d’investissement ICU a amélioré ses prévisions pour le PIB de l’Ukraine cette année, abaissant son estimation de la baisse à moins 5,7%, par rapport à sa prévision antérieure de moins 6,7%.  La baisse de cette année sera annulée par la croissance de 5,6 de l’année prochaine, a déclaré Sergiy Nikolaychuk, responsable de la recherche macroéconomique de l’ICU à Interfax-Ukraine.  Il a déclaré que l’adoucissement de l’automne de cette année «a été facilité par le« redémarrage »rapide de l’économie cet été et par l’amélioration des termes d’échange en raison des prix élevés du minerai de fer.»

Les exportations de minerai de fer ont augmenté de 13% jusqu’en août, par rapport au tonnage des huit premiers mois de l’année dernière, rapporte le service des douanes de l’État.  Les entreprises ont exporté 31 millions de tonnes, gagnant 2,5 milliards de dollars.  Les trois principaux importateurs de minerai de fer ukrainien sont: la Chine  34%;  Pologne 12%;  et la République tchèque 10%.

À la fin de cette année, le gouvernement envisage de privatiser: l’hôtel President de Kiev, l’usine portuaire d’Odessa, l’usine Electrotyazhmash, la société charbonnière Krasnolimanskaya et la United Mining and Chemical Company.  Hier, le Cabinet des ministres a approuvé cette liste.  Un vote de la Rada sera nécessaire pour lever le gel des «grosses» privatisations, approuvé au printemps dernier, au début de la quarantaine des coronavirus, écrit Svetlana Panaiotidi, vice-ministre de l’Économie, sur Facebook.

Les investissements en capital dans l’économie ukrainienne ont diminué de 35% au premier semestre, par rapport à janvier-juin 2019, selon le Service national des statistiques.  Le nouveau niveau était de 5,9 milliards de dollars.  Bien que tous les secteurs aient enregistré des baisses, les plus fortes baisses ont été enregistrées dans l’art, les sports, les divertissements et les loisirs – 74%;  hôtels et restaurants – 58%;  et transport – 54,5%.

Justifiant le récent rachat furtif par l’Ukraine de 10% de ses 3,2 milliards de dollars de bons de souscription liés au PIB, le ministre des Finances, Sergiy Marchenko, a déclaré hier que les mandats de 2015 étaient une bombe à retardement financière qui pourrait coûter au pays jusqu’à 22 milliards de dollars d’ici 2040. Avec la croissance actuelle du PIB  Selon les prévisions, l’Ukraine devra effectuer son premier versement – 40 millions de dollars – l’année prochaine.  D’ici 2023, les paiements pourraient atteindre 600 millions de dollars.  S’adressant à la commission de la Rada sur la politique financière, fiscale et douanière, il a justifié l’opération furtive en disant: «Après la fin de l’opération, nous avons supprimé le cachet » secret « et, à la suite de la publication de ces informations, les prix pour  Les warrants du PIB ont bondi de 8%.»

Timothy Ash écrit de Londres: «[Je ne suis] pas sûr que ce soit une bonne idée de dire que les paiements sur ces instruments pourraient s’élever à 22 milliards de dollars jusqu’en 2040. Cela va simplement augmenter leur prix et augmenter les coûts de rachat.»

La Cour suprême ukrainienne a gelé une décision d’un tribunal inférieur qui aurait contraint la banque privée PrivatBank à verser 350 millions de dollars à Ihor et Hryhoriy Surkis, deux frères considérés comme des «parties liées» aux propriétaires qui ont pillé la banque jusqu’à sa nationalisation en 2016. La semaine dernière  , un tribunal inférieur a jugé que les six sociétés britanniques des frères pouvaient commencer à retirer la première partie des 350 millions de dollars.  Cette décision a suscité une condamnation généralisée et a semblé soulever un drapeau rouge à la poursuite de la coopération avec le FMI.  Dans le même temps, la Rada a enregistré un projet de loi qui interdirait les paiements sur des affaires judiciaires qui n’ont pas été examinées au fond.  Le projet de loi est déjà appelé la «loi anti-Surkis».

Alexander Paraschiy, de Concorde Capital, écrit: «Une réaction ferme du gouvernement à une décision de justice apparemment mal fondée qui coûte environ 10 milliards d’UAH [360 millions de dollars] à la banque d’État est un bon signal.  Une telle réaction réduit considérablement les chances que les Surkises soient en mesure de retirer cet argent de la banque, même si elle n’exclut pas complètement un tel événement.

La société chinoise Skyrizon et le groupe DCH de Kharkiv présenteront une demande de mise à jour au Comité antimonopole de l’Ukraine pour l’achat de Motor Sich, le constructeur de moteurs d’avions basé à Zaporijia, rapporte Interfax-Ukraine.  Il cite un avis envoyé à la Bourse de Shanghai par Beijing Xinwei Technology Group, société mère de Skyrizon.  Interfax rapporte que les Chinois ont accumulé 75% des actions de Motor Sich avant que le service de sécurité de l’Ukraine n’intervienne pour arrêter la vente.  Skyrizon menace de poursuivre l’Ukraine en justice, exigeant une compensation pour 3,5 milliards de dollars de pertes, rapporte Unian.

