Background Image

Mardi 3 Novembre

 La Cour constitutionnelle attaque deux piliers des réformes pro-occidentales ... Ze met en garde contre un `` chaos sanglant '' si la Rada rejette sa purge judiciaire ... Le Corona tue les bénéfices des entreprises ... A Kyiv , 74% des places réservées pour le Corona sont prises
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

La Cour constitutionnelle ukrainienne envisage de poursuivre les mesures considérées par le président Zelenskiy comme un sabotage économique: révision d’une loi qui a permis la fermeture de 100 banques pendant la crise bancaire de 2014-2015 et révision d’une loi adoptée en mars dernier permettant un marché limité des terres agricoles.  Les deux révisions constitutionnelles font suite aux pétitions d’un groupe de 50 parlementaires considérés comme pro-russes.

Décider que le Fonds de garantie des dépôts est inconstitutionnel aurait un impact cataclysmique sur le système financier ukrainien, Kyrylo Shevchenko, gouverneur de la Banque nationale d’Ukraine, a averti la Cour constitutionnelle le 15 septembre. Le chef de la banque centrale a déclaré: «Je suis absolument sûr que la reconnaissance  de cette loi comme inconstitutionnelle détruira le système de garantie des dépôts des particuliers, sapera la confiance dans le système bancaire, rendra le système aussi vulnérable que possible et nuira aux intérêts de millions de déposants.

Face à ces menaces, le président Zelenskiy prévoit – dès aujourd’hui – de soumettre à un vote de la Rada une loi pour «redémarrer» le tribunal en y supprimant ses 15 membres. Bien que son parti Serviteur du Peuple ait techniquement une majorité de 240 membres, on ne sait pas s’il sera en mesure de rassembler les 226 nécessaires pour adopter le projet de loi.  Un des chefs de l’opposition, Yulia Tymoshenko, qualifie le projet de loi de «coup d’État».

    Pour rallier son parti, Zelenskiy a averti hier que l’Ukraine pourrait sombrer dans un «chaos sanglant» si la Rada ne votait pas pour purger la cour et restaurer les réformes anti-corruption considérées comme essentielles pour maintenir l’aide étrangère. Faisant preuve d’une nouvelle ligne dure, il a déclaré: «Nous allons essayer de redémarrer tout le système, car le temps des discussions est terminé.  Le temps de la persuasion et de la douceur est révolu.  Il est nécessaire de prendre des décisions difficiles sur la Cour constitutionnelle.  C’est obligatoire.  Ce n’est même pas une demande.  Il n’y a aucune demande lorsque les valeurs sont détruites. »

    «Zelensky est confronté à un moment charnière dans sa confrontation avec la Cour constitutionnelle», titre le Financial Times dans un rapport de Kiev.  Roman Olearchyk, journaliste vétéran de l’Ukraine, écrit: «Les militants affirment que la décision fait partie d’une tentative systématique du tribunal de démanteler les institutions anti-corruption menées par des politiciens et des législateurs pro-russes alliés à de puissants oligarques qui veulent ruiner les relations de Kiev avec le FMI et l’UE.  . »

    Zenon Zawada, de Concorde Capital, prédit: «La loi du président ne sera pas approuvée par le parlement, même une partie importante des membres de la faction des serviteurs du peuple s’y opposera.  Au lieu de cela, nous nous attendons à ce que le Parlement finisse par élaborer un projet de loi qui rencontre l’approbation des institutions occidentales … Cette solution n’impliquera pas la révocation de tous les juges de la cour, qui pourrait être progressivement révoquée par les forces de l’ordre.

    Les bénéfices des entreprises ukrainiennes ont été durement frappés au cours du premier semestre de cette année, chutant de 3,3 milliards de dollars sur une base cumulée, rapporte le Service national des statistiques.  Après avoir plongé de 4,4 milliards de dollars au premier trimestre, les bénéfices ont rebondi de 1,1 milliard de dollars au deuxième trimestre.  En revanche, au cours de la seconde moitié de l’année dernière, les bénéfices ont augmenté de 14,7 milliards de dollars.

    Le transit du gaz russe par le réseau de gazoduc ukrainien est en baisse de 38,4% cette année, à 45 milliards de mètres cubes, a écrit hier Sergiy Makogon, responsable du réseau de transport de gaz ukrainien, sur sa page Facebook.  À ce rythme, l’Ukraine se déplacera de 55 à 56 milliards de mètres cubes cette année, soit environ 15% de moins que le montant de 65 milliards de mètres cubes conclu avec Gazprom cette année.  Dans le cadre du nouveau contrat de 5 ans, Gazprom s’engage à payer pour l’expédition le montant total, qu’il soit expédié ou non.

    Gazprom a réservé plus de capacité sur les pipelines ukrainiens cet automne, a déclaré à Reuters Andriy Kobolyev, directeur général de Naftogaz, la semaine dernière à Washington.  Kobolyev lit cela comme Gazprom réagissant aux sanctions américaines faisant pression sur le projet de gazoduc Nord Stream 2, la liaison directe trans-baltique Russie-Allemagne étant  bloquée.

    Avec 74% des 2 806 lits d’hôpital Covid de Kiev occupés, le ministère de la Santé s’apprête à installer un hôpital de campagne dans le Palais des sports, a déclaré lundi à Segodnya Viktor Liashko, vice-ministre de la Santé et médecin hygiéniste en chef.  Vendredi, le ministre de la Santé Maksym Stepanov a déclaré que 1 200 médecins spécialistes travailleraient dans cet hôpital de campagne pour traiter 500 patients.  L’objectif, a déclaré Liashko, est d’éviter le «tri sanitaire», ou triage des malades.

