Background Image

Lundi, 10 août 

Kolomoisky: Des accusations criminelles américaines pour une poursuite au civil? ... Le nouveau gouverneur remporte le contrôle du Conseil de la banque centrale ... L'Ukraine passe rapidement de l'argent liquide aux cartes de crédit  ... L'Ukraine va recourir au financement vert ...
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

 Les poursuites pénales américaines contre Ihor Kolomoisky pourraient faire suite aux plaintes de confiscation civile de la semaine dernière par le ministère américain de la Justice, spéculent Concorde Capital et le Kyiv Post.  «Étant donné qu’ils [Kolomoisky et Gennadiy Bogolyubov] ont déjà été accusés par le ministère de la Justice des États-Unis de blanchiment d’argent et de détournement de fonds (entre autres crimes), des poursuites pénales sont probablement en préparation», écrit Zenon Zawada du Concorde.  «Bien que Kolomoisky puisse lutter contre les confiscations sans être devant le tribunal, des accusations criminelles exigeront probablement qu’il comparaisse.  Cela conduirait les États-Unis à demander l’extradition de Kolomoisky, car nous ne nous attendons pas à ce qu’il se rende aux États-Unis de sa propre volonté.

Igor Kolomoisky rejette les allégations du ministère américain de la Justice selon lesquelles lui et ses partenaires ont acheté des immeubles de bureaux et des aciéries dans la propriété américaine dans le cadre d’une «conspiration pour blanchir de l’argent détourné et obtenu frauduleusement» de PrivatBank, rapporte le Financial Times.  «Tous les investissements aux États-Unis ont été réalisés à partir de fonds personnels reçus en 2007-2008» de la vente d’actifs de l’industrie sidérurgique ukrainienne et «des revenus d’autres entreprises» avec des comptes chez PrivatBank, dit-il au FT.  «Tout le reste est catégoriquement rejeté.»  Il a fait des commentaires similaires vendredi sur le site d’information pravda.com.ua.

Les mesures américaines semblent venir en partie en réponse à la purge du mois dernier des réformateurs bancaires de la Banque nationale d’Ukraine.  En 2016, face à un trou de 5,5 milliards de dollars à la banque de Kolomoisky, PrivatBank, la banque centrale a nationalisé la banque.

Zawada écrit: «Ces accusations offrent une assurance supplémentaire que Kolomoisky ne reprendra pas le contrôle de Privatbank.  Nous pensons qu’ils marquent le sommet de l’influence de Kolomoisky en Ukraine, qui diminuera une fois que des poursuites pénales seront déposées aux États-Unis. »

Timothy Ash écrit de Londres: «Avec les récentes mesures prises contre l’équipe de réforme de la NBU, le gouvernement américain pourrait être parvenu à la conclusion que s’il ne bouge pas maintenant, alors le risque est toute la poussée juridique menée au niveau national sur l’effondrement de la Privatbank, et  avec cela, je suppose il espère soutenir les réformes bancaires et le programme de nettoyage des banques de 2015-2017 … les choses évoluent maintenant si vite en Ukraine de la part des forces agissant contre la réforme bancaire et autres, que les États-Unis ont décidé que la partie pourrait être terminée à partir du moment où Biden assumerait la présidence en février .

Oleksiy Shaban a été nommé vice-gouverneur de la Banque nationale d’Ukraine, donnant à Kyrylo Shevchenko, le nouveau gouverneur, une majorité au conseil d’administration de la banque centrale.  Shaban a travaillé comme directeur du département des systèmes de paiement de la banque.

Timothy Ash écrit de Londres: «Le nouveau gouverneur Shevchenko est maintenant pleinement responsable de la NBU … Le FMI signale qu’il voudra prendre le temps d’évaluer les changements à la NBU et donner à Shevchenko un peu de temps pour faire ses preuves.  . Cela signifie probablement un retard dans les examens du FMI et aussi dans les décaissements du FMI … J’ai du mal à voir de nouveaux décaissements de crédit du FMI cette année.

L’utilisation des cartes de paiement a bondi de 17% en glissement annuel au cours du premier semestre de cette année en Ukraine, à 2,74 milliards de transactions, rapporte la Banque nationale d’Ukraine.  La taille de la transaction moyenne a légèrement augmenté de 7%, à 15 $.

Alors que les Ukrainiens se tournaient rapidement vers les transactions sans espèces, le nombre de transactions en espèces avec des cartes – en grande partie des retraits aux guichets automatiques – a chuté de 12% au cours du premier semestre de cette année.

in collaboration with CMS Cameron McKenna Nabarro Olswang Ukraine and UBN,  we have created the "Investing and Doing Business in Ukraine 2020 guide”.

Au cours du premier semestre, le nombre de terminaux point de vente a augmenté de 5%.  Le nombre de cartes émises a également augmenté de 5%, à 71,7 millions, soit deux pour chaque Ukrainien.