Alexander Paraschiy, de Concorde Capital, écrit: «Les enjeux augmentent pour l’Ukraine dans l’histoire de Motor Sich.  Si cette affaire se transforme en une bataille géopolitique entre la Chine et les États-Unis, l’Ukraine devra choisir entre les deux parties, ce qui pourrait entraîner des pertes importantes pour le pays.  Mais ce qu’il peut perdre à coup sûr, c’est Motor Sich lui-même.

Kiev a enregistré hier un record de 310 nouvelles infections à coronavirus, a annoncé le maire Klitschko.  Pour faire connaître le problème, il a ensuite été filmé en train de visiter un hôpital de traitement Covid dans la capitale.  Sur les 310 nouveaux cas, 43 sont hospitalisés.  Les autres suivent un traitement médical à domicile.  Par ailleurs, les forces armées ukrainiennes ont confirmé hier 68 nouveaux cas de coronavirus.  Actuellement, 534 soldats sont isolés après avoir été testés positifs Covid 19 .

Les compagnies aériennes européennes testent de nouvelles possibilités avec des annonces d’horaires élargis vers l’Ukraine.  À partir du 25 octobre, Air France assurera des vols entre Paris Charles de Gaulle et Kyiv Boryspil trois fois par semaine.  À partir du 27 octobre, Ryanair assurera des vols quotidiens entre Kyiv Boryspil et Berlin Schönefeld.  La semaine dernière, la compagnie LOT de Pologne a augmenté la fréquence de ses vols entre Lviv et Varsovie-Chopin, de tous les jours à 12 fois par semaine.

De l’éditeur: Une de mes amies m’a dit qu’elle avait traduit l’UBN de l’anglais vers l’ukrainien au cours des 1000 derniers jours, afin que son mari puisse le lire facilement.  Bien que j’applaudis une telle loyauté envers UBN et son mari, cela me pousse à rappeler aux lecteurs que l’UBN est quinti-lingual.  Si vous visitez le site Web, appuyez sur la petite icône « échelle » sur la gauche.  Un menu déroulant affichera cinq petits drapeaux – anglais, ukrainien, russe, français et allemand.  Presto!  L’e-mail du matin en semaine est désormais diffusé en anglais, français et allemand (chaque semaine).  Nous travaillons sur des e-mails en ukrainien et en russe.  Restez à l’écoute!  Cтежте за оновленнями!  Cледите за обновлениями!  Meilleures salutations, Jim Brooke

Background Image

Mercredi 9 Septembre 

L’Ukraine pourrait revenir sur le marché des Eurobond ... 4 milliards de dollars de mouvements  au cours des six dernières semaines ... Une «grande construction» pour commencer à reconstruire les pistes d’aéroport à Mukachevo, Poltava, Sumy et Zhytomyr
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

L’Ukraine pourrait placer des euro-obligations d’une valeur de 1 à 1,5 milliard de dollars cet automne pour couvrir le déficit budgétaire et racheter davantage de bons de souscription sur le PIB, prédit Bank of America Securities.  Cela ferait suite au placement réussi en juillet de 2 milliards de dollars d’euro-obligations à 13 ans.  Cette transaction, à 7,25%, a été sursouscrite trois fois. C’est un intérêt étranger potentiellement effrayant, la révision prévue par le FMI en septembre de l’accord de confirmation de 5 milliards de dollars d’aide pour l’Ukraine pourrait être retardée, prévient BofA.

Face à la faiblesse de la demande des investisseurs, le ministère des Finances n’a vendu mardi qu’un tiers du volume des obligations hryvnia par rapport aux enchères de la semaine dernière, et à des rendements légèrement supérieurs.  Lors de l’enchère d’hier, le gouvernement a vendu l’équivalent hryvnia de 35 millions de dollars, un tiers pour les obligations à 1 an et les deux tiers pour les obligations à 3 ans, a rapporté le ministère sur Facebook.  Le rendement moyen pondéré des obligations à 1 an était de 9,28%, pratiquement inchangé.  Pour les titres à 3 ans, le rendement était de 10,46% – 46 points de base au-dessus de la dernière adjudication de 3 ans, il y a un mois.

Fitch, l’agence de notation qui suit le plus étroitement l’Ukraine, a réaffirmé vendredi dernier sa note «B» pour l’Ukraine, avec une perspective stable.  La R&I du Japon a relevé la note souveraine de l’Ukraine d’un cran la semaine dernière, de B à B +, perspective stable.  Depuis mars, Standard & Poor’s attribue à l’Ukraine une note B stable.  En juin, Moody’s a ramené l’Ukraine d’un cran au niveau B3.

