Background Image

jeudi, 6 août 

Les négociants de gaz de l'UE stockent du gaz en Ukraine ... La Russie perd un client: la Biélorussie importe son pétrole via Odessa ... Beyrouth: un port détruit, une cargaison de blé ukrainienne OK ... L’ambassade Américaine mets en garde contre la Chine qui achète la technologie de défense de l'Ukraine ...
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Les négociants en gaz européens ont plus que quadruplé le volume de gaz naturel qu’ils stockent dans les réservoirs souterrains de l’ouest de l’Ukraine, rapporte Ukrtransgaz.  Les sociétés offshore ont garé 5,3 milliards de mètres cubes sous un régime d’entrepôt douanier qui leur permet de stocker du gaz en franchise de droits, en ne payant que le loyer.  Alors que les réservoirs de gaz européens se remplissent de gaz bon marché, le nombre d’entreprises stockant du gaz en Ukraine est passé à 68 aujourd’hui, contre 28 à la même période l’année dernière.

Ukrtransgaz dispose de 11 installations de stockage souterrain de gaz d’une capacité totale de 31 Gm3, soit la capacité totale de stockage de l’Italie, de la France, de la Hongrie et de l’Autriche réunies.  «Le marché ukrainien du gaz est devenu la soupape de sécurité de l’Europe et les derniers niveaux records d’importation le prouvent plus qu’il ne le faut », a déclaré Andrii Prokofiev, responsable des relations clients du gestionnaire du réseau de transport ukrainien, à International Commodity Intelligence Services, basé à Londres.  «C’est un autre exemple de la façon dont le libre échange , les règles du marché de l’UE et la grande capacité de stockage en Ukraine permettent d’offrir d’excellentes opportunités aux entreprises européennes qui cherchent à stocker leurs volumes.»

Grâce à une nouvelle activité – les transbordements de pétrole d’Odessa vers la Biélorussie – les importations de pétrole de l’Ukraine ont augmenté de 142% pour le premier semestre de cette année, par rapport à janvier-juin 2019, rapporte Ukrtransnafta.  Aujourd’hui, au terminal pétrolier de Yuzhne sur la mer Noire, un pétrolier décharge 85 000 azéris légers à destination de la raffinerie de pétrole de Mozyr en Biélorussie, via l’oléoduc Odessa-Brody.  Il s’agit du sixième chargement de pétroliers à destination de la Biélorussie qui a accosté  à Odessa cette année.  Après s’être battue avec la Russie au sujet des prix du pétrole, la Biélorussie s’est tourné à la fin de l’année dernière vers la Lituanie et d’Ukraine pour importer son pétrole .  Sur les 265 millions de dollars de pétrole importés par l’Ukraine au cours du premier semestre de cette année, le service national des douanes rapporte que 65% provenaient d’Azerbaïdjan, 18% des États-Unis et 17% de Libye.

L’explosion massive qui a gravement endommagé le port de Beyrouth mardi a détruit 85% des silos à grains de la ville, laissant le pays avec un seulement un approvisionnement d’un mois en blé.  Un entrepôt rempli d’engrais au nitrate d’ammonium a explosé à 50 mètres des silos, qui avaient une capacité de stockage de 120 000 tonnes.  L’explosion a également atteint  un navire exploité par les Égyptiens, le Mero Star, qui déchargeait 5 000 tonnes de blé ukrainien.  Deux membres d’équipage ont été grièvement blessés, mais la cargaison est «en bon état», a déclaré le porte-parole de la compagnie maritime à Reuters.  Les cargos à destination de Beyrouth sont redirigés vers Tripoli, au Liban, à 80 km au nord.

Selon un rapport de RFE / RL, les agences gouvernementales américaines ont sans doute ralenti l’approbation de la vente de la société sidérurgique en 2017, contribuant à détruire  20% du milliard de dollars qu’Ihor Kolomoisky et son partenaire Hennadiy Boholyubov avaient investi aux États-Unis.  «Les magnats ukrainiens ont perdu leur vaste entreprise sidérurgique américaine en faillite.  Quel rôle a joué Washington? » cela  fait la une de l’article de 2 100 mots du journaliste Todd Prince, basé à Washington.  Neuf mois après la nationalisation de PrivatBank en décembre 2016, l’échec de la vente a peut-être fait partie d’un contrôle accru du gouvernement américain sur Kolomoisky.  Mardi, des agents du FBI ont fait une descente dans les bureaux américains des deux Ukrainiens.

Le président Trump a nommé comme ambassadeur en Ukraine, le lieutenant général ret.Keith W. Dayton qui a témoigné hier devant le comité des relations étrangères du Sénat américain.  Voici Ses propos :

Rappelant sa première visite en Ukraine soviétique, en 1980, en tant qu’officier d’artillerie russophone de l’armée américaine «Les défis fondamentaux restent les mêmes , l’Ukraine cherche à se débarrasser de l’ingérence de Moscou et à bâtir un gouvernement responsable, transparent et réactif  à ses citoyens.  Une chose qui n’a pas changé – et qui ne changera pas – est qu’il est dans l’intérêt de la sécurité nationale des États-Unis que l’Ukraine surmonte ces défis et réalise un avenir dans lequel elle sera entière, démocratique et libre.

