Background Image

Lundi 9 Novembre

 La Banque mondiale prête 100 millions de dollars pour le développement du Donbass ... Le gouvernement établit des objectifs de croissance ambitieux pour les années 2020 ... Le gouverneur de la Banque centrale est à Washington pour relancer l'accord avec le FMI
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

La Banque mondiale a voté vendredi par son Conseil d’administration un prêt de 100 millions de dollars pour reconstruire les routes et promouvoir les investissements dans l’agriculture et les petites entreprises dans la moitié de la région de Luhansk contrôlée par le gouvernement. «Des milliers de personnes dans les communautés touchées par le conflit bénéficieront des investissements du projet Reconnecter, Rénover , Revitaliser », a déclaré Arup Banerji, directeur régional de la Banque mondiale.  Sous-entendant que davantage de prêts dans le Donbass suivront, il a déclaré: «Il s’agit du premier prêt du portefeuille de la Banque mondiale, destiné à aider le gouvernement ukrainien à respecter son engagement de sensibilisation et d’appui au développement des populations touchées par le conflit.»

Dans un tweet de la région de Louhansk samedi, le président Zelenskiy a remercié la Banque mondiale «d’avoir soutenu l’intégrité territoriale de l’Ukraine».  A Louhansk, Zelenskiy a inspecté un nouveau point de contrôle à Shchastia qui doit ouvrir demain, ainsi qu’un autre à Zolote.  Les deux nouveaux points de contrôle de Louhansk ont ​​des succursales Oschadbank et des centres gouvernementaux ukrainiens qui offrent «88 services administratifs», a déclaré le président.  Il a ajouté: «Les gens qui viennent des territoires temporairement occupés peuvent voir à quoi ressemble l’Ukraine: moderne, asphaltée, pacifique et sûre.»

L’année prochaine, des centres de services similaires doivent ouvrir à tous les points de contrôle de l’Ukraine avec le Donbass et la Crimée, a déclaré Oleksiy Reznikov, Ministre de la réintégration des territoires temporairement occupés.

    Au cours des 103 jours de cessez-le-feu dans le Donbass, «le nombre d’attaques a été multiplié par 5,5 [d’année en année] et le nombre de militaires ukrainiens tués a été multiplié par 10», a déclaré Zelenskiy à un groupe d’ambassadeurs occidentaux qui l’accompagnaient samedi.  le point de contrôle de Shchastia.

    Le gouvernement est en train d’élaborer un document de stratégie de développement économique du Donbass à soumettre au printemps prochain à la Rada, ainsi que la législation de mise en œuvre, a déclaré Reznikov, vice-Premier ministre.  Le développement reposera sur l’investissement privé, les dépenses publiques et l’aide internationale.  Citant des projets routiers, ferroviaires, énergétiques et d’eau potable, il a déclaré: «Le développement économique du Donbass est impossible sans le développement des communautés, qui, en particulier, sont en contact direct avec les territoires échappant temporairement au contrôle du gouvernement.  Le gouvernement veut créer deux zones économiques libres – une dans le Donbass et une dans l’ouest de l’Ukraine, a déclaré vendredi Andriy Yermak, chef de cabinet présidentiel à l’émission VIP de 1 + 1 TV.

    La «décennie perdue» de croissance économique de l’Ukraine a coûté à la nation 1 billion de dollars de PIB, a déclaré vendredi le Premier ministre Shmyhal à la Rada.  Présentant un «audit économique» national, il a déclaré: «Les citoyens ukrainiens ont perdu un billion – en raison de changements constants dans les vecteurs [priorités], des réformes incomplètes, de l’absence de stratégie économique à long terme, de la corruption, d’une gouvernance inefficace.»  L’année dernière, le PIB de l’Ukraine était de 155 millions de dollars.

     S’appuyant sur un nouveau document, la Stratégie économique nationale 2030, le Premier ministre a ciblé ces axes de croissance dans les années 2020:

    • Minéraux, pétrole et gaz – 400 milliards de dollars.  Il a dit que seulement un tiers des 12 000 gisements connus sont en cours de développement.
    • Ressources en eau – hydroélectricité, irrigation, pêche et navigation fluviale – 12 milliards de dollars.  Il a appelé à augmenter le fret fluvial à 20 millions d’ici 2025, soit le double du niveau de l’année dernière.
    • Terres agricoles – 85 milliards de dollars.  Il a déclaré que l’introduction d’un vaste marché des terres agricoles augmenterait le prix de la terre par cinq, à 5 000 dollars l’hectare d’ici la fin de la décennie.
    • Forestiers – 40 milliards de dollars.  Une priorité devrait être d’ajouter de la valeur à l’intérieur de l’Ukraine, grâce à des activités telles que la fabrication de meubles.
    • Tourisme – augmenter le flux annuel de touristes étrangers à 30 millions de personnes, national à 60 millions, augmentant la part du tourisme dans le PIB de 1% aujourd’hui à 10% en 2030.
    • Voyages aériens – porter le nombre de passagers aériens en Ukraine à 71 millions, soit le triple du niveau de l’année dernière.

    Les objectifs de développement sont intéressants, mais la voie à suivre pour les atteindre est plus utile, déclare Igor Burakovsky, directeur de l’Institut de recherche économique et de conseil politique de Kiev.  Il a déclaré à Interfax-Ukraine: «  » La question clé à laquelle il faut répondre est de savoir pourquoi ces problèmes n’ont pas été résolus plus tôt et comment ils peuvent être résolus dans la pratique aujourd’hui. Par conséquent, en termes purement pratiques, c’est la future stratégie d’action qui est  du plus grand intérêt.