Alexander Paraschiy, de Concorde Capital, écrit: Si l’on regarde le solde des déclencheurs positifs et négatifs possibles de la note de l’Ukraine, nous voyons une faible chance pour l’Ukraine d’obtenir une meilleure note au cours de l’année prochaine.

Un nouveau placement d’Eurobond interviendrait dans la foulée de deux grosses transactions:

  • Fin août, le ministère des Finances a emprunté 329 millions de dollars à JPMorgan Chase & Co. à 7,75% pour racheter environ 10% des 3,2 milliards de dollars de bons de souscription liés au PIB de l’Ukraine émis dans le cadre de la restructuration de la dette de 2015.  On pense que l’Ukraine a racheté les obligations à 90% de leur valeur nominale.
  • Le 1er septembre, le ministère des Finances a remboursé pour 1,69 milliard de dollars d’euro-obligations émises en 2015 et venant à échéance cette année.  Dans le même temps, le ministère a versé 400 millions de dollars en paiements d’intérêts sur les euro-obligations venant à échéance en 2020-2027.  Pour l’avenir, le ministère a déclaré sur son site Web: «À la fin de l’année, la balance des paiements en devises sur la dette publique est d’environ 1,6 milliard de dollars.»

Les réserves internationales de l’Ukraine sont passées à 29 milliards de dollars en août, le niveau le plus élevé en huit ans, rapporte la Banque nationale d’Ukraine.  Augmentant les réserves, les voyages à l’étranger des Ukrainiens ont fortement baissé en raison des restrictions sur les coronavirus et le pays a bénéficié d’un excédent commercial.

L’Ukraine est sur la bonne voie avec le FMI, a déclaré lundi le ministre des Finances Serhiy Marchenko dans l’émission Details of the Week d’Inter TV.  Il a déclaré: «Nous sommes en dialogue avec le FMI.  Nous espérons recevoir la prochaine tranche.  Nous avons deux autres tranches prévues d’ici la fin de l’année pour 700 millions de dollars chacune.  Et nous espérons que dans un proche avenir il y aura une conférence en ligne, c’est-à-dire que ce ne sera pas une visite, ce sera une mission en ligne du fonds.

Timothy Ash rétorque de Londres: «Le danger avec cette ligne officielle de clamer que les choses vont bien sur le front du FMI est que les politiciens sont bercés dans un faux sentiment de sécurité, alors que la réalité est que ce programme du FMI est en grave difficulté. Les choses qui fâchent , la loi anti-émeute préparée par l’administration Zelenskiy , la liste croissante des questions liées au Bureau national de lutte contre la corruption, le programme de lutte contre la corruption en  général , les conseils de surveillance indépendant des entreprises d’État, le retour de PrivatBank à ses anciens propriétaires et la question de la réforme bancaire etc … toutes ces questions sont à régler si l’on veut l’argent  provenant du FMI ou d’autres créanciers officiels  … vous ne pouvez contenir , soutenir  le marché si longtemps qu’avec des mots chaleureux. »

Les vols intérieurs ont été les moins en baisse des voyages aériens en août, avec seulement 17% en glissement annuel à 2 519, rapporte UkSATSE, l’agence de contrôle du trafic aérien ukrainienne.  En revanche, 8 249 vols internationaux à destination et en provenance de l’Ukraine ont diminué de 50%, à 8 249, et les vols de transit à travers l’espace aérien ukrainien ont diminué de 68%, à 5 922.  Après l’effondrement du printemps dernier, les vols aériens en Ukraine se sont régulièrement rétablis: 2 372 vols en avril;  3 237 en mai;  4 584 en juin;  12 195 en juillet;  et 16 690 en août.  Les vols devraient à nouveau baisser en septembre, le gouvernement ayant fermé l’Ukraine à la plupart des voyageurs étrangers pour le mois.

D’ici 2023, plusieurs aéroports régionaux clés seront rouverts dans le cadre du programme «Big Construction», a promis la semaine dernière le président Zelenskiy lors d’une visite à l’aéroport de Poltava.  «Nous ajouterons tous les aéroports au programme», a-t-il dit, faisant référence aux aéroports de deuxième niveau qui languissent depuis les années 1990.  Promettant de commencer à reconstruire la piste de Poltava l’année prochaine, il a déclaré: «Nous intégrerons définitivement l’aéroport de Poltava dans notre programme« Big Construction ».

Le président Zelenskiy a promis hier de reconstruire la piste de l’aéroport de Soumy, si le gouvernement régional trouve un investisseur pour reconstruire le terminal.  « Nous sommes prêts à construire cette piste d’atterrissage à Soumy … si vous avez ceux qui construiront le terminal en parallèle », a-t-il déclaré à Roman Grishchenko, chef de l’administration régionale, lors d’une visite à l’aéroport.  Il y a deux ans, le ministère des Infrastructures estimait qu’il en coûterait 25 millions d’euros pour reconstruire le terminal de l’époque soviétique et la piste de 2 500 mètres.  Sans service régulier depuis plus d’une décennie, l’aéroport se trouve à 3 heures de route des aéroports de Kharkiv ou Poltava et à 4,5 heures de route de Kiev Boryspil.