Les cartes sans contact et à jeton sont de plus en plus populaires.  En juin, près de 10 millions de cartes sans contact ont été utilisées, en hausse de 25,6% depuis janvier.  En juin, 2,7 millions de cartes tokenisées étaient utilisées, en hausse de 22,5% par rapport à janvier.

L’Ukraine s’apprête à introduire des normes de finance verte dans le pays, en mettant l’accent sur les obligations vertes.  La SFI de la Banque mondiale a signé vendredi un accord de coopération sur la finance verte avec la Commission nationale ukrainienne des valeurs mobilières et des marchés boursiers.  Timur Khromaev, le président de la Commission, a déclaré: «Le marché des capitaux ukrainien devrait faire partie des marchés financiers mondiaux et notre travail vise à aider à développer ce potentiel.  En collaboration avec nos partenaires internationaux, nous travaillerons sur des politiques visant à introduire des normes de finance verte en Ukraine, principalement par le biais d’obligations vertes. »

Jason Pellmar, directeur régional d’IFC, a déclaré: «La vaste expérience mondiale d’IFC a prouvé que les investissements procurant des avantages environnementaux sont non seulement plus durables sur le plan écologique, mais également plus solides sur le plan commercial.  Le développement de la finance verte prend de l’ampleur dans le monde entier. »

La Commission ukrainienne a récemment rejoint le Sustainable Banking Network – un groupe d’agences de réglementation et d’associations bancaires de 40 marchés émergents engagés à promouvoir la finance durable.  Le réseau représente 40 pays et 43 billions de dollars, soit 86% du total des actifs bancaires des marchés émergents.  L’Ukraine devant près d’un milliard de dollars de redevances d’électricité impayées aux producteurs solaires et éoliens, les obligations vertes sont de plus en plus considérées comme une issue.

Selon Evgeny Dykhne, président de la plus grande compagnie aérienne ukrainienne, UIA ne prévoit de reprendre ses vols réguliers vers New York, Toronto et Delhi qu’en avril.  Il déclare: «Alors que les restrictions gouvernementales commencent à s’assouplir, UIA prévoit de revenir au modèle de hub en avril 2021 et de restaurer le réseau de routes d’au moins 80% et inclura des vols long-courriers vers New York, Toronto et Delhi.»  UIA a des vols Kyiv Boryspil-Toronto prévus pour les 15 et 29 août, et des vols Kyiv-New York pour les 24 et 31 août. «La décision d’UIA est logique», écrit le site Web Simple Flying.  «Nous sommes déjà en août.  Il y a peu de chances que la situation s’améliore aux États-Unis. »

Le trafic de passagers à Kiev Boryspil était en baisse de 80% en glissement annuel en juillet, à 328 667, contre 1,6 million en juillet 2019. Le hubbing, un élément clé du modèle d’UIA, a été anéanti.  Le mois dernier, l’aéroport a enregistré 3 146 passagers en correspondance, soit moins de 1% des 358 746 passagers traités en juillet 2019. Grâce à un premier trimestre solide, le trafic aérien de Boryspil n’a diminué que des deux tiers pour la période janvier-juillet, à 2,85 millions de personnes.  Jusqu’à ce que des restrictions antivirus soient imposées dans le monde à la mi-mars, Boryspil traitait environ 1 million de passagers par mois.

Ukrzaliznytsia double la fréquence du «train-avion» de Kiev, le Boryspil Express.  Le train circule désormais 12 fois par jour entre le centre de Kiev et le plus grand aéroport d’Ukraine.  Le trajet dure 40 minutes, avec des arrêts à Darnytsia, la gare de train de banlieue rive gauche, et Vydubychi, la nouvelle connexion rive droite à la ligne verte et des bus pour Odessa.  Selon le nouvel horaire, les trains quittent la gare Kyiv-Passenger à 00:04, 03:00, 05:43, 06:30, 08:23, 10:00, 12:00, 14:00, 16:56, 17:  50, 20:14 et 22:01.  Hier soir, le site Web affichait encore  l’ancien horaire.

De la rédaction: «Tony Soprano serait impressionné», écrit le Daily News de New York dans un premier temps pour intéresser les Américains aux «milliardaires ukrainiens [qui] ont acheté des propriétés [aux États-Unis] avec de l’argent sale».  Alors qu’Igor Kolomoisky est connu pour son humour et son sens du spectacle, le Dayly News place la barre haute en le comparant au don italo-américain qui a fasciné les téléspectateurs américains de HBO pendant six saisons dans les années 2000.  Avec la trilogie de films The Godfather divertissant une génération antérieure, le public du monde entier adore les gangsters italo-américains.  Mais les gangsters ukrainiens de confession juive aux noms difficiles à prononcer – essayez Bogolyubov – promettent une vente au box-office difficile.  Aujourd’hui, peu de gens connaissent Meyer Lansky et ses sbires qui dirigeait les casinos et les hippodromes de La Havane dans les années 1950.  Mais, honnêtement ou non, les rebelles qui les ont chassés de Cuba sont des icônes des médias mondiaux: Fidel Castro et Che Guevara.  Avec mes meilleures salutations Jim Brooke

Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.