Background Image

Mardi 19 Janvier

 Contrôle des prix serrés  sur le gaz… Vision 2020: la production agricole a chuté de 11,5% ... UZ déplace la moitié du fret national… La demande chinoise fait grimper les prix de l'acier à la production … Des gangsters tentent de saboter la vente de la State Titanium Co
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Avec une flambée des prix du Gaz par temps glacial en Europe, l’Ukraine réduit les prix du produit domestique de 30% et les plafonne jusqu’à la fin mars, selon une décision publiée hier sur le portail du Cabinet des ministres.  La décision est venue après des manifestations un peu partout  à travers le pays.

Cette réintroduction du contrôle des prix devrait empêcher l’Ukraine de recevoir une tranche d’aide du FMI au cours du premier trimestre.  Timothy Ash écrit: «Difficile de voir les prêts du FMI tant que ce plafond reste en place.»

Les exploitations agricoles ont subi une baisse de 14% en glissement annuel des récoltes en 2020, a rapporté hier le Service national des statistiques.  Alors que ce secteur axé sur l’exportation a été le plus durement touché, la production agricole globale de l’Ukraine a chuté de 11,5% l’année dernière.  Cela comprend: les cultures, les animaux, les exploitations familiales et les exploitations d’entreprises. Les régions du Nord ont connu les plus faibles déclins: Rivne moins 3%;  Sumy moins 4%;  et Tchernihiv moins 5%.  En raison de la sécheresse, les plus fortes baisses ont été enregistrées dans le sud et le centre de l’Ukraine: Tcherkassy moins 24%;  Kirovograd moins 32%;  et Odesa moins 38%.

    L’année dernière, selon le chemin de fer Les trains d’Ukrzaliznytsia ont transporté 61% des céréales ukrainiennes destinées à l’exportation l’année dernière.  Dans l’ensemble, UZ a transporté 35,2 millions de tonnes de train l’année dernière dont 87% pour l’exportation.  Les céréales représentaient 11,5% du tonnage de fret du chemin de fer l’année dernière.

    L’Ukrzaliznytsia, le cheval de bataille de la logistique ukrainienne, a transporté l’année dernière 40 millions de tonnes de marchandises entre l’Ukraine et l’UE, rapporte le chemin de fer national.  Un quart de ce trafic était avec la Pologne.  Les exportations vers l’UE ont représenté 28 millions de tonnes, les importations 4 millions de tonnes et le transit 7,5 millions de tonnes.  À part dire que le fret entre la Roumanie et l’Ukraine a augmenté de 21%, à 4 millions de tonnes, le chemin de fer n’a pas donné de chiffres comparatifs pour 2019. Les trois autres grandes destinations de l’année dernière étaient: la Slovaquie, la République tchèque et l’Italie.

    Le trafic de conteneurs ferroviaires a augmenté de 11%, à 425000 EVP en 2020, rapporte Ukrzaliznytsia.  La part du trafic transportée dans les trains de conteneurs dédiés a bondi de 41%, à 230 000 EVP.  Les trains de conteneurs directs de la Chine à Kiev ont commencé le 8 juin et ont augmenté à la fréquence de presque une fois par semaine.  Le mois prochain, l’opérateur ferroviaire chinois East Line commencera à envoyer des trains de conteneurs à Kiev depuis deux centres logistiques de l’est de la Chine: Nanchang et, à 1 000 km au nord, Jinan.

    Les trains chinois passant à travers l’Ukraine vers l’UE « ont considérablement augmenté », a déclaré UZ.  Cherchant à développer l’Ukraine en tant que corridor de transport, UZ développe de nouvelles routes européennes avec DHL Global Forwarding et avec des entreprises ukrainiennes pour une ligne multimodale de ferry-train – Turquie-Ukraine-Pologne.

    Alimentée en partie par la demande chinoise, Metinvest, la plus grande entreprise privée d’Ukraine, a enregistré des prix élevés de l’acier pour enregistrer une croissance de la production d’acier de 9% en glissement annuel l’année dernière, à 8,3 millions de tonnes.  Son usine d’extraction et de traitement Inhulets à Kryvy Rih, rapporte une croissance de 8% en glissement annuel de la production de concentré de minerai de fer, à près de 12 millions de tonnes.  Mariupol Illich Iron and Steel Works, dans la région de Donetsk, a augmenté la production de produits en acier laminé, de 12,4% en glissement annuel, à 3,7 millions de tonnes.

    Pour l’avenir, Dmytro Khoroshun de Concorde Capital écrit: «Nous nous attendons à ce que Metinvest continue de produire de l’acier à des taux quotidiens d’au moins 23 à 24 kt en janvier-février afin de tirer le meilleur parti des prix récemment montés en flèche.»

    Les exportations ukrainiennes de fonte brute ont augmenté de 20% en glissement annuel l’année dernière pour atteindre 3,1 millions de tonnes, rapporte le site d’information Steelorbis.  En valeur, les exportations ont augmenté de 15% pour atteindre 992 millions de dollars.  Les plus gros acheteurs étaient: États-Unis – 58,5%;  Chine -22%;  et Turquie – 6%.