Zakarpattia obtiendra un aéroport aux normes internationales avec la construction dans les années à venir d’un aéroport d’une valeur de 145 millions de dollars à Moukatchevo, promet le ministre de l’Infrastructure Vladyslav Krikliy sur Facebook.  Le mois dernier, le Cabinet des ministres a approuvé la dépense d’un million de dollars pour concevoir un aéroport sur le site d’une base aérienne abandonnée de l’époque soviétique au sud de la ville.  Dans le cadre du plan, un investisseur privé construirait le terminal.  Le ministère de l’Infrastructure construirait une piste de 2 500 mètres de long, capable de recevoir des avions de passagers B737 et A320 pour les vols vers l’UE, la Turquie et l’Égypte.  L’aéroport actuel de Zakarpattia, à Uzhgorod, a une capacité limitée en raison des restrictions imposées par la Slovaquie voisine et l’UE.

Les autorités régionales de Jytomyr discutent avec un investisseur privé pour construire un hub de fret aérien à l’aéroport de Jytomyr, à 90 minutes de route à l’ouest du périphérique de Kiev.  Vitaly Bunechko, chef du gouvernement régional, a déclaré à Interfax-Ukraine que l’aéroport a d’abord besoin de 13 millions de dollars d’aide gouvernementale pour agrandir la piste de 50%, à 2500 mètres.  Inauguré en 1939, l’aéroport assure la maintenance de la flotte des 737  Boeing de Ryanair  et offre un accès facile au musée de l’astronautique Sergei Pavlovich Korolyov.

Les infections au Coronavirus : les hospitalisations et les décès sont deux fois plus élevés qu’il y a un mois, selon les chiffres du ministère ukrainien de la Santé.  Lundi matin, le ministre de la Santé Maksym Stepanov a annoncé que 57 personnes étaient mortes au cours des dernières 24 heures.  Dans le même temps, 2 411 nouveaux cas ont été annoncés et près de 8 000 personnes sont traitées dans les hôpitaux ukrainiens.

De l’éditeur: Vous reconnaissez une saison électorale lorsque les politiciens visitent le pays en promettant de reconstruire les aéroports régionaux.  Mais cette fois il se pourrait que cela devienne réalité…  Le président Zelenskiy veut que l’on se souvienne de «Volodomyr le constructeur». Sur les 50 aéroports construits à l’époque soviétique, une quinzaine pourrait soutenir le service commercial d’aujourd’hui. La restauration de ces aéroports serait également la clé du rêve de Zelenskiy de créer une compagnie aérienne nationale basée sur une flotte de jets régionaux Antonov fabriqués à Kiev.  Pour stimuler les voyages aériens intérieurs, la Rada a récemment exonéré les billets d’avion intra-muros de la TVA. Il était étrange en effet que l’Ukraine, une nation plus grande que la France en superficie ait retardé le développement des voyages aériens intérieurs  .  Meilleures salutations, Jim Brooke

Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.

Background Image

Mardi 8 Septembre

La Chine discute de la construction d'un gigantesque terminal céréalier sur la mer Noire ... Les exportations ukrainiennes reprennent, le fret maritime en hausse de 5% ... Premier envoi de blé en Arabie saoudite ... Avec une surabondance de gaz, les négociants de l'UE commencent à stocker du gaz dans les réservoirs ukrainiens ..
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Une société d’État chinoise envisage de construire un terminal céréalier massif sur la mer Noire qui pourrait traiter 5 millions de tonnes par an, soit l’équivalent de 10% des exportations de maïs et de blé de l’Ukraine.  Hier, des représentants de China Road Construction Corporation International Investment ont rencontré des dirigeants du port de Pivdennyi, le port le plus profond et le plus fréquenté d’Ukraine. Le projet représenterait une grande expansion pour Pivdennyi, situé à 45 km à l’est d’Odessa.  Le mois dernier, le minerai de fer représentait 86% des 1,5 million de tonnes de marchandises manutentionnées au port.

Les trains de conteneurs chinois arrivent désormais à Kiev au rythme d’un par semaine, rapporte Ukrzaliznytsia.  À 9 000 km de Nanchang en 15 jours, le dernier train est arrivé samedi au dépôt de fret Liski, rive gauche de Kiev.  Ses 41 conteneurs contenaient des engrais minéraux, des lampes, des ampoules, des cargaisons médicales et des composants chimiques pour filtrer l’eau.  Avec trois autres trains de conteneurs qui doivent arriver ce mois-ci, Ukrzaliznytsia réserve un fret retour de marchandises ukrainiennes pour la Chine.