    Le président Volodymyr Zelensky a félicité Joe Biden pour sa victoire projetée à l’élection présidentielle américaine. «Félicitations à Joe Biden et Kamala Harris! L’Ukraine est optimiste quant à l’avenir du partenariat stratégique avec les États-Unis », a-t-il tweeté samedi. Plus tôt, l’ancien président Porochenko a salué la réélection du représentant Marcy Kaptur et d’autres membres du caucus ukrainien bipartisan du Congrès.  Porochenko a prédit: «Nous pouvons empêcher l’arrêt des réformes [économiques] et recevoir un financement … comme il est écrit dans la Constitution à ma suggestion, jusqu’à l’adhésion à part entière à l’Union européenne, à l’OTAN et à l’intégration euro-atlantique.»

    Kyrylo Shevchenko, gouverneur de la Banque nationale d’Ukraine, est à Washington toute la semaine pour rencontrer des responsables du FMI et de la Banque mondiale, la banque centrale publie sur Facebook.  Cinq mois après la signature de l’accord de confirmation de 18 mois en juin dernier, le FMI n’a pas envoyé de mission d’examen à Kiev, une étape nécessaire pour le déblocage d’une deuxième tranche de l’accord de 5 milliards de dollars.

    «L’écart entre Zelenskiy et la plus haute cour ukrainienne concerne l’UE», titre un article de Deutsche Welle soulignant la menace pour le FMI et l’aide occidentale que représente la décision de la Cour constitutionnelle ukrainienne d’abolir les lois anti-corruption.  «Le Fonds monétaire international – le principal prêteur de l’Ukraine – en a fait une condition pour les prêts», rapporte le radiodiffuseur public allemand.  «Et l’Union européenne avait exigé une plus grande transparence comme condition à la signature de l’accord d’association de 2014.»  DW cite le ministre des Affaires étrangères Dmytro Kuleba qui a déclaré: « Nous perdrons le soutien de nos partenaires si nous ne parvenons pas à résoudre ce problème rapidement. »

    Vitali Klitschko a été réélu pour un troisième mandat à la mairie de Kiev, a annoncé la commission électorale locale.  Vendredi.  Lors des élections du 25 octobre, Klitschko a remporté 50,5%, soit 365 161 voix, échappant à un second tour.

    Les partis pro-UE ont remporté la plupart des votes lors de l’élection du conseil municipal de Kiev.  Le classement était: Solidarité européenne – 20,5%;  UDAR de Klitschko – 20%;  Unité – 9%;  Plateforme d’opposition pro-russe – Pour la vie – 8%;  Serviteur du peuple de Zelenskiy – 7,5%;  Batkivschyna de Yulia Tymoshenko – 7,5% et Golos – 6%.

    Le nombre de nouveaux coronavirus ukrainiens étant désormais en moyenne de 10 000 par jour, la Rada a approuvé vendredi une loi habilitant la police à infliger des amendes de 6 à 9 dollars aux personnes qui ne portent pas de masques dans les espaces publics fermés.  Un précédent système d’amende lourd impliquant les tribunaux n’a entraîné que 3 à 5% des amendes, a déclaré le ministre de la Santé Maksym Stepanov avant le vote au parlement.  L’ensemble de l’Ukraine se trouvant désormais dans une zone «orange» ou «rouge», de nouvelles restrictions sur les repas dans les restaurants à l’intérieur pourraient venir cette semaine, a déclaré vendredi aux journalistes Viktor Lyashko, médecin hygiéniste en chef de l’Ukraine.

    À partir d’aujourd’hui, la Slovaquie limite le passage à ses deux points de contrôle frontaliers avec l’Ukraine, invoquant des taux élevés de coronavirus des deux côtés de la frontière.  Les camions de fret doivent traverser sans entrave.  Pour des raisons similaires, l’UIA suspend pour le mois prochain ses vols entre Tel Aviv et Lviv et entre Tel Aviv et Kharkiv.

    Note de l’éditeur: La Cour suprême suit les résultats des élections.  Je ne serais pas surpris si ce dicton américain de 1901 applique la Cour constitutionnelle ukrainienne en 2021. Fin octobre, alors que Washington était distrait à 100% par l’élection présidentielle, la majorité pro-russe à la Cour ukrainienne a pris sa décision.  Pensant pouvoir agir en toute impunité, la Cour a décidé de démanteler cinq ans de législation pro-européenne en une seule saison judiciaire. Mais jeudi, alors qu’une victoire de Biden devenait de plus en plus claire, la Cour a commencé à faire marche arrière, abandonnant son programme de «révision» des lois sur la langue, le marché des terres agricoles et le nettoyage des banques.  En tant que vice-président, Joe Biden s’est rendu en Ukraine six fois, cinq fois depuis l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014.  En tant que président, il devrait se concentrer étroitement sur l’Ukraine et maintenir l’Ukraine dans le camp occidental du marché libre.  Il y a un précédent: c’est un président démocrate, Harry Truman, qui en 1947, après deux ans de dérive, a adopté le plan Marshall et la politique de confinement pour arrêter l’expansionnisme de Moscou vers l’ouest. Avec mes meilleures salutations, Jim Brooke

    Traduction Louis Chambaudie. Kiev. Ukraine.