Background Image

Mardi 15 Septembre

5 milliards de dollars pour l’enrobage  des routes l'année prochaine ... Hryvnia à 28 / $ ... Le commerce de l'Ukraine avec la Chine est le double du commerce de l'Ukraine avec la Russie ... Prêt américain pour terminer Sheraton à côté du stade olympique de Kiev ... Wizz Air arrête les vols jusqu’au Printemps
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

L’Ukraine prévoit de dépenser 5 milliards de dollars pour reconstruire et enrober mp les routes l’année prochaine, selon le projet de budget de l’État approuvé hier par le Cabinet des ministres.  Aujourd’hui, la Rada commence à revoir le budget, ce qui augmenterait les dépenses routières de 16%, soit 711 millions de dollars, par rapport aux niveaux de l’année dernière.  Tourmentés par la détérioration des routes construites à l’époque soviétique, les Ukrainiens soutiennent massivement le programme de construction de routes, selon des sondages récents.

Le projet de budget de l’État appelle à dépenser 100 millions de dollars pour accélérer la numérisation du gouvernement, facilitant les interactions entre les citoyens et la bureaucratie.  En utilisant l’Estonie comme modèle, l’Ukraine a l’intention de déplacer de plus en plus de processus – comme l’obtention d’un certificat de naissance – en ligne.  Le nouveau ministère ukrainien de la transformation numérique affirme que la numérisation des «17 services les plus courants» en Ukraine permettra d’économiser 45 millions de dollars par an en coûts de corruption et en temps perdu.

Le Premier ministre Denis Shmygal a déclaré que le projet de budget prévoit une croissance du PIB de 4,7% et un déficit de 6% du PIB.  L’économie ukrainienne devrait se contracter d’environ 6% cette année.

Aujourd’hui, la monnaie hryvnia ukrainienne est indexée à 28 pour un dollar américain par la Banque nationale d’Ukraine.  Après une dévaluation de 1,7% ces deux dernières semaines, la hryniva est revenue à un niveau brièvement maintenu en mars dernier.  Le projet de budget 2021 est calculé à 29,1 hryvnia pour un dollar, a déclaré hier le ministre des Finances Serhiy Marchenko aux journalistes.

 S&P Global Ratings a prédit que l’économie ukrainienne se contractera de 6% cette année, puis rebondira de 4% l’année prochaine.  En 2021, l’inflation augmentera à 6% et la hryvnia sera à 30 pour un dollar.  S&P a fait ces prévisions dans le cadre d’un rapport confirmant les notations souveraines à long terme de l’Ukraine en monnaie étrangère et nationale à B, avec une perspective stable.

Malgré la récession, le nombre de sociétés à responsabilité limitée – le type de société préféré en Ukraine – a augmenté de 6% en glissement annuel, pour atteindre 694 271 au 1er septembre, rapporte le Service national des statistiques.  Les appartements assument progressivement la responsabilité de leurs immeubles puisque le nombre d’associations de copropriétaires d’immeubles d’habitation a augmenté de 8,5%, à 34 128.  La bataille gouvernementale pour réduire le nombre d’entreprises publiques n’a guère progressé: le nombre n’a baissé que de 1,5%, à 3 725.

Le chiffre d’affaires total du commerce ukrainien a chuté de près de 10% jusqu’en août, par rapport à la même période de l’année dernière, rapporte le service des douanes de l’État.  Avec des importations en baisse de 12%, soit deux fois plus que la baisse des exportations de 6%, le déficit commercial global des biens et services a presque diminué de moitié, à 2,4 milliards de dollars.  En août, les importations et les exportations ont totalisé 64,3 milliards de dollars.

La Chine est devenue le principal partenaire commercial de l’Ukraine, avec 9,4 milliards de dollars d’échanges bilatéraux jusqu’en août.  Le commerce bilatéral avec la Russie ne représentait que la moitié de ce niveau – 4,7 milliards de dollars.  L’Ukraine avait un excédent commercial de 800 millions de dollars avec la Chine et un déficit commercial de 900 millions de dollars avec la Russie.  Au cours de l’année dernière, la Chine a devancé la Russie en tant que premier partenaire commercial de l’Ukraine.

Poly Changda, une filiale d’un grand conglomérat chinois, se prépare à soumissionner pour un appel d’offres pour la construction d’une partie de la route de contournement de Kiev, rapporte Serhiy Kamyshev, l’ambassadeur d’Ukraine en Chine, après avoir rencontré des responsables de l’entreprise à Beijing jeudi.  Le conglomérat China Poly Group Corporation Ltd, basé à Pékin, est un important constructeur chinois d’autoroutes, de ponts et de tunnels.

in collaboration with CMS Cameron McKenna Nabarro Olswang Ukraine and UBN,  we have created the "Investing and Doing Business in Ukraine 2020 guide”.