«L’Ukraine recherche des investissements chinois dans des parcs industriels spécialisés dans la transformation, le stockage et le transbordement de denrées alimentaires, a déclaré hier Olga Stefanishyna, vice-Premier ministre à l’intégration européenne et euro-atlantique, à la nouvelle ambassadrice de la Chine en Ukraine, Fan Xianrong.  L’Ukraine veut augmenter ses exportations alimentaires vers la Chine et utiliser les ports francs chinois pour exporter vers les pays du bassin du Pacifique, a-t-elle déclaré, rapporte le site Web du Cabinet des ministres.  «Pour intensifier la coopération», son ministère met en place un groupe de travail avec l’ambassade de Chine.

Jusqu’au mois d’août, les ports maritimes ukrainiens ont traité 5% de plus de fret que pendant la même période de l’année dernière, rapporte l’Autorité ukrainienne des ports maritimes.  Les 106 millions de tonnes de fret se répartissent comme suit: exportations + 5,4%, à 81 millions de tonnes;  importations + 1%, à 16 millions de tonnes;  transit + 4,6%, à 7,3 millions de tonnes;  cabotage + 31%, à 1,6 million de tonnes.  Les deux principaux produits d’exportation étaient presque égaux: céréales – 30,7 millions de tonnes;  et minerai métallique – 30,2 millions de tonnes.  Les exportations de fonte brute ont bondi de 50%, à 2,3 millions de tonnes.  Les conteneurs ont augmenté de 9,2%, à 690 600.

Les cinq principaux ports d’Ukraine ont traité 91,5% du fret national au cours des huit premiers mois de cette année, rapporte l’Autorité des ports maritimes.  Pivdennyi a une fois de plus été le plus dynamique, avec une augmentation des niveaux de cargaison de 25% en glissement annuel, pour traiter 42 millions de tonnes, soit 40% du total du pays.  Cette croissance s’est faite aux dépens des trois prochains ports les plus fréquentés d’Ukraine: Mykolaïv -10%, à 19,2 millions de tonnes;  Odesa -7%, à 15,6 millions de tonnes;  et Chornomorsk -1%, à 15,4 millions de tonnes.  Une forte croissance a été enregistrée dans les deux ports d’Azov.  Mariupol a progressé de 21%, à 4,6 millions de tonnes.  Berdyansk a augmenté de 33%, à 1,5 million de tonnes.

Les exportations ukrainiennes se remettent de la récession corona du printemps dernier.  Les exportations d’août n’ont reculé que de 1,6% en glissement annuel, «ce qui, dans le contexte d’une pandémie, ressemble à de la fantaisie», écrit Taras Kachka, sous-ministre du Développement économique, du Commerce et de l’Agriculture, sur Facebook.  «Le commerce international se redresse à un rythme beaucoup plus rapide qu’après la crise de 2008.»  Pour les huit premiers mois de l’année, les exportations ont reculé de 6,6%, à 31 milliards de dollars.  Avec des importations en baisse de 12,4%, le déficit commercial jusqu’en août est de 1,3 milliard de dollars, soit environ un tiers du niveau de la même période l’an dernier.

Les exportations ukrainiennes de maïs, de blé et d’orge chuteront d’environ 9% en glissement annuel, à 51 millions de tonnes, au cours de la campagne de commercialisation actuelle, prédit Grainmart, la première place de marché en ligne B2B de négoce de céréales en Inde.  Basé près de New Delhi, Grainmart s’appuie sur des chiffres de l’Association ukrainienne des céréales.

Deux ans après que les investisseurs saoudiens ont acheté Mriya Agro Holding en difficulté, une cargaison de 60 000 tonnes de blé ukrainien est en route vers l’Arabie saoudite.  Dans le premier envoi de ce type en Arabie saoudite depuis 12 ans, un Panamax transportant des céréales ukrainiennes de Tchornomorsk arrive le 17 septembre. Société, Ukrainian Continental Farmers Group.  Georg von Nolcken, directeur général de Continental, déclare: «C’est certainement un bon indicateur et un signal clair des intentions d’investissement sérieuses de l’Arabie saoudite en Ukraine.»

Alexei Navalny, militant de l’opposition russe empoisonné,son état  s’est amélioré, selon les médecins qui le soignent à Berlin.  Il est sorti d’un coma médicalement induit, est sevré d’un respirateur et «répond à des stimuli verbaux», selon  les médecins de la Charité de l’hôpital de Berlin où il est soigné.  Le gouvernement allemand a demandé au gouvernement russe d’expliquer pourquoi Navalny a été empoisonné avec un poison de qualité militaire.  Réaffirmé hier, la position de la chancelière Angela Merkel est que la non-conformité du Kremlin à une enquête pourrait forcer l’Allemagne à changer sa position sur la ligne de gaz Russie-Allemagne Nord Stream 2 de 11 milliards de dollars.

