Background Image

Lundi 21 Septembre 

Les exportations de céréales en baisse de 10%, la production agricole en baisse de 10% ... La sécheresse retarde les semis de blé d'hiver ... Avec le changement climatique, le gouvernement se mobilise pour relancer l'irrigation dans le sud ... Investissements français, américains et de la BERD en Ukraine Agro
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Les exportations de céréales sont en baisse de 10% pendant les 10 premières semaines de la campagne de commercialisation, rapporte le ministère de l’Économie.  Depuis le début de la campagne de commercialisation qui a commencé le 1er juillet, l’Ukraine a exporté 10,3 millions de tonnes de céréales.  Les volumes d’exportation de blé sont pratiquement inchangés, à 7 millions de tonnes.  Les ventes de maïs ne représentent qu’un tiers des niveaux de l’année dernière, en grande partie à cause d’une récolte tardive.  Dans l’ensemble, le gouvernement prévoit une baisse de 16% des exportations de céréales cette année, en grande partie en raison de récoltes plus faibles que l’an dernier.

La Chine a doublé ses importations d’orge ukrainien cet été, poussant les prix ukrainiens à l’exportation  Jusque 20%, rapporte APK-Inform. «La demande chinoise est juste hors de l’échelle des calculs », rapporte un cabinet de conseil agricole basé à Kiev.  Aiguisant les inquiétudes des acheteurs, le ministère ukrainien de l’Economie a averti le mois dernier qu’en raison des mauvaises récoltes d’orge, les exportations ukrainiennes pourraient baisser de 35%, à 3,3 millions de tonnes.

La production agricole ukrainienne a baissé de 10% en août, par rapport aux huit premiers mois de l’année dernière, rapporte le Service national des statistiques.  Au 1er septembre, ces baisses de récolte étaient enregistrées: récolte de blé en baisse de 12%, à 25,1 millions de tonnes;  orge en baisse de 14%, à 7,8 millions de tonnes;  canola en baisse de 8,5%, à 2,6 millions de tonnes;  et les pois en baisse de 16%, à 489 000 tonnes.  Dans l’ensemble, le ministère de l’Economie prévoit une baisse de 9,5% de la récolte de céréales dans le pays cette année, à 68 millions de tonnes.

La sécheresse retarde de deux semaines les semis massifs de blé d’hiver, selon le cabinet de conseil APK-Inform.  «La couche de sol de 0 à 10 cm était presque sèche sur 70 à 80% de la superficie», a déclaré APK-Inform, citant des prévisionnistes.  «L’ensemencement massif de cultures d’hiver dans des zones avec une humidité aussi faible n’est pas pratique.»  Dans certaines régions du centre de l’Ukraine, le sol sec et dur représente les pires conditions de semis depuis 50 ans.

Grâce au changement climatique, Polissia, la partie nord de l’Ukraine le long de la frontière biélorusse, a commencé à cultiver des cultures traditionnellement associées au sud de l’Ukraine, a déclaré Serhiy Ryzhuk, directeur de l’Institut d’agriculture de Polissia, à Ukrinform.  «En raison du changement climatique, des cultures inhabituelles nous sont parvenues à Polissya», explique Ryzhuk, dont l’institut fait partie de l’Académie nationale des sciences agraires.  «Si avant le lin, le houblon, les pommes de terre, le seigle, le millet, le sarrasin étaient cultivés, maintenant le maïs, le soja, le colza et le tournesol sont apparus ici.

Face à la sécheresse et à l’effondrement des systèmes d’irrigation vieillissants, le gouvernement élabore une loi pour transférer les stations de pompage d’irrigation à des mains privées dans le cadre de concessions de partenariat public-privé, a déclaré la semaine dernière Ihor Petrashko, ministre du Développement économique, du Commerce et de l’Agriculture, lors d’une visite à  Kherson frappé par la sécheresse.  Le programme gouvernemental «Big Construction», actuellement limité aux autoroutes et aux ponts, sera élargi pour inclure la restauration des systèmes d’irrigation de l’époque soviétique.

Pour que l’Ukraine mobilise des capitaux privés pour l’irrigation, elle doit s’inspirer  à l’ensemble de la loi sur l’eau élaborée au cours du siècle dernier dans l’Ouest américain, soutient Bate C.Toms, président de la Chambre de commerce anglo-ukrainienne.  La Chambre développe un projet pilote de modèle d’irrigation.

La SAS Investcompagnie, basée à Paris, étend ses exploitations agricoles ukrainiennes, en achetant le contrôle de deux entreprises agroalimentaires, l’une à Tchernihiv et l’autre à Jytomyr.  L’entreprise possède déjà trois autres entreprises agricoles – à Tchernihiv, Tcherkassy et Odessa.

Remington Seeds, basée en Indiana, acquiert une usine de semences et les opérations agricoles de MAIS, un important producteur de semences ukrainien.  Appelée SEED Corp., la nouvelle coentreprise combinera l’expérience internationale de Remington avec les machines agricoles et 5 000 hectares de terres agricoles irriguées de MAIS.

in collaboration with CMS Cameron McKenna Nabarro Olswang Ukraine and UBN,  we have created the "Investing and Doing Business in Ukraine 2020 guide”.