    Faits saillants de l’entrevue:

    Johnson & Johnson, le géant pharmaceutique américain, pourrait lancer son  essai clinique  de phase trois de son vaccin en Ukraine.

    L’Ukraine a rejoint le programme COVAX de l’OMS qui devrait garantir des vaccins abordables aux 20% des personnes les plus vulnérables d’Ukraine. Pour ces 8 millions d’Ukrainiens, chaque vaccination coûterait entre 1 et 4 dollars.

    Le taux positif aux tests Covid de l’Ukraine est en moyenne de 18 à 19%.  L’Ukraine prévoit de réaliser 50 000 tests de réaction en chaîne par polymérase par jour ce mois-ci et 75 000 d’ici la fin décembre.

    Un centre de contact national 24h / 24 sur les coronavirus a ouvert ses portes lundi.  Les opérateurs conseillent les appelants sur les questions et le traitement Covid. Le numéro sans frais est le 0-800-60-20-19.

    Un énorme avion cargo An-124 Antonov ‘Ruslan’ a inauguré le service de colis amélioré d’Ukrposhta vers les États-Unis, transportant samedi 50 tonnes de colis de Kiev à New York. Igor Smelyanskiy, directeur d’Ukrposhta a déclaré que sa compagnie enverra désormais un avion par semaine  vers New York en utilisant divers appareils et transportant 20 à 50 tonnes de fret .«Savez-vous à quoi ressemblent 125 000 colis?», S’interroge Smelyanskiy dans un communiqué de presse accompagné d’une photo de l’avion gigantesque, la porte du cargo avant laissée ouverte pour montrer des milliers de colis rangés à l’intérieur … Jusque cette année, Ukrposhta a transporté 3 000 tonnes de colis hors d’Ukraine, soutenant «des dizaines de milliers de petits et moyens entrepreneurs ukrainiens tournés vers l’exportation», a déclaré Smelyanskiy.

    Le mois d’octobre a été le plus chaud à Kiev depuis le début de la tenue des registres en 1881, rapporte l’Observatoire central de géophysique sur sa page Facebook.  Avec une température atteignant 22 ° C (72 ° F) le 4 octobre, «l’été météorologique» de Kiev s’est prolongé jusqu’au 14 octobre, c’est une durée sans précédent.  Au petit matin du 21 octobre, la température est tombée à 2,5 ° C (36,5 ° F), mais elle a remonté à nouveau pour le reste du mois d’octobre.

    L’Ukraine a réduit dimanche les frais de visa électronique à 20 dollars, contre 85 dollars.  En outre, l’Ukraine propose désormais des visas électroniques à double entrée pour 30 USD.  Valables 30 jours, les visas électroniques sont disponibles pour les citoyens de 45 pays.

    Ils peuvent être obtenus en remplissant des formulaires sur le site. Depuis trois mois, l’entrée sans visa en Ukraine est devenue disponible pour six nouveaux pays: l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Bahreïn, le Koweït, Oman et l’Arabie saoudite.  En outre, l’Ukraine a lancé un régime expérimental sans visa pour les citoyens chinois, en vigueur jusqu’au 31 janvier 2021.

    En un an, Kiev a grimpé de 52 places dans le classement de Resonance Consulting des meilleures villes du monde.  Aujourd’hui, Kiev se classe à la 87e place, juste en dessous de la Nouvelle-Orléans et de Koweït et juste au-dessus de Hanovre et de Perth.  «La ville – une encyclopédie vivante vieille de 1 500 ans de l’histoire slave – est aussi colorée et vibrante que le drapeau de son pays, avec des bâtiments peints comme des œufs de Pâques ukrainiens et une ligne d’horizon surmontée de dômes dorés qui brillent sur les collines du fleuve Dnipro,» Resonance , basé à Vancouver (34e place).  «La ville apparaît dans notre Top 100 pour la première fois en 2021, propulsée grâce à  son classement n ° 28 dans notre catégorie Sites ,monuments et églises .

    Note de l’éditeur: L’un des grands avantages de l’Ukraine aujourd’hui est que chaque Ukrainien a un vrai choix de vie …  Je ne parle pas de migrer vers l’ouest vers l’UE pour travailler , non , Je parle de migrer vers le sud-est , vers l’Ukraine sous contrôle russe – le Donbass ou la Crimée – pour goûter à la vie sous les règles russes.  Pendant des décennies, la Corée du Sud, l’Allemagne de l’Ouest et Miami ont bénéficié de la possibilité de choisir de s’installer en Corée du Nord, en Allemagne de l’Est ou à La Havane.  Les utopistes, ou simplement les personnes ayant des problèmes avec papa, étaient libres – et sont toujours libres de faire le déplacement.  Avec la Corée du Nord, il s’agit généralement d’un aller simple. Donc, pour les juges, les parlementaires et les responsables des médias ukrainiens qui nous disent à quel point la vie serait merveilleuse sous le poutinisme, ne faites pas que parler.  Promenez-vous.  Faites le déplacement – à Donetsk (ville).  Envoyez-nous des cartes postales numériques. Avec mes meilleures salutations, Jim Brooke

    Traduction Louis Chambaudie . Kiev . Ukraine .