Background Image

Jeudi 29 Octobre

La France mène la course pour fournir des locomotives électriques ... L'Ukraine devient la station-service de l'UE ... Le premier ministre rencontre le directeur du FMI Europe ... L'UIA ferme des bureaux ... La hausse des infections par Corona stimule le travail à distance ... 4G est maintenant dans le métro de Kiev
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Le financement par le Trésor français pourrait pousser Alstom au sommet de la course pour fournir à Ukrzaliznytsia 205 locomotives électriques pour les années 2020, selon les rapports d’une réunion mardi à Kiev entre des responsables ukrainiens et des dirigeants du constructeur français de matériel roulant.  Après avoir rencontré Henri Poupart-Lafarge, PDG d’Alstom, Arsen Avakov, ministre ukrainien des Affaires intérieures, a déclaré: «Nous travaillons depuis longtemps sur les détails d’un projet commun avec la partie française et dans un proche avenir, nous pouvons atteindre  la signature d’un accord intergouvernemental qui répondra pleinement aux besoins de l’Ukraine.»

Les deux parties doivent se rencontrer à nouveau le mois prochain pour discuter de ce qui pourrait être un contrat d’un milliard d’euros. Le président Zelenskiy a souligné aux dirigeants d’Alstom en visite la nécessité de localiser en Ukraine une partie de la production de locomotives.

L’Ukraine entame cette semaine la saison de chauffage hivernale avec des réserves de gaz naturel d’un niveau record de 28,4 milliards de mètres cubes. Et le niveau d’aujourd’hui est de 30% supérieur au niveau de cette période de l’année dernière, un record également, rapporte Naftogaz.  Avec une capacité totale de stockage de 31 millions de BCM, les réservoirs souterrains de l’Ukraine sont pleins à 92%, ce qui est également un record.  Au cours des sept mois depuis que Naftogaz a commencé à stocker du gaz au printemps dernier, la société d’État a augmenté ses stocks de 80%.

    «La surabondance de gaz de l’Europe cet été a profité à l’Ukraine, 79 commerçants de l’UE ayant utilisé le nouveau régime d’entrepôt hors taxes de l’Ukraine pour stocker du gaz dans 12 réservoirs souterrains.  Cet automne, le gaz stocké sous ce régime douanier a atteint 11 milliards de mètres cubes, soit le triple du niveau de 2017. Avec les cinq plus grands réservoirs à moins de 160 km de la Hongrie, l’Ukraine a fourni à la Hongrie un record de 9 milliards de mètres cubes cette année.  «Grâce à la réforme du marché, l’Ukraine est devenue le centre de stockage incontestable de l’Europe en 2020, alors que les marchés étaient confrontés à une demande réduite liée à la pandémie et à un surplomb sous-jacent de l’offre», écrit Aura Sabadus, journaliste spécialiste de l’énergie pour l’Independent Commodity Intelligence Services, ou ICIS.

    Le Premier ministre Denis Shmygal a rencontré hier à Kiev Alfred Kammer, le nouveau directeur européen du FMI.  «Nous convergeons rapidement vers les mêmes positions avec le FMI», a écrit Shmygal sur sa chaîne Telegram.  «Nous venons d’avoir une réunion productive avec nos partenaires internationaux du Fonds.  L’Ukraine a fait des progrès significatifs dans le respect de ses obligations.  Un grand merci à Alfred Kammer et au FMI pour le dialogue.  Un partenariat solide avec le FMI est une garantie de la stabilité à long terme de l’Ukraine. »  Il n’y a eu aucun commentaire du côté du FMI.

    Dans une concession au FMI, le Cabinet des ministres a supprimé hier les restrictions sur les salaires des fonctionnaires et des membres des conseils de surveillance.  En avril dernier, le gouvernement a plafonné la rémunération à 1 700 $ par mois.  Cette décision a incité certains fonctionnaires à quitter la fonction publique au cours de l’été et d’autres à chercher sous la table des paiements en espèces de l’administration présidentielle.

    «Le registre en ligne des déclarations de patrimoine des fonctionnaires a été fermé hier, en raison d’une décision de la Cour constitutionnelle, a déclaré l’Agence nationale pour la prévention de la corruption, l’agence qui tenait le registre.  La Cour a jugé inconstitutionnel l’accès du public aux déclarations des fonctionnaires et l’autorité de l’agence qui vérifie les déclarations et le mode de vie des fonctionnaires. La décision annule également les sanctions pour les fonctionnaires qui mentent dans leurs déclarations de patrimoine.

    En signe de protestation, Oleksandr Novikov, chef de l’agence anti-corruption, a déclaré aux journalistes hier: «La Cour constitutionnelle renvoie l’Ukraine non même pas en 2013, mais en 1991, alors qu’il n’y avait pas du tout de législation anti-corruption …  ils ont annulé tous les outils de lutte contre la corruption développés depuis l’indépendance de l’Ukraine.

    «En réponse, le bureau du président Zelenskiy a déclaré:« Il y a encore des politiciens corrompus qui ne peuvent pas tolérer le fait que leur mode de vie, leurs biens et leurs revenus peuvent être sous contrôle. »  Le président a assuré: «Les outils pertinents de la législation ukrainienne seront conservés ou du moins rétablis.»

    La délégation de l’UE en Ukraine a rappelé à l’agence de presse UNIAN que «l’énorme aide de l’UE, y compris financière, dans divers domaines, respectivement, est directement liée aux organes de lutte contre la corruption, qui travaillent de manière indépendante, efficace et libre de toute pression politique ou autre.  Abordant «l’inconstitutionnalité» des institutions anti-corruption de l’Ukraine, la mission de l’UE a déclaré qu’elle «serait prête à fournir une assistance pour choisir les moyens de restaurer la sécurité juridique nécessaire».

    «Le comité de la liberté d’expression de la Rada a été contraint hier de rétablir l’accréditation des journalistes qui travaillent avec Slidstvo.info, écrit Anna Babinets, rédactrice en chef du projet d’enquête, sur Facebook.

    Au cours de l’année dernière, le groupe a produit une série de rapports alléguant la corruption des membres de la Rada, ce qui a incité le Comité à retirer les lettres de créance de ses journalistes.  Le tollé public a forcé ce renversement par le comité qui est présidé par Nestor Shufrych, du parti pro-russe de la plate-forme d’opposition.

    Deux nouveaux points de contrôle entre les parties contrôlées par la Russie et l’Ukraine de la région de Louhansk ouvriront le 10 novembre, selon une décision du Groupe de contact trilatéral – Ukraine, Russie et l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, ou  OSCE.  Au cours des six dernières années, il n’y a eu qu’un seul passage à Louhansk, à Stanytsia Luhansk.  L’Ukraine a interdit le commerce entre les deux sections du Donbass en 2017.

    UIA ferme ses bureaux en Autriche, en Allemagne, en Italie, en Espagne et en Suisse pour économiser de l’argent.  Le mois dernier, la compagnie aérienne, basée à Boryspil, a fermé ses bureaux en Biélorussie, au Turkménistan et en Ouzbékistan.

    Pavel Ryabkin, directeur général de l’aéroport Boryspil, va devenir le troisième directeur du service des douanes d’Ukraine en un an, selon les rapports de la réunion du Cabinet des ministres d’hier.  Plus tard, le ministre des Finances, Sergueï Marchenko, a déclaré à Interfax-Ukraine qu’il comptait collecter rapidement plus d’argent pour aider à couvrir le déficit budgétaire du gouvernement et poursuivre le travail de ses prédécesseurs pour transformer «les douanes en un service standard européen moderne, transparent et efficace».

    Anatoly Fedorchuk, maire de Boryspil, la ville de la région de Kiev qui abrite l’aéroport international de Boryspil, est décédé des suites de Covid-19 mercredi trois jours après avoir été réélu.  Une nouvelle élection devra avoir lieu.  La mort de Fedorchuk est survenue après l’annonce d’un nombre record de 165 décès liés à Covid pour la période de 24 heures se terminant mercredi matin.

    Après l’annonce de près de 7 500 nouveaux cas mercredi matin, le Cabinet des ministres a décidé de prolonger jusqu’au 31 décembre le régime d’urgence adopté en mars dernier pour lutter contre Covid.  Le Premier ministre Shmyhal a demandé aux entreprises de passer au travail à distance pour empêcher la propagation du virus.  Il a déclaré: «J’appelle les entreprises ukrainiennes à passer autant que possible aux réunions en ligne afin que nous puissions créer les conditions pour briser la chaîne épidémiologique.»

    Le service mobile 4G couvre désormais 98% du métro de Kiev, selon un communiqué de presse des trois sociétés de téléphonie mobile participantes – Kyivstar, Vodaphone Ukraine et lifecell.  Hier, le service rapide a été étendu à 23 stations.  En décembre, Teremky, le terminus sud de la ligne bleue, sera la dernière des 52 stations du système ferroviaire à se connecter à la 4G.  Environ un tiers des 800 000 usagers quotidiens du système utilisent déjà le service, qui atteint en moyenne 40 Mb / s.  Après avoir commencé en mars, les travaux sont en avance sur le calendrier en partie en raison de l’arrêt de 2 mois du système au printemps dernier dans le but de bloquer la propagation du coronavirus.

    De l’éditeur: Les dindes ne votent pas pour Noël.  Il est tout à fait compréhensible que certains juges ne veulent pas d’organes de lutte contre la corruption et que certains membres de la Rada ne veulent pas que les journalistes d’investigation soient autorisés à entrer dans la Rada. Mais peut-être que l’Ukraine a été un peu trop compréhensive ces dernières années.  Après avoir atterri à Kherson vendredi soir, j’ai été accueilli par un grand panneau d’affichage devant l’aéroport: «Travailler en Pologne». En une génération, l’Ukraine a perdu 28% de sa population. À l’indépendance, l’Ukraine comptait 52 millions d’habitants.  Aujourd’hui, elle en compte 37,3 millions.  C’est une mauvaise note pour les dirigeants politiques post-indépendance. Il est peut-être temps de donner aux Ukrainiens  et aux investisseurs étrangers  ce qu’ils veulent , juste un état de droit. Avec mes meilleures salutations, Jim Brooke 

    Traduction Louis Chambaudie