«L’Allemagne n’a peut-être même pas besoin du pipeline Nord Stream pour le moment, titre une analyse de Bloomberg de Berlin.  «L’Europe est inondée de gaz et la demande devrait rester stable», lit-on dans l’analyse du marché de l’énergie.  «Avec des sites de stockage en Europe presque pleins, le contrat de référence européen a été divisé par plus de deux depuis son pic en 2018.  Avec l’essor de l’éolien et du solaire et l’augmentation de l’efficacité énergétique, la demande européenne de gaz restera stable au cours des cinq prochaines années, prédit l’Agence internationale de l’énergie.  «Si Nord Stream 2 n’est retardé que jusqu’au début des années 2020, il n’y aura pas de grand impact», a déclaré Katja Yafimava, chercheur principal à l’Oxford Institute For Energy Studies.

«Vladimir Poutine a-t-il empoisonné son projet de pipeline pour animaux de compagnie?»  Diane Francis, opposante à la canalisation de gaz, s’interroge sur un blog du Conseil de l’Atlantique Ukraine.

Les importations de gaz naturel de l’Ukraine ont bondi de 67% en glissement annuel en août, les négociants en gaz de l’UE ayant rempli les réservoirs de stockage de gaz de l’Ukraine à un niveau record de 84% de leur capacité.  Les négociants stockent leur gaz en Ukraine, en attendant la traditionnelle hausse des prix de l’automne alors que l’Europe se prépare pour l’hiver.  Pour son propre usage, le Naftogaz ukrainien avait 26 milliards de mètres cubes en stock samedi, soit 39% de plus qu’un an auparavant.

Mikheil Saakashvili a été choisi hier pour diriger une coalition de 11 partis de l’opposition aux élections législatives du 31 octobre en Géorgie.  Si la coalition l’emporte, l’ancien président géorgien deviendrait Premier ministre.  Si la coalition perd, Saakashvili retournerait vraisemblablement à son poste à Kiev: président du Conseil national de la réforme ukrainienne.  Levan Varshalomidze, ancien gouverneur de Batoumi et allié de longue date de Saakashvili, a également pris un congé sabbatique la semaine dernière de son poste en Ukraine, président du conseil d’UkraineInvest.

 Le trafic à Boryspil était en baisse de 60% en glissement annuel en août, à 656 029 passagers, rapporte le Center for Transportation Strategies.  Le trafic sur les vols charters n’a baissé que de 9%, ce qui indique que les résidents de Kiev s’accrochent à leurs voyages à forfait en Égypte et en Turquie.  En revanche, le trafic sur les vols réguliers – principalement vers l’UE et l’Amérique du Nord – a baissé de 78%.  Le trafic devrait être encore pire en septembre car le gouvernement a fermé l’Ukraine à la plupart des visiteurs étrangers pour le mois.

De l’éditeur: À sa manière habituelle et impartiale (pas d’adjectifs, s’il vous plaît!), Bloomberg choisit Nord Stream 2 et conclut qu’il n’y a aucune justification économique pour doubler la canalisation de gaz Nord Stream existante et ce ,  jusqu’en 2030 .Donald Trump et Vladimir Poutine se dirigent vers l’avenir tout en regardant résolument dans le rétroviseur les sources de carburant d’hier – charbon, pétrole et gaz.  Un meilleur aperçu de l’avenir énergétique mondial vient de la consultation de ce site Web: EcoTown.ua.  Les sauts quantiques dans les technologies renouvelables sont suivis par des sauts quantiques dans les investissements renouvelables.  Le Nord Stream 2 de 11 milliards de dollars de la Russie risque de ressembler à ses 50 milliards de dollars aux Jeux olympiques de Sotchi – une autre pyramide construite pour le tsar.  Avec mes meilleures salutations Jim Brooke

Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.

Background Image

Lundi 7 Septembre

L'Ukraine s’ouvre à la Biélorussie IT ... Chine , Skyrizon passe à l'arbitrage International  avec l'Ukraine sur Motor Sich ... Le Moyen-Orient devient le premier marché d'exportation de volaille de l'Ukraine ... Les salaires réels en hausse de 5% ...
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

En recrutant des informaticiens biélorusses, le ministère ukrainien de la Transformation numérique a ouvert un portail Web spécial pour les informaticiens biélorusses souhaitant s’installer en Ukraine et a embauché Denis Aleinikov, un avocat biélorusse qui a développé une zone informatique spéciale à faible taux d’imposition à Minsk.  «À propos de notre initiative visant à soutenir les professionnels de l’informatique vivant en Biélorussie … il existe un support technique, qui fonctionne 24 heures sur 24 et aide déjà les spécialistes du Bélarus», a déclaré vendredi Mykhailo Fedorov, ministre ukrainien du numérique, en présentant Aleinikov aux journalistes.  Sur les 4500 Biélorusses qui ont fui en Ukraine pour échapper aux violences policières en Biélorussie, plus de 300 sont des informaticiens, a déclaré Fedorov.

