Background Image

Jeudi, 23 juillet

L'Ukraine revient sur le marché de l'Eurobond ...  Ze appelle pour que la Hryvnia et les taux d'intérêt baissent ... La récession se termine?  Les ventes au détail et la production industrielle grimpent en juin ... Les contrôles Corona prolongés jusqu'au 31 août ... Les Australiens, les Kiwis et les Saoudi...
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Avec la mise en place d’un nouveau gouverneur de banque centrale, l’Ukraine revient aujourd’hui sur le marché des euro-obligations.  Goldman Sachs International et J.P. Morgan ont mené hier un appel d’investissement mondial pour une obligation à 12 ans.  Il y a trois semaines, les deux banques étaient co-gérants d’une offre d’euro-obligations ukrainienne de 1,75 milliard de dollars.  L’obligation a été sursouscrite quatre fois et le rendement a été repoussé de 50 points de base, à 7,3%.  Mais le ministère des Finances a annulé le lancement en raison de la démission surprise le 1er juillet de Yakiv Smoliy, alors gouverneur de la Banque nationale d’Ukraine.

Aujourd’hui, les deux banques aideront l’Ukraine à lancer une offre publique d’achat accélérée sur les billets ukrainiens 2021 et 2022 pour un montant maximal de 750 millions de dollars.  Dans cette offre, Goldman et J.P. Morgan agissent en tant que Dealer Managers.

Ce matin, la banque centrale ukrainienne devrait réduire son taux d’intérêt directeur à 6%, selon un sondage Reuters mené auprès de 17 analystes ukrainiens.  Parmi les analystes, sept s’attendent à une baisse des taux à 5,5%;  quatre voient une réduction à 5,0%;  une prévision 5,25%;  une prévision 5,75%;  et quatre ont dit que le taux resterait inchangé.  La réunion prévue du conseil d’administration de la Banque nationale d’Ukraine intervient une semaine après que Kyrylo Shevchenko a été nommé gouverneur par le président Zelenskiy, un défenseur des taux d’intérêt bas.

Au cours des 48 dernières heures, Shevchenko a organisé un marathon de réunions à Kiev – avec la presse nationale, les investisseurs étrangers, les ambassadeurs du G7, la BERD, la Banque mondiale et le FMI.  Lors de chaque réunion, Shevchenko a souligné qu’il conserverait le caractère apolitique et technocratique de la Banque nationale d’Ukraine.  Il s’est également engagé à respecter les conditions de l’accord de confirmation de 5 milliards de dollars avec le FMI signé le mois dernier.

Yuriy Geletiy, ancien vice-ministre des Finances, succède aujourd’hui à Oleh Churiy au poste de sous-gouverneur de la Banque nationale d’Ukraine.  Fonctionnaire de longue date, Geletiy a travaillé à la banque centrale de 2003 à 2015, d’abord comme économiste, puis comme responsable de la supervision bancaire.  De 2015 à 2018, il a travaillé au ministère des Finances en tant que directeur du département de la politique financière.  Au cours des deux dernières années, il a travaillé comme vice-ministre à l’intégration européenne.

Churiy démissionne à la fin de son mandat de cinq ans.  La banque lui attribue le passage de l’Ukraine à un taux de change flottant ,libéraliser les changes en supprimant 40 restrictions , établir des relations de correspondant avec le dépositaire international Clearstream  et le transfert des opérations du marché des changes interbancaire vers des plates-formes informatiques internationales modernes – Bloomberg et Refinitiv.

Le taux de change actuel de la banque centrale est de 27,78 hryvnia / dollar.  Au cours des 10 derniers jours, la hryvnia a perdu 3% de sa valeur par rapport au dollar.  Il y a deux semaines, le président Zelenskiy a déclaré qu’il pensait que le taux de change devrait être de 30 hryvnia / dollar.

Zelenskiy a autorisé hier le chef de la banque centrale Shevchenko et le ministre des Finances Serhiy Marchenko à signer un accord de prêt avec l’Union européenne pour emprunter 1,2 milliard d’euros.  En mai, l’UE a approuvé cette assistance macrofinancière dans le cadre de la pandémie COVID-19.

 Honeywell et DTEK unissent leurs forces pour développer le premier système de stockage d’énergie à l’échelle du réseau d’Ukraine.  Dans le cadre d’un programme pilote, la société américaine fournira ses batteries de stockage d’énergie au lithium-ion de 1 MW à DTEK pour les utiliser dans sa centrale thermique de Zaporizka à Enerhodar, la plus grande centrale thermique d’Ukraine.  Ces batteries massives fonctionneront comme des réserves d’exploitation gérant les fluctuations de fréquence sur le réseau et se rechargeant pendant les heures creuses et se déchargeant lorsque la demande d’énergie augmente.

in collaboration with CMS Cameron McKenna Nabarro Olswang Ukraine and UBN,  we have created the "Investing and Doing Business in Ukraine 2020 guide”.

 DTEK, le plus grand investisseur ukrainien dans les énergies renouvelables, est confronté au défi croissant d’équilibrer l’offre et la demande d’énergie.  Emanuele Volpe, directeur de l’innovation de DTEK, a déclaré hier: «L’avenir de l’énergie est axé sur la transition d’un système énergétique centralisé vers un système décentralisé et flexible.»

