Background Image

Jeudi 13 Août 

200 autres sociétés d'État à privatiser ... Plans pour un périphérique de Kiev à 3 milliards de dollars pour 150 km ... Ze Signe la loi sur les produits dérivés ... Les vols quittent Kiev Sikorsky à moitié pleins...
James Brooke
par James Brooke
UBN Morning News est rapporté et écrit par James Brooke, ancien correspondant étranger du New York Times et chef du bureau de Bloomberg à Moscou

Le cabinet des ministres a décidé hier qu’environ 200 autres sociétés seront transférées du Fond de la propriété de l’État pour privatisation. Les entreprises ne sont pas rentables ou sont utilisées «pour divers projets louches», a déclaré le ministre de l’Économie Ihor Petrashko aux journalistes après la réunion.  Dans le même temps, le gouvernement réduit d’un tiers – à 200 – la liste proposée des entreprises d’État exemptées de privatisation, a déclaré le Premier ministre Shmygal lors de la réunion du Cabinet.

En attendant le début de la pandémie de coronavirus, plusieurs groupes d’investisseurs étrangers prévoyaient de se rendre en Ukraine cet été pour étudier les sociétés d’État dont la vente est prévue.  Dmytro Sennychenko, responsable du Property Fund, estime qu’environ la moitié des 3 000 entreprises publiques ukrainiennes sont en faillite et seront liquidées.  Les autres seront vendus aux enchères électroniques publiques, en grande partie tels quels.  Pour aider les investisseurs étrangers, le Fonds a mis en place un site Web bilingue ukrainien-anglais avec des «salles de données» sur chaque propriété mise en vente.  Pour accélérer à la vente des distilleries d’Ukrspirt, le producteur national d’alcool, le Cabinet des ministres a adopté hier un ensemble clé de règlements fixant les conditions de vente.

Ukravtodor a présenté hier un projet de construction de 3 milliards de dollars, 150 km, ce qui représente les 3/4 de la rocade de Kiev.  Conçu pour intercepter le trafic à environ 40 km à l’extérieur de la capitale, le contournement relierait toutes les grandes autoroutes internationales qui convergent vers Kiev – depuis Kovel, Lviv, Odessa, Boryspil, Kharkiv et Tchernihiv.  Conçue pour transporter 300 000 voitures par jour, le périphérique  comprendrait un nouveau pont de 6 km sur le Dnipro, qui serait construit au sud du pont Pivdenniy (sud).  Lors de la présentation, l’agence nationale des autoroutes a annoncé un appel d’offres pour le premier des six tronçons: un tronçon de 35 km entre les autoroutes Kyiv-Lviv et Kyiv-Odessa.  Si un financement complet peut être organisé, le nouveau périphérique pourrait être achevé d’ici 2030.

Rapporté par Delo.ua.  Une entreprise américaine négocie avec les autorités régionales de Mykolaïv pour construire une usine de recyclage des déchets de 250 millions de dollars pour toute la région, a déclaré Alexander Stadnik, responsable régional, à NikVesti, un site d’information local.  Pour plus de commodité, l’usine serait située dans le district de Nova Odessa, qui se situe au centre de l’oblast de Mykolaïv, Stadnik n’a pas identifié l’entreprise, mais a déclaré qu’elle était prête à investir.

Luttant pour préserver une joint-venture avec une société chinoise pour contrôler le constructeur de moteurs d’avions ukrainien, le conglomérat ukrainien DCH a déclaré hier à Reuters et au site d’information économique NV qu’il avait signé un accord pour acheter «plus de 25% des actions» de la société Motor Sich.  .  Répondant aux craintes que la conception et la production ne déménagent en Chine, DCH, un groupe basé à Kharkiv, a déclaré à NV: «DCH aura le droit d’opposer son veto aux décisions commerciales clés.»  NV a émis l’hypothèse que l’idée de coentreprise avait été développée en novembre dernier lors d’une réunion à Kharkiv entre Oleksandr Yaroslavsky, propriétaire de DCH, et Jack Ma, fondateur du groupe chinois Alibaba.  NCH ​​dit que le Comité antimonopole ukrainien devrait se prononcer sur le cas d’ici la fin de cette année.

Le président Zelenskiy a signé une loi créant le cadre juridique et réglementaire de produits dérivés  – l’instrument financier qui contriburait à offrir des opportunités de protections contre les prix, les taux d’intérêt ou les fluctuations des taux de change.  Prévue pour entrer en vigueur le 1er juillet prochain, la loi autoriserait des dérivés tels que les swaps, qui permettront aux banques, aux agriculteurs et aux fabricants ukrainiens de couvrir leurs risques de change. Requis dans le cadre de l’accord de confirmation actuel du FMI avec l’Ukraine, la loi a été élaborée par la Commission nationale des valeurs mobilières et des marchés boursiers en collaboration avec des experts de la BERD.