Sur les défis de la construction d’une économie de marché moderne: «Les intérêts particuliers continuent de résister à la réforme, en particulier la réforme des secteurs judiciaire et financier.  Une banque centrale forte et indépendante a été essentielle au succès macroéconomique remarquable de l’Ukraine ces dernières années.  Son indépendance continue est cruciale pour une reprise économique post-COVID-19 et pour la confiance internationale dans l’économie ukrainienne … L’Ukraine doit garantir des règles du jeu équitables grâce à des institutions économiques transparentes qui dissuadent les intérêts particuliers et brisent l’emprise de la corruption.  Ce n’est que lorsque les entreprises internationales auront une réelle confiance dans leurs investissements que l’Ukraine réalisera son plein potentiel économique».

Sur l’intérêt de la Chine pour les industries de défense ukrainiennes: «Des années de corruption et de mauvaise gestion ont poussé les entreprises ukrainiennes de défense au bord de l’effondrement.  Cette négligence a rendu la propriété intellectuelle durement acquise et la technologie de défense de l’Ukraine vulnérables à l’exploitation et à l’expropriation chinoises – ce que nous ne pouvons pas permettre.  Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur les intentions malveillantes de la Chine en Europe orientale.  Le secteur ukrainien de la défense doit être réformé, mais en fin de compte, il devrait fonctionner pour le peuple ukrainien et pas pour la Chine.

in collaboration with CMS Cameron McKenna Nabarro Olswang Ukraine and UBN,  we have created the "Investing and Doing Business in Ukraine 2020 guide”.

«Skyrizon a négocié une coopération dans le domaine des moteurs d’avions avec le groupe DCH (Ukraine) et est parvenu à un accord», a rapporté hier Skyrizon du groupe Xinwei sur le site de la Bourse de Shanghai.  Pour faire avancer la coentreprise chinoise-Kharkiv pour reprendre le Motor Sich de Zaporizhia, les deux sociétés ont déposé une demande mardi auprès du Comité antimonopole ukrainien.  En partenariat avec le DCH d’Alexander Yaroslavsky, Skyrizon espère que l’approbation du Comité «facilitera l’achèvement rapide d’une restructuration majeure des actifs nationaux».

Shabo, la cave de la région d’Odessa, a ouvert son troisième magasin en Chine la semaine dernière.  Avec des magasins Shabo désormais à Fuzhou, Guangzhou et X’ian, la société prévoit d’ouvrir un magasin l’année prochaine à Shanghai, déclare Stanyslav Kobyletsky, directeur des exportations de la société.  Shabo produit 50 millions de bouteilles par an et exporte dans 18 pays.

Les vols dans l’espace aérien ukrainien ont presque triplé en juillet, atteignant 12 195, contre 4 584 en juin.  Mais le chiffre de juillet n’est que le tiers de celui de juillet 2019. L’agence ukrainienne de contrôle du trafic aérien tire la plupart de ses revenus des redevances de vol.

Pour une nation de camions chargés de céréales, des routes en béton robustes représentent la voie vers l’avenir, ont promis hier les participants à une conférence sur les routes en béton à Kiev.  Notant que les routes en béton résistent à la chaleur estivale, tandis que les routes goudronnées s’affaissent, le ministre de l’Infrastructure Vladyslav Krikliy a promis de faire passer le pourcentage de ces routes principales construites avec du béton de 1% aujourd’hui à 30% en 2040. Olena Shulyak, membre de la Rada, a promis de dépenser 700 millions de dollars par an jusqu’en 2025 pour construire des routes en béton. les dirigeants de l’industrie du ciment ukrainienne sont ravis

 Les importations de voitures d’occasion continuent d’augmenter en Ukraine.  En juillet, 34 300 véhicules importés d’occasion ont été enregistrées pour la première fois, 17% de plus qu’en juin et 43% de plus qu’en juillet 2019. Jusqu’à présent cette année, 173 600 voitures d’occasion ont été immatriculées en Ukraine … quatre fois le nombre d’importations de voitures neuves.  , rapporte Ukravtoprom, l’association de l’industrie automobile.

De l’éditeur: Le nitrate d’ammonium porte souvent le nom inoffensif d’engrais.  Mais hier, lors d’un déjeuner à la résidence de l’ambassadeur de l’UE, nous avons échangé des notes sur le pouvoir dévastateur de ce composé chimique.  À Denver, j’ai couvert les procès des bombardiers d’Oklahoma City de 1995, trois hommes qui ont tué 168 personnes et en ont blessé 680 autres avec une bombe  de 5 000 $ au nitrate d’ammonium embarquée dans un camion de location.  En Afghanistan, l’ambassadeur avait été témoin des ravages causés par les engins explosifs improvisés en bordure de route, ou engins explosifs improvisés fabriqués à partir de nitrate d’ammonium.  Nous savons maintenant que 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium ont été stockées dans un entrepôt portuaire du centre de Beyrouth – pendant six ans. Peut-être que les fabricants devraient commencer à étiqueter les sacs: «Attention , Équivalent TNT». Avec nos meilleures salutations, Jim Brooke

Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.