Le G7 s’est mis d’accord sur un mécanisme visant à limiter les prix du pétrole russe.
lundi, septembre 5, 2022

Le G7 s’est mis d’accord sur un mécanisme visant à limiter les prix du pétrole russe.

Le 2 septembre, les ministres des finances des sept grands pays (Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Canada, France, Japon et États-Unis) ont confirmé leur intention de limiter le prix du pétrole russe. Le site Internet du ministère allemand des finances indique que le calendrier de fixation du plafond de prix sera coordonné avec le sixième paquet de sanctions de l’UE, qui prévoit un embargo pétrolier à partir du 5 décembre et un embargo sur les produits pétrolier à partir du 5 février. « Nous réaffirmons notre décision politique commune de préparer et de mettre en œuvre une interdiction globale des services permettant le transport maritime de pétrole brut et de produits pétroliers d’origine russe dans le monde entier. La fourniture de ces services ne sera autorisée que si le pétrole et les produits pétroliers sont achetés à un prix égal ou inférieur au prix établi », peut-on lire dans la déclaration. Toutefois, le G7 n’indique pas le niveau des restrictions.

Actualité précédente
La centrale nucléaire de Zaporizhzhia a de nouveau été déconnectée, et le réacteur a été arrêté.

La centrale nucléaire de Zaporizhzhia a de nouveau été déconnectée, et le réacteur a été arrêté.

Nouvelles suivantes
Il est dans l'intérêt des États-Unis de mettre fin à la guerre par une victoire ukrainienne dès que possible.

Il est dans l'intérêt des États-Unis de mettre fin à la guerre par une victoire ukrainienne dès que possible.

Principaux sujets précédents