La diminution de l’influence économique de la Russie en Ukraine est décrite dans une nouvelle étude du Center for Economic Strategy: «Russian Economic Footprint in Ukraine».  Les importations ukrainiennes en provenance de Russie sont passées de 18% du PIB ukrainien en 2012 à 6% du PIB en 2019. La part des actifs de la Russie en Ukraine a chuté d’environ 40% au cours de la dernière décennie, selon l’étude.  Le nombre de banques russes est passé de 13 en 2009 à cinq aujourd’hui.

La US International Development Finance Corporation, anciennement OPIC, fournira 89 millions de dollars de prêts et d’assurance contre les risques politiques à deux sociétés américaines opérant en Ukraine, l’une dans le gaz et l’autre dans les hôtels.  Energy Resources of Ukraine Trading, une société de négoce de gaz privée connue sous le nom d’ERU, recevra 62 millions de dollars en assurance contre les risques.  En 2017, l’Overseas Private Investment Corporation d’origine a fourni une assurance contre les risques de 38 millions de dollars à ERU.  Totalisant maintenant 100 millions de dollars, l’assurance est valable 20 ans.

Par ailleurs, 27 millions de dollars seront prêtés pour la construction et l’exploitation du premier hôtel Sheraton d’Ukraine, le Sheraton Kyiv Olimpiyskiy.  La société Marriott Hotels & Resort, basée aux États-Unis, a conclu un contrat avec Construction Investment Company TM pour gérer l’hôtel lorsqu’il sera terminé.  Prévu il y a dix ans pour les finales de football de l’Euro-2012, l’hôtel de 12 étages sur le terrain du stade olympique a ensuite subi une refonte, augmentant le nombre de chambres de 6% à 208. En supposant que la pandémie de coronavirus soit sous contrôle et que le voyage reviendra à la normale, l’hôtel devrait ouvrir l’année prochaine.

Wizz Air a annulé 12 vols supplémentaires au départ de l’Ukraine jusqu’en mars, rapporte Lowcost Avia.  Avec les annulations – de Kiev Sikorsky, Kharkiv, Lviv, Odesa et Zaporijia – Wizz Air augmente à 20 le nombre de liaisons ukrainiennes suspendues.

European Travel Insurance, une société de Kiev, a assuré 63% de touristes en moins l’été dernier par rapport à l’été 2019. L’assurance pour les Ukrainiens voyageant à l’étranger a chuté de 64%, à 191 000.  L’assurance pour les voyages intérieurs a diminué de 58% à 35 000.  La société a déclaré dans un rapport de fin d’été: «Bien que les frontières se soient ouvertes et que le trafic aérien ait repris début juin, les touristes ont été sérieusement effrayés par la triste expérience de la quarantaine et n’étaient pas pressés de plonger à nouveau dans le monde du voyage.

«Au cours des deux premières semaines de septembre, les dépanneuses omniprésentes de Kiev ont remorqué plus de 2 000 voitures, rapportant au moins 35 000 dollars à la ville, a déclaré hier le maire Vitaly Klitschko aux journalistes.  «Les conducteurs doivent se rendre compte qu’il vaut mieux se garer à 200-300 mètres plus loin, payer le stationnement et se détendre», a déclaré le maire.  «Si vous ne voulez pas payer pour le stationnement, utilisez les transports en commun.»  Les piétons se plaignent que les nouvelles dépanneuses semblent laisser des voitures toujours  garées sur les trottoirs.

De l’éditeur: Il y a deux ans, j’ai demandé au maire Klitchko pourquoi les gens se garaient sur les trottoirs, donnant à Kiev l’air d’une ville post-soviétique des années 1990.  Il a répondu: « Les gens se garent où ils veulent, car ils savent qu’ils peuvent s’en tirer. »  Maintenant, armé d’une autorité légale et d’un peloton de dépanneuses, le maire est occupé à mettre en fourrière .  Il semble que le bras long de la loi n’atteigne pas les trottoirs.  Ainsi, pour bloquer les voitures, les ouvriers de la ville installent des pylônes antichar assez grands pour bloquer un SUV.  La prochaine étape logique sera pour les conducteurs de se rendre et de commencer à utiliser des parkings payants.  Avec le resserrement du nœud coulant sur les parkers de rue, cela pourrait enfin être le moment d’investir dans des parkings, avec une grande entreprise comme  dans d’autres capitales mondiales.  Meilleures salutations, Jim Brooke

Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.