Timur Khromaev, chef de la Commission, a déclaré à propos de la loi sur les dérivés: « Elle représente un grand pas en avant dans la création des conditions dans lesquelles notre économie peut passer à un stade de développement plus sophistiqué. »  Matteo Patrone, directeur général régional de la BERD, a déclaré: «La nouvelle loi contribuera à l’établissement d’un marché des produits dérivés en Ukraine … Il s’agit d’une avancée majeure pour mettre l’Ukraine sur les écrans radar des investisseurs.»

Le lendemain de la signature par le président Zelenkiy de la loi légalisant les jeux d’argent, Parimatch, la plus grande société de paris en Ukraine, a annoncé qu’elle soumettrait une offre pour des licences de casino d’hôtel en Ukraine. Fondée à Kiev en 1994, Parimatch se déplace largement en ligne, acceptant les paris sur les événements sportifs, l’e-sport, les élections, le show business, l’Eurovision et le prix Nobel.  Avec 1 600 employés, l’entreprise opère principalement en Ukraine, en Biélorussie, au Kazakhstan, en Russie et à Chypre, où elle a son siège.

Le ministère des Finances a levé l’équivalent de 366 millions de dollars lors de son adjudication hebdomadaire d’obligations d’État mardi – pratiquement le même montant qu’une semaine plus tôt.  Pour empêcher, les taux de hryvnia d’augmenter, le ministère a rejeté l’équivalent de 75 millions de dollars d’offres.  Les taux d’intérêt ont peu changé avec les obligations à 4 mois à 7% et les obligations à 2 ans à 10%.  En revanche, le ministère a satisfait 26 des 27 soumissionnaires pour des obligations libellées en USD à 1,5 mois à 3,6%.

in collaboration with CMS Cameron McKenna Nabarro Olswang Ukraine and UBN,  we have created the "Investing and Doing Business in Ukraine 2020 guide”.

Evgeniya Akhtyrko de Concorde Capital conclut: « Il n’y a pas d’amélioration dans les sentiments du cercle plus large des acteurs du marché concernant le niveau de risque de la dette UAH pour le moment. »

Les avions ont quitté l’aéroport de Kiev Sikorsky à moitié plein le mois dernier.  En juillet, l’aéroport de la rive droite de Kiev a accueilli 1 314 vols, soit 48% du nombre de vols de l’année précédente.  Mais le nombre de passagers n’était que de 52 400 – 20% du niveau d’un an auparavant.  Les destinations internationales les plus populaires étaient: Varsovie;  Tivat, Monténégro;  Londres Luton;  Minsk;  Dalaman Turquie;  Wroclaw Pologne;  Bodrum.  Dinde et Tirana en Albanie.

SkyUp Airlines est revenue en juillet à 50% de ses niveaux de trafic pré-coronavirus.  Exploitant 704 vols intérieurs et internationaux au départ de Kiev Boryspil, la compagnie aérienne à bas prix a transporté 96 407 passagers en juillet.  Parmi ses destinations étrangères régulières, l’Albanie était plus populaire que la Bulgarie.  Pour les charters, la Turquie était plus populaire que l’Égypte.

Air Astana reprend ses vols entre Almaty et Kyiv Boryspil mercredi prochain.  Au départ d’Almaty, le transporteur national kazakh dessert 26 destinations, dont Pékin et Delhi.  Air Astana avait suspendu ses vols vers l’Ukraine il y a cinq mois.

Le lendemain de la signature par le président Zelenskiy d’une loi accordant des allégements fiscaux aux productions cinématographiques étrangères, les responsables de la ville de Kiev ont annoncé une liste de rues à fermer du 12 au 25 août pour le tournage d’un film de Jean-Claude Van Damme – «  Le dernier mercenaire  ».  «  Étant donné que la plupart des scènes de ce «  film d’action comique  » de Netflix se déroule en France, il semble que Kiev sera habillé pour ressembler à une ville française.  Van Damme, un Belge, est connu des fans américains sous le nom de «Les Muscles de Bruxelles».

De l’éditeur: L’attitude de la direction du Fond de la propriété de l’État est de faire sortir les entreprises publiques.  Sennychenko, directeur du fond dit franchement qu’il n’a ni le temps ni les ressources pour nettoyer 3 000 entreprises avant la vente.  Pour l’Europe de l’Est, ce sera la dernière grande vente de privatisation de la région (en supposant que le Tyrannosaurus Rex prévaut en Biélorussie).  Pour les investisseurs en Ukraine, tout ce que Sennychenko peut promettre, ce sont des présentations transparentes et des enchères honnêtes.  Les propriétés seront présentées telles quelles, les pilules empoisonnées aussi . En référence  à l’Est Sauvage , rappelez vous  des privatisations en Russie au début des années 90 … Kiev en période de Coronavirus , c’est légèrement gênant , mais pas un risque physique.  Avec mes meilleures salutations Jim Brooke

Un grand merci à la traduction de Louis Chambaudie.