Background Image

Mercredi 2 septembre

Ryanair enlève  la plupart de ses vols entre l'UE et l'Ukraine ... Le Premier ministre parle d’un bond de 50% du Corona sur le territoire ukrainien... Antonov-Turquie pourparlers sur une JV pour Cargo Jet ... Les députés pro-russes veulent que la Cour revienne sur ses décisions  ... Honcharuk  : Washington Pense à Tanker..
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Ryanair, le plus grand transporteur à bas prix d’Europe, a annulé la quasi-totalité de ses vols vers l’Ukraine pour la deuxième quinzaine de septembre, indique le système de réservation de la compagnie aérienne et rapporté par  Evropeiska Pravda.  Avec 52 liaisons entre l’Ukraine et les villes de l’UE, Ryanair avance de manière préventive sur les réglementations de l’UE qui exigent le remboursement intégral des billets de vol annulés dans les deux semaines suivant les dates de voyage. Le système de réservation de Ryanair n’affiche qu’une poignée de vols entre Kyiv Boryspil et Chypre, l’Espagne et le Royaume-Uni.  Il n’y a pas de vols depuis les quatre autres villes ukrainiennes précédemment desservies par Ryanair: Kharkiv, Kherson, Lviv et Odesa.

UIA, le plus grand transporteur d’Ukraine, a annulé ou réduit les fréquences d’une longue liste de vols.  Signalant qu’elle pense que l’interdiction de la plupart des visiteurs étrangers durera jusqu’aux élections locales du 25 octobre, l’UIA coupe son programme de vols jusqu’au 24 octobre. Par rapport à l’horaire prévu, l’UIA semble supprimer environ la moitié de ses sièges à partir de l’Ukraine cet automne.

Les propriétaires d’hôtels et les guides touristiques de Kiev ont manifesté vendredi dernier devant le Cabinet des ministres, affirmant que la nouvelle interdiction d’un mois pour la plupart des étrangers d’entrer en Ukraine était un coup dur pour le tourisme, une industrie qui se débat depuis le premier verrouillage de Covid à la mi-mars. Un propriétaire d’hôtel de Kiev a déclaré à l’UBN qu’il connaissait trois groupes d’entreprises qui avaient annulé leurs voyages en Ukraine ce mois-ci.  À l’intérieur du bâtiment gouvernemental, un haut fonctionnaire a déclaré que les hommes d’affaires légitimes arrivant à Boryspil ce mois-ci seraient admis.

    Le Premier ministre Shmygal s’attend à ce que d’ici un mois les cas de Covid-19 en Ukraine soient de 50% plus élevés qu’aujourd’hui. «Aujourd’hui, nous avons de 2 000 à 2 500 nouveaux cas de la maladie chaque jour», a-t-il déclaré hier à la chaîne de télévision 1 + 1.  «Fin septembre et début octobre, ce chiffre passera à 3 000 patients par jour.  Cela chargera les hôpitaux de plus de 80%. »  Les responsables gouvernementaux parlent d’essais de test pour un vaccin en novembre et de vaccinations de masse en mars.  On ne sait pas d’où proviendra ce vaccin.

    Contournement du problème: le Comité antimonopole ukrainien a refusé d’envisager une demande du groupe DCH de Kharkiv visant à acheter des actions de Motor Sich à Skyrizon en Chine pour gérer l’usine de moteurs d’avions Zaporizhia en tant que coentreprise sino-ukrainienne.  La décision a été rendue publique hier, cinq jours après que le secrétaire d’État américain Michael Pompeo a appelé le président Zelenskiy et a mis en garde contre des investissements chinois «malveillants».  DCH, qui fabrique également des tracteurs, se plaignait du fait que les informations demandées par le Comité «ne concernaient pas l’activité principale» du constructeur de moteurs à réaction.  DCH a demandé: Est-ce que Motor Sich «les planteuses de pommes de terre, les arracheuses de pommes de terre, les herses, les charrues, les cultivateurs, les faucheuses rotatives portées» peuvent-elles être fixées aux tracteurs DCH?

    Alexander Paraschiy de Concorde Capital écrit: «Le Comité antimonopole tente d’éviter toute décision sur l’accord Skyrizon / Motor Sich depuis environ trois ans, et sa dernière décision indique qu’il tente de continuer à reporter la solution le plus longtemps possible …  une telle incertitude pourrait nuire à l’avenir de Motor Sich en tant qu’entreprise en cours de fonctionnement.

    Antonov de Kiev est en train de négocier la production conjointe avec la Turquie de ses jets de fret militaires à courte portée An-178, rapporte le quotidien turc Daily Sabah, un quotidien pro-gouvernemental.  Oleksandr Los, le nouveau PDG d’Antonov, s’est rendu en Turquie le mois dernier pour des entretiens.  Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a déclaré à CNN Türk que les deux gouvernements «veulent démarrer des projets plus audacieux.  Projets où les technologies turques et ukrainiennes sont utilisées ensemble.  Ce seront des projets compétitifs au sens global.»