Aleinikov doit aider la Rada à mettre en place un parc informatique de droit du travail libéral à faible fiscalité similaire au parc de haute technologie qu’il a aidé à construire près de Minsk.  Le parc compte désormais 880 entreprises enregistrées.  La semaine dernière, le président Zelenskiy a signé un décret donnant à la Rada 90 jours pour rédiger une législation.  « Le décret présidentiel est le soutien du public, la volonté politique pour que ce projet avance plus rapidement », a déclaré vendredi Fedorov.  «Nous allons créer la zone économique la plus confortable du monde avec des impôts bas, des emplois légaux et des salaires élevés.  Des conditions favorables pour les startups et les entrepreneurs.»

Avec ce régime d’investissement, Fedorov vise à créer 450 000 emplois informatiques supplémentaires en Ukraine d’ici 2025, générant 12 milliards de dollars d’activité économique.  L’année dernière, les exportations informatiques de l’Ukraine ont augmenté de 30% en glissement annuel, pour atteindre 4,2 milliards de dollars.  Actuellement, les 4 000 entreprises informatiques ukrainiennes emploient 200 000 spécialistes.  À court de personnel, les entreprises ukrainiennes se tournent vers le nord de la Biélorussie où 60 000 informaticiens travaillent rien qu’à Minsk.

 «Les entreprises de technologie biélorusses quittent leur pays au milieu des manifestations et  s’installent en Ukraine», titre un article du Kyiv Post comportant des entretiens avec des travailleurs informatiques biélorusses qui déménagent ou envisagent de déménager vers le sud.

Après le vote présidentiel largement discrédité du 9 août, 168 informaticiens ont été arrêtés lors de manifestations. Depuis lors, Internet a été activé et désactivé à plusieurs reprises. Plus de 2 500 cadres et employés de l’informatique ont signé une lettre de protestation ouverte au président Loukachenko.  «Les gens ne peuvent pas se concentrer sur leur travail à cause du stress constant», déclare George Kachanouski, fondateur de Scootapi, de Minsk.  «De nombreuses entreprises prévoient de déménager temporairement et immédiatement , mais si la dictature l’emporte, alors ce sera pour de bon.»

Le gouvernement de la chancelière allemande Angela Merkel signale que l’empoisonnement du chef de l’opposition russe Alexei Navalny pourrait mettre en péril le Nord Stream 2, le pipeline russo-allemand de la Baltique.  Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré au journal Bild am Sonntag qu’il espérait que la non-coopération de la Russie dans l’enquête ne forcerait pas Berlin à «changer de position» sur le gazoduc.  À l’exception de l’extrême droite, les partis politiques de tous horizons ont appelé Merkel à geler la participation de l’Allemagne.  Le Financial Times rapporte de Berlin que le pipeline de 1 230 km est achevé à 88%.  L’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder, président du comité des actionnaires de Nord Stream, a déclaré à une commission du Bundestag en juin que le coût total du pipeline serait de 12 milliards d’euros.

La société chinoise Skyrizon a informé le ministère ukrainien de la Justice de son intention d’entamer un arbitrage international contre l’Ukraine concernant l’accès à l’usine de moteurs d’avion de Motor Sich, rapporte UNIAN.  Notant avoir acheté 56% des actions de Motor Sich en 2016, Skyrizon réclame 3,5 milliards de dollars de dommages et intérêts pour avoir été incapable d’entrer dans le complexe de l’usine au cours des quatre dernières années.  Skyrizon fait valoir que les mesures prises par le bureau de la sécurité de l’État et le Comité antimonopole de l’Ukraine violent le traité de protection des investissements Chine-Ukraine adopté par les deux pays en 1992.

Au cours du premier semestre de cette année, les exportations de volaille de l’Ukraine ont été pratiquement constantes en volume – 212 300 tonnes – mais en baisse de 12% en termes monétaires, à 271 millions de dollars, rapporte Poultry World.  Lors d’une conférence de presse à Kiev, Sergey Karpenko, directeur exécutif de l’Union des éleveurs de volailles, prévient qu’un projet du gouvernement visant à créer une nouvelle agence pour remplacer Gosprodpotrebzlyuzba, le régulateur de la sécurité alimentaire de l’État, pourrait perturber les exportations car de nouveaux certificats devront être négociés avec et par les agences vétérinaires des pays importateurs.

Le Moyen-Orient a remplacé l’UE en tant que première destination de la viande de poulet ukrainienne, rapporte The Poultry Site.  Le changement est dû en partie aux nouveaux quotas de l’UE et à une épidémie de grippe aviaire à Vinnytia en janvier.  Au premier semestre de cette année, les plus grands marchés étaient l’Arabie saoudite 18%;  les Pays-Bas 17%;  et EAU 12% .

Pour MHP, le plus gros producteur ukrainien, les exportations de volaille ont baissé de 10% au premier semestre, à 170 553 tonnes.  L’année dernière, les exportations de MHP ont augmenté de 25% en glissement annuel, à 357 400 tonnes.