La BERD prête 10 millions d’euros à Agrofusion ukrainienne, le troisième producteur européen de concentré de tomates.  Agrofusion exporte 72% de sa production et vend dans 45 pays. Une partie du prêt aidera Agrofusion à produire de la pâte de tomate biologique, un produit de plus en plus populaire en Europe.

L’Ukraine, premier exportateur mondial d’huile de tournesol, a augmenté ses exportations d’huile de tournesol de 10% au cours de la campagne de commercialisation qui s’est achevée le mois dernier, rapporte l’association industrielle Ukroliyaprom.  Selon l’association, l’Ukraine a exporté: 6,7 millions de tonnes d’huile de tournesol , 335 000 tonnes d’huile de soja et 184 000 tonnes d’huile de canola.  En dollars, les exportations d’huiles végétales de l’Ukraine ont augmenté de 17%, à 5,3 milliards de dollars.  L’Ukraine représente 55% de l’huile de tournesol commercialisée au niveau international.

L’Ukraine était le troisième producteur mondial de pommes de terre l’année dernière, rapporte Potato Business.  Le classement était le suivant: Chine – 93 millions de tonnes;  Inde – 51 millions de tonnes;  et Ukraine – 23 millions de tonnes.  L’Economie prévoit d’interdire l’importation de pommes de terre russes.  Si les importations en provenance de Russie ont été multipliées par 43 l’an dernier, elles n’ont atteint que 250 000 tonnes, soit à peine 1% de la production ukrainienne.

Une ligne de gaz Russie-UE a été réutilisée le week-end dernier après une mystérieuse explosion mardi dans un champ à Chabany, à cinq km à l’ouest de la ville de Kiev.  L’opérateur ukrainien de transport de gaz a déclaré que 38 mètres de tuyaux avaient été remplacés et que les soudures sur la conduite à haute pression avaient été vérifiées pour détecter tout défaut.  La police enquête pour voir si le tuyau de 30 ans s’est autodétruit en raison de sa vieillesse ou si l’explosion de minuit était due à un sabotage.  Largement couverte dans les médias allemands, l’explosion a eu lieu alors que la chancelière allemande Angela Merkel subissait de fortes pressions pour geler les travaux sur la ligne de gaz trans-baltique Russie-Allemagne Nord Stream 2.

L’économie ukrainienne a plongé de 11,14% en glissement annuel au cours du deuxième trimestre, la période d’avril à juin qui a coïncidé avec les contrôles les plus stricts contre les coronavirus.  Ce calcul du Service national des statistiques correspond aux prévisions préliminaires d’une baisse de 11% faites le mois dernier par le ministère de l’Économie et la Banque nationale d’Ukraine.  Pour toute l’année, le ministère prévoit que la baisse sera de 4,8%.  Au cours du premier trimestre, légèrement affectée par le Covid , l’économie ukrainienne a reculé de 1,3% en glissement annuel.

Le budget de l’année prochaine prévoit une croissance du PIB de 4,6%.  Le Premier ministre Shmygal a déclaré vendredi soir à la télévision ukrainienne: «Une croissance de 4,6% du PIB est absolument une vraie prévision.»  Il a déclaré que l’économie ukrainienne était déjà en croissance au second semestre de cette année.

Au cours des six derniers mois, 3 000 entrepreneurs ont obtenu des prêts totalisant 285 millions de dollars dans le cadre du programme «Prêts abordables 5-7-9%», a déclaré vendredi le ministre des Finances Serhiy Marchenko, rapporte Ukrinform.

Ukrposhta signera le mois prochain un accord pour un prêt de 100 millions d’euros pour construire les premiers nouveaux centres de tri et pour rénover les  30 dépôts existants, a déclaré Igor Smelyansky, PDG du service postal de l’État, à l’antenne de KSE Business Transformation Week.  Venant de la BERD et de la Banque européenne d’investissement, cet argent aiderait Ukrposhta à concurrencer Nova Poshta, la société privée de livraison de colis qui investit massivement dans de nouveaux centres de tri.

Vous voulez échapper aux élections locales du 25 octobre?  À partir du 24 octobre, SkyUp propose des vols charters de Kyiv Boryspil à Zanzibar.  Avec une escale de ravitaillement en Égypte, SkyUp volera deux fois par semaine vers l’île aux épices afro-arabe et exotique de la Tanzanie, dans l’océan Indien.  Zanzibar n’exige pas les résultats du test de coronavirus des visiteurs ukrainiens.  Visas à l’arrivée à l’aéroport international Abeid Amani Karume.

De l’éditeur: Quiconque a contemplé le Pont du Gard, l’aqueduc romain vieux de 2000 ans du sud de la France, comprendra que les projets d’eau sont le produit d’empires et de bureaucraties efficaces.  Aujourd’hui , le gouvernement ukrainien relance les projets d’irrigation de l’époque soviétique mais dans  le pays où il faut 10 ans pour bitumer la piste de l’aéroport d’Odessa, 15 ans pour construire une quatrième ligne de métro de Kiev et 20 ans pour terminer un pont sur le Dnipro il est difficile de l’imaginer  .  Pour agir rapidement pour protéger l’agriculture dans le sud de l’Ukraine, les investissements privés doivent être orientés vers l’irrigation.  Kherson fait déjà la promotion des Oleshky Sands en tant que «plus grand désert d’Europe». Avec nos meilleures salutations, Jim Brooke

Traduction Louis Chambaudie