    Les nouveaux tarifs d’importation de la Turquie sur 115 marchandises incitent la Turquie et l’Ukraine à reprendre les négociations pour un accord de libre-échange.  Les deux ministres de l’économie, Ruhsar Pekcan pour la Turquie, et Igor Petrashko, pour l’Ukraine, ont parlé ensemble cette semaine.  Taras Kachka, vice-ministre de l’Économie, écrit sur Facebook qu’il se rendra à Ankara dans les prochains jours pour faire avancer les discussions.  Il y a deux semaines, la Turquie a augmenté les droits de douane de 15 à 20% pour les marchandises non-UE.

    Dans une affaire clé de lutte contre la corruption surveillée par le FMI, Artem Sytnyk insiste sur le fait qu’il est toujours directeur du Bureau national de lutte contre la corruption, NABU.  Jeudi dernier, quelques jours après que le NABU ait publié des enregistrements audio où les juges semblaient discuter de complots de corruption impliquant notamment des décisions de la Cour constitutionnelle, la Cour a jugé que le président Porochenko avait violé la Constitution il y a cinq ans, lorsqu’il a nommé Sytnyk au poste de directeur du NABU.  Bien que le président Zelenskiy qualifie désormais Sytnyk de «directeur par intérim», les experts juridiques disent que Sytnyk ne peut être révoqué que par un vote de la Rada.

    Alexander Paraschiy, de Concorde Capital, écrit lundi: « Il semble que Sytnyk a de fortes chances de rester à son poste jusqu’à la fin de son mandat de sept ans, qui expire au printemps 2022. »

    La Cour constitutionnelle a agi en réponse à une pétition de 51 députés, beaucoup des mêmes membres pro-Kremlin ou pro-Kolomoiskiy Rada, qui ont demandé avec succès à la Cour d’ouvrir cinq procédures visant la législation anti-corruption ukrainienne, Tetiana Shevchuk, conseillère juridique Du Centre d’action anti-corruption de l’Ukraine, écrit dans un nouvel essai du Conseil de l’Atlantique: «La législation salariale des députés et oligarques pro-Kremlin sur le programme de réforme de l’Ukraine».  Elle écrit à propos de la décision de la Cour concernant le directeur de NABU «Les militants anti-corruption craignent que la décision ne ouvre la voie à une foule de verdicts juridiques similaires susceptibles de saper l’intégration euro-atlantique de l’Ukraine et d’inverser les progrès réalisés depuis la  Révolution de la dignité en 2014. »

    Bonanza pour les chaînes de télévision et les propriétaires de panneaux publicitaires: la Commission électorale centrale annonce que les campagnes pour les maires et les conseils municipaux commencent officiellement ce samedi.  La pandémie de coronavirus excluant les grands rassemblements, la publicité devrait jouer un rôle central dans la campagne menant au vote du 25 octobre.

    En mouvement:

    L’ancien Premier ministre Oleksiy Honcharuk rejoint le Centre Eurasie du Conseil de l’Atlantique en tant que membre distingué, tweete l’organisation basée à Washington.  Le plus jeune Premier ministre de l’histoire de l’Ukraine, Honcharuk, alors âgé de 35 ans, a dirigé le gouvernement pendant les six premiers mois du mandat de cinq ans du président Zelenskiy.  Zelenskiy a abandonné Honcharuk le 4 mars dans le cadre d’une purge plus large du cabinet.

    Kurt Volker, qui a servi jusqu’en septembre dernier en tant que représentant spécial du département d’État pour les négociations en Ukraine, a rejoint BGS Rail hier en tant que membre indépendant du conseil d’administration de la société de location de voitures basée à Kiev.  Volker conseillera également le président et le conseil d’administration de la société mère de BGS, Avia Solutions Group, une société d’origine lituanienne.  En Ukraine, BGS, ou Baltic Ground Services, dispose de 3 000 wagons pour le transport du charbon, du minerai de fer et des céréales.  Volker a déclaré dans un communiqué de presse Avia: «En travaillant avec Avia Solutions Group dans le développement de BGS Rail, je vois une opportunité de renforcer l’économie ukrainienne, de créer des services de classe mondiale et de créer des emplois pour les citoyens ukrainiens.»

    De l’éditeur: L’UBN a le plaisir d’annoncer que le CMS Cameron McKenna Nabarro Olswang Ukraine a accepté de sponsoriser l’Ukraine Business News.  C’est formidable de voir un cabinet d’avocats international aussi prestigieux soutenir l’actualité économique indépendante en Ukraine, le prochain marché frontalier de l’Europe.  Avec mes meilleures salutations Jim Brooke

    Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.