Le nombre de nouvelles demandes d’aide au chômage a baissé régulièrement: de 149 000 en avril à 68 000 en juillet, rapporte le ministère du Développement économique, du Commerce et de l’Agriculture.  Depuis que le gouvernement a adopté des mesures de quarantaine corona à la mi-mars, le gouvernement a versé 272 millions de dollars en prestations à 432 000 personnes, soit environ 630 dollars par personne.

Les salaires réels ont augmenté de 5% en juillet en glissement annuel, rapporte le Service national des statistiques.  Les secteurs de croissance les plus importants, en termes nominaux, ont été: la médecine et les services sociaux + 18% en glissement annuel  et l’informatique et les télécoms  + 14,4% en glissement annuel.

L’ICU écrit: «La reprise des salaires confirme une sortie assez rapide du marché du travail de la récession induite par le coronavirus.  Le rebond des revenus des travailleurs est également mis en évidence par les taux de croissance élevés du commerce de détail et de la production de biens de consommation. »

Après une semaine record d’infections au coronavirus, le Premier ministre Shmygal a promis qu’il n’y aurait pas de répétition du verrouillage du printemps dernier.  «Nous comprenons, tant le gouvernement que les dirigeants de l’État, qu’il ne peut y avoir de deuxième verrouillage en Ukraine – la plupart des pays le savent», a-t-il déclaré lors d’un forum d’affaires vendredi soir à l’Unité de Kiev.  «Il est impossible de fermer le pays comme nous l’avons fait en mettant en place la quarantaine au printemps.»

Même avec la baisse de dimanche à 2107 nouveaux cas, l’Ukraine se classe troisième en Europe pour les nouveaux cas, derrière la France avec 7071 et le Royaume-Uni avec 2988, selon le suivi des coronavirus de Worldometer. Dans le monde entier, l’Ukraine se classe au 9e rang pour les nouvelles infections.  Malgré cette poussée, les écoles ont ouvert la semaine dernière dans toute l’Ukraine, à l’exception de 5% de la nation, qui est classée «rouge».

À partir d’aujourd’hui, deux capitales régionales, Ivano Frankivsk et Ternopil, sont classées rouges.  À l’avance, les maires des deux villes ont intenté un procès au Cabinet des ministres devant le tribunal administratif du district de Kiev.

La liste publiée par le Cabinet des ministres montre que la plupart des zones orange et rouge se trouvent en Ukraine occidentale.  Bien que la ville de Kiev enregistre environ 300 nouveaux cas par jour, elle est classée jaune, en grande partie en raison de l’importante population.

Un avantage de l’augmentation du taux d’infection en Ukraine: le ministère de la Santé a réduit sa liste de pays de la zone «rouge» à 35. Les pays de la zone rouge – ceux dont les taux d’infection récents dépassent les 80/100 000 de l’Ukraine – comprennent les États-Unis, Israël, la France, l’Espagne et la Croatie  , La Moldavie et la Roumanie.

Les voyageurs de ces pays doivent s’auto-isoler jusqu’à ce qu’ils soient testés négatifs pour Covid-19. Les frontières de l’Ukraine sont en grande partie fermées aux voyageurs étrangers jusqu’à la fin du mois.  En raison du taux d’infection élevé de l’Ukraine, les voyages à l’étranger et les vols étrangers en provenance d’Ukraine sont limités.

La nouvelle propagation du virus a frappé de nombreux Ukrainiens avec la nouvelle des hospitalisations à Kiev de deux personnalités bien connues. Filaret, le patriarche de 91 ans de l’Église orthodoxe ukrainienne du patriarcat de Kiev était dans un état stable vendredi dans un hôpital de Kiev. Yulia Tymoshenko, la dirigeante de 59 ans du parti politique de la patrie, est sortie la semaine dernière des soins intensifs.  «Combattre une maladie grave pendant près de deux semaines modifie la perception de la réalité», a-t-elle écrit sur Facebook depuis un hôpital de Kiev.  «Bien que le rétablissement soit encore une perspective lointaine, il est maintenant possible de revenir à une vie normale, étape par étape.»  Elle signe: «Merci et tenez vous bien fort. Tout ira bien! »

De la rédaction: Lukashenko, homme fort de la Biélorussie, s’est peut-être mis en colère contre l’industrie informatique après qu’elle soit devenue un pilier du réveil national contre son règne de 24 ans.  Maintenant, il peut fournir au monde une image de ce que peut-être l’informatique mobile . Il y a quelques années, alors que je faisais mon travail consulaire à l’ambassade d’Ukraine à Bangkok, j’ai discuté avec un programmeur de Kiev qui travaillait avec bonheur et plaisir  pour une entreprise de Kiev – il vivait sur une île du golfe de Thaïlande.  Un de mes fils, William, a une start-up informatique à Brooklyn, NY.  Il emploie deux programmeurs en Ukraine, un à Lviv et un à Dnipro.  Son partenaire commercial est un Biélorusse vivant à Sofia, en Bulgarie. De nombreux informaticiens vivent selon la devise: Ayez un modem et voyageons ! Avec mes meilleures salutations Jim Brooke