    Interpipe Steel déclare être la première entreprise sidérurgique ukrainienne à atteindre les objectifs du Green Deal européen pour 2050: ses émissions ne dépassent pas 250 kg de CO2 par tonne d’acier produite.  Ce producteur de tubes en acier et de roues de chemin de fer de Dnipropetrovsk a été construit à partir de zéro il y a neuf ans, avec un investissement d’un milliard de dollars.  Fondée et détenue par Viktor Pinchuk, la société a fait ces annonces à l’occasion de l’arrivée du nouveau PDG de la société, Artem Polyakov.

    «Les forces de l’ordre, les anciens propriétaires fantômes et les groupes oligarchiques» mettent en place la tentative «d’arrêter et de faire reculer la privatisation» de United Mining and Chemical Company, le producteur public de titane de l’Ukraine, a accusé hier le State Property Fund.  Si de telles attaques ne sont pas repoussées, l’Ukraine pourrait perdre 430 millions de dollars de recettes budgétaires en raison de privatisations avortées, déclare Dmytro Sennychenko, directeur du Fonds.

    En raison de cette résistance à la privatisation, l’Ukraine compte environ 3 000 entreprises d’État près de 30 ans après la chute du communisme.  Dans le cas de la société minière, 16 investisseurs – nationaux et étrangers – se sont inscrits pour une vente aux enchères de privatisation, provisoirement prévue pour ce printemps.

    Le taux de vacance de bureaux à Kiev est passé à 12,5% en 2020, contre 9% en 2019, rapporte NAI Ukraine, le cabinet de conseil en immobilier commercial.  Dans le même temps, les loyers ont baissé en moyenne de 20%: à 20-30 $ le mètre carré dans les bureaux de classe A et à 12-23 $ le mètre carré dans les bureaux de classe B.  En plus de la récession, le marché a subi deux coups durs : l’ajout de 80 000 nouveaux mètres carrés et un passage massif au travail à distance.  Largement alimenté par les entreprises informatiques, le volume d’absorption brute  ou le montant total des bureaux loués à Kiev  s’élevait à 85 000 mètres carrés.

    Cette année pourrait être bonne pour les locataires et difficile pour les propriétaires.  Les plans demandent aux développeurs de libérer 370000 mètres carrés de nouvel espace sur le marché, soit près de cinq fois le montant de 2020.  Dans le même temps, le coronavirus reste un facteur déterminant .  «En 2021, le travail à distance devrait continuer à prévaloir: c’est tout à fait vrai pour le premier semestre, et à partir du second semestre, il y a une forte probabilité d’un retour progressif au travail dans les bureaux», écrit  NAI Ukraine.  «C’est une question de rapidité et d’efficacité des vaccinations et des mesures de quarantaine.  Néanmoins, l’expérience d’un travail efficace en ligne apportera à jamais des changements dans l’organisation des espaces de bureau.»

    La mise en quarantaine renforcée des coronavirus – ou verrouillage – ne sera pas prolongée après dimanche soir, a déclaré hier le Premier ministre Shmygal à Interfax-Ukraine.  Lundi, l’Ukraine revient à la quarantaine «adaptative» plus douce, un ensemble de règles qui seront en place jusqu’à la fin du mois de mars, a-t-il prédit.  Notant des niveaux élevés d’infection dans l’UE, il a déclaré: «Il n’y a donc aucune raison de lever la quarantaine [de l’Ukraine].  Il n’est pas nécessaire de se livrer prématurément à des illusions.  Je suis sûr que la quarantaine durera très longtemps cette année.»

    Le gouvernement négocie avec six fabricants de vaccins dans le but de commencer les vaccinations dans un mois, a déclaré Shmygal.  Par ailleurs, l’UIA a déclaré avoir préparé deux Boeing pour transporter des vaccins sous forme de cargaison.  Hier matin, 3034 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, le niveau le plus bas depuis septembre.  Depuis mars, 20 869 Ukrainiens sont morts du virus.

    En novembre, au pic de la pandémie en Ukraine, le nombre de personnes décédées en Ukraine était en hausse de 35% en glissement annuel, à 63 440.  En octobre, les décès étaient en hausse de 17,5%, rapporte la fonction publique.  Au cours des 11 premiers mois de 2020, deux Ukrainiens sont morts pour chaque bébé né.  Les décès ont totalisé 549 170, les naissances ont totalisé 268 900.

    Note de l’éditeur – Encore un week-end de verrouillage.  Restaurants fermés.  Centres commerciaux fermés.  Les cinémas fermés.  J’ai regardé tous les bons films sur Netflix.  Que doit  faire un jeune couple?  (Les doigts tapent sur la table basse).  Pourquoi pas, euh … faire votre devoir civique et faire des enfants pour l’Ukraine. Avec nos meilleures salutations, Jim Brooke (père de quatre enfants) 

    Traduction Louis Chambaudie. Kiev. Ukraine.