Le cabinet des ministres a décidé hier de créer un ministère des industries stratégiques.  Le ministre sera Oleg Urusky.  La semaine dernière, il a été nommé vice-premier ministre des Industries stratégiques.  À l’époque, il a déclaré que le ministère formerait une politique industrielle nationale pour des secteurs tels que la sidérurgie, la fabrication de véhicules et les produits chimiques.

La production industrielle de l’Ukraine a chuté de 8,3% au premier semestre de cette année, par rapport à janvier-juin 2019. Le Service national des statistiques rapporte que les plus fortes baisses ont été: le charbon – 23%;  le carrelage  – 28%;  et l’électricité – 11%.

Indiquant que l’Ukraine sort d’une récession en forme de fer à cheval, la production industrielle de juin était de 4,1% supérieure à celle de mai, rapporte le Service des statistiques.  D’une année à l’autre, les baisses mensuelles ont été: -7,7% en mars;  -16,2% en avril;  -12,2% en mai;  et -5,6% en juin.

Les ventes au détail sont en hausse de 3% en glissement annuel en termes réels pour le premier semestre de cette année, rapporte le Service national des statistiques.  En juin, les ventes ont augmenté de 8,8% en termes réels par rapport à mai.  Pour le premier semestre de cette année, les régions à plus forte croissance ont été: Kiev + 11,5% en glissement annuel;  Zaporizhzhia + 9%;  et Kirovohrad + 8,7%.

 Evgeniya Akhtyrko de Concorde Capital écrit: «Il était encourageant de voir que le commerce de détail s’est rétabli juste après la suppression de la restriction. Les tendances positives du commerce pourraient constituer le seul facteur de compensation de la récession économique, car la situation dans d’autres secteurs ne semble pas très prometteuse. »

Les restrictions de quarantaine du COVID-19 sont prolongées jusqu’à la fin août, a décidé hier le Cabinet des ministres.  Malgré quatre mois de restrictions d’intensité variable, le nombre de cas nouvellement identifiés a oscillé autour de 800 par jour la semaine dernière.  Hier matin, le ministère de la Santé a signalé 829 nouveaux cas.  Le plus grand nombre de nouveaux cas concernait: la ville de Kiev – 132;  Oblast de Lviv – 124;  Oblast d’Ivano-Frankivsk – 78;  et oblast de Zakarpattia – 60. Dans tout le pays, 1 534 personnes sont décédées depuis la mi-mars.

 À partir du 1er août, l’Ukraine sera divisée en fonction des taux d’infection corona en quatre zones: verte, jaune, orange et rouge.  Dans la zone verte très convoitée, les gens pourront: aller dans des cinémas ou des théâtres à 50% d’occupation , utiliser les transports en commun si assis et aller aux camps d’été et aux sanatoriums. À l’heure actuelle, sept des 24 régions d’Ukraine ne satisfont pas aux critères d’assouplissement de la quarantaine du Ministère de la santé.  Ce sont: Volyn, Zakarpattia, Ivano-Frankivsk, Lviv, Ternopil, Kharkiv et Tchernihiv.

Le transporteur à bas prix bulgare Voyage Air lance des vols entre l’Ukraine et Varna, la station balnéaire bulgare de la mer Noire.  Le vendredi, les vols partent de Kiev Boryspil et le lundi de Lviv.  SkyUp abandonne son vol d’été Kyiv-Varna.  La semaine dernière, la Bulgarie a commencé à autoriser les Ukrainiens à entrer dans le pays sans tests Covid ni auto-isolement.  La Géorgie interdit l’entrée des étrangers jusqu’en août et Israël interdit les entrées jusqu’en septembre.

Depuis ce week-end, les Ukrainiens peuvent voler au départ de Kiev Boryspil, Kherson, Lviv et Odesa en montrant leurs passeports numériques dans leur application Diya.  «Montrez l’écran du téléphone intelligent au point de contrôle de la sécurité aérienne pour lire le code QR», écrit le ministre de l’Infrastructure Vladyslav Krikliy sur sa page Facebook.  «Après cela, le passager est autorisé à prendre l’avion.» Pour prendre le train, les étudiants peuvent montrer leur carte d’étudiant Diya, et les permis de conduire numérique Diya fonctionnent également pour les voyages en train. Au cours des six mois qui ont suivi le lancement de Diya, plusieurs millions d’Ukrainiens ont téléchargé l’application .

 À partir du 1er août, les citoyens d’Australie, de Nouvelle-Zélande, d’Arabie saoudite, de Bahreïn, du Koweït et d’Oman peuvent entrer en Ukraine sans visa et rester pendant 90 jours.  L’Australie et l’Arabie saoudite ont des ambassades à Kiev.

De l’éditeur: Personne n’ose le dire  … Conspiration?  Il a toujours semblé suspect que le gouverneur de la banque centrale Smoliy ait démissionné à Kiev à la même heure où ses rivaux pour certains du ministère des Finances fermaient les livres à Londres sur une offre d’Eurobond réussie de 1,75 milliard de dollars.  Plus vraisemblablement, l’explosion du 1er juillet était ce que les Brésiliens appellent élégamment «inopérancie». En Amérique du Nord, cela signifie: «un raté».  Avec mes meilleures salutations Jim Brooke

Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.