Langue:
Українська
Русский
English
Español
Polski
Türkçe

Confrontés à des pénuries de main-d’œuvre, les pays de l’UE sont de plus en plus en concurrence pour les travailleurs ukrainiens:

Post navigation
Previous post

 « Si la Pologne veut que la plupart des travailleurs ukrainiens restent dans le pays, elle doit s'adapter aux réalités changeantes, car la lutte pour un travailleur ukrainien parmi les pays européens ne fait que commencer »

Next post

 Les employeurs polonais font pression sur leur gouvernement pour permettre aux Ukrainiens d'obtenir des permis de travail